Comment développer son entreprise ?

Cinq choses à savoir sur le RGPD

14 décembre 2017

Le 25 mai 2018, le RGPD (GDPR en anglais) entre en vigueur. Nous remarquons qu’il y a encore beaucoup d’incertitudes chez les entreprises sur ce sujet. C’est la raison pour laquelle nous vous rappelons ici les principales choses à savoir.

1. Qu’est-ce le RGPD?

Le RGPD – ou Règlement Général sur la Protection des Données – est un nouveau règlement européen dans lequel sont définis les droits pour les personnes physiques et les obligations des entreprises pour le traitement des données personnelles. Les entreprises ont jusqu’au 25 mai 2018 pour se mettre en conformité avec ce règlement.

2. Comment être conforme ?

C’est la question que tout le monde se pose. C’est pourquoi la Commission de la protection de la vie privée a élaboré une feuille de route à suivre. Si vous suivez ces 13 étapes, tout se déroulera sans problèmes.

3. Les petites entreprises sont-elles aussi soumises au RGPD ?

Oui. Le RGPD concerne toutes les entreprises et toutes les personnes qui, dans le cadre d’une activité économique, traitent des données personnelles. En plus, aucune distinction n’est faite entre les entités ayant une reconnaissance légale et celles qui ne sont pas reconnues.

4. Il faut effectuer un audit RGPD ?

Vous n’êtes pas obligé d’effectuer un audit RGDP. Cependant, à partir du 25 mai 2018, vous devrez être conforme au règlement, ce qui n’exclut pas la possibilité d’une inspection. C’est pour cette raison que nous vous conseillons quand même fortement de faire un contrôle interne ou d’inviter un tiers à effectuer un audit.

5. Devons-nous désigner un data protection officer (DPO) ?

À partir du 25 mai, quelques entreprises seront obligées de désigner un délégué à la protection des données. Dans la plupart des cas, c’est un soi-disant data protection officer (DPO) qui supervise le traitement des données dans une organisation et qui vérifie qu’elles sont sauvegardées, exploitées et partagées en respectant les règles.

Pour savoir si vous êtes obligé de désigner un DPO, vous devez prendre en compte quelques facteurs que vous trouverez dans ce schéma. Le data protection officer peut être un collaborateur interne ou une personne engagée en externe.


Obtenez plus d’astuces business

Si vous désirez recevoir plus d’astuces et d’informations business, inscrivez-vous à notre newsletter.

*
*
*
*
Combien d'employés compte votre entreprise ?
*

Guide gratuit sur la facturation électronique

Cover_La-facturation-electronique-en-6-etapes

Vous pensez vous lancer dans la facturation électronique, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Sage vous guide en 6 étapes.

Téléchargez votre guide

Des logiciels complets pour piloter votre activité

Plus puissantes, flexibles et faciles à utiliser qu’un ERP classique, nos Business Management Solutions fluidifient vos processus et vous font gagner en efficacité.

  • De la comptabilité à la gestion commerciale, en passant par la gestion de production et par la gestion des relations clients
  • Des logiciels modulables et adaptables à vos besoins réels
  • Des outils analytiques pour suivre l’évolution de votre business
En savoir plus
Sage © Sage Software 2015 . Tous Droits Réservés