Comment développer son entreprise ?

7 astuces pour éviter une crise de trésorerie

16 février 2016

Une vue d'ensemble correctes des flux financiers entrants et sortants dans votre entreprise est essentielle.
En effet, le bénéfice n’est pas équivalent au flux de trésorerie. Votre entreprise peut avoir une marge bénéficiaire importante et être en forte croissance ; si toutes vos ressources financières sont, par exemple, coincées dans votre stock, il est possible que vous ne puissiez pas payer vos fournisseurs. Cette situation pourrait avoir un impact négatif sur la réputation de votre entreprise.

Ainsi, nous vous fournissons 7 astuces afin de garder le contrôle de votre flux de trésorerie et d’éviter les problèmes :

 

Projetez un flux de trésorerie

Fixez des objectifs pour les 6 à 12 prochains mois afin de suivre vos finances et d’éviter un éventuel déficit. La meilleure manière de planifier un flux de trésorerie est de créer une feuille de calcul reprenant toutes les rentrées et dépenses sur base mensuelle. Prenez garde à ne pas négliger les variations saisonnières : le coût du chauffage qui augmente en hiver, par exemple. Soyez réaliste ! Prenez en compte tous les éléments possibles, fixes et variables pour mettre en place votre projection.

 

Gardez vos paiements à l’œil

Envoyez vos factures aussi rapidement que possible… Et vos rappels immédiatement dès que la date d’échéance de paiement atteinte. Veillez à convenir de modalités de paiement claires avec vos fournisseurs avant de conclure une affaire avec eux. Par ailleurs, il est important de vous familiariser et de vous adapter aux habitudes de paiement de vos clients et de ne pas négliger un comportement exceptionnel. En effet, un bon client qui ne paie plus soudainement ses factures peut s’avérer être un client au bord de la faillite. La connaissance précise de la date de paiement de biens ou de services peut également vous aider dans la gestion optimale de votre flux de trésorerie.

 

Vérifiez régulièrement votre stock 

Une gestion du stock efficace revêt un caractère aussi important que la gestion du flux de trésorerie. Contrôler régulièrement l’inventaire (de manière hebdomadaire ou mensuelle, par exemple). De cette manière, vous serez toujours au courant de la disponibilité d’un produit ou de la nécessité de recommander le produit. Un contrôle rigoureux des stocks aura un impact positif sur votre flux de trésorerie : vous ne vous procurerez pas trop de stock d’un produit et vous n’utiliserez donc pas de ressources financières inutiles dans ce sens.

 

Maintenez une relation cordiale avec vos institutions financières

De nombreuses entreprises ont un jour besoin d’un soutien financier, en particulier au cours de leur lancement. En effet, un crédit ou un financement peut être nécessaire afin de mettre son entreprise sur les rails. Essayez de maintenir une relation cordiale avec vos institutions financières : tenez-les informées de toute dépense imprévue ou de changement dans vos projections. En développant une solide relation de confiance avec vos institutions financières, vous vous assurez que d’éventuelles futures coopérations se feront plus aisément.

 

Faites un crédit

Lorsque votre entreprise bénéficie d’une croissance rapide ou lorsque vous obtenez un nouveau contrat avec un client et que vous être préoccupés par les coûts d’exploitation, n’hésitez pas à faire une demande de crédit à court terme à votre institution financière. La demande de crédit constitue une solution fiable et solide, dans le sens où les institutions financières sont plus disposées à accorder un prêt lorsqu’un élément de preuve leur est présenté… Comme un contrat ! Ainsi, le paiement du client servira à rembourser votre dette contractée auprès de votre institution financière. Grâce à cette méthode, vous ne payerez que les intérêts pour une période relativement courte, et vous bénéficiez du montant du prêt lorsque vous en avez besoin.

 

Épargnez lorsque c’est possible

Evaluez la fréquence de paiement de vos fournisseurs, des services publics, des impôts, etc. Vérifiez s’il est possible de payer en plusieurs versements ou d’obtenir des conditions flexibles. N’hésitez pas à user de vos talents de négociateur afin de bénéficier des solutions les plus avantageuses aussi bien pour vous que pour votre entreprise. Dans la même veine, étudiez toutes les petites choses futiles pour lesquelles vous dépensez de l’argent… Après tout, il n’y a pas de petite économie !

 

Anticipez les problèmes

Détectez les problèmes de votre flux de trésorerie avant que ceux-ci ne surviennent en mettant régulièrement à jour votre projection. Cette méthode vous permet d’être informé sur les évolutions du marché mais également de tenir à l’œil les clients ou les fournisseurs en difficulté. Dès que vous constatez un problème, n’hésitez pas à prendre des mesures immédiates en vue d’y remédier. Ne faites pas l’autruche, n’ignorez pas le problème… il ne disparaitra pas tout seul ! En gardant un contrôle continu sur votre flux de trésorerie, vous pourrez résoudre rapidement et efficacement un problème. En cas de doute, n’hésitez pas à vous tourner vers un comptable, un investisseur ou encore un mentor. 


Obtenez plus d’astuces business

Si vous désirez recevoir plus d’astuces et d’informations business, inscrivez-vous à notre newsletter.

*
*
*
*
Combien d'employés compte votre entreprise ?
*

Guide gratuit pour bien contrôler vos dépenses

Comment-contrôler_ses_dépenses

Reprenez rapidement le contrôle de vos dépenses et évitez les embûches afin de faire de votre société une entreprise florissante.

Téléchargez votre guide

Suivez l’évolution de votre trésorerie

Profitez des nombreuses fonctionnalités du logiciel Sage BOB 50 pour faciliter la gestion de votre comptabilité et de vos finances.
  • Suivez en temps réel la rentabilité de votre activité et réagissez en fonction
  • Générez automatiquement des rapports
  • Suivez vos ventes, dépenses et profits
En savoir plus
Sage © Sage Software 2015 . Tous Droits Réservés