Les petites entreprises canadiennes envisagent leur avenir avec optimisme, mais elles restent prudentes en matière de réglementation gouvernementale

Dans une récente étude menée auprès des propriétaires de petites entreprises à travers le Canada, près des trois quarts (72%) des répondants ne sont pas au courant des initiatives gouvernementales de soutien, et seulement un quart d’entre eux les considèrent utiles.

TORONTO, (26 juin 2017)Sage, le chef de file du marché en systèmes de paiement, paie et comptabilité, a publié de nouvelles données sur la vision des petites entreprises du pays à la conférence Sage Summit Toronto 2017. Le sondage donne un aperçu complet des perspectives, préoccupations et convictions que partagent les propriétaires de petites entreprises, alors que le Canada célébrera bientôt son 150e anniversaire.

La majorité (85%) des répondants envisage l’avenir de leur entreprise avec optimisme, alors que les deux tiers (74%) sont en général optimistes concernant l'avenir des petites entreprises au Canada. Cependant, plus de la moitié (51%) d’entre eux signalent trop de règlements gouvernementaux et/ou des taxes auxquels leurs entreprises sont aux prises quotidiennement, et un tiers (32%) notent un manque général de soutien de la part du gouvernement.

Les lacunes en matière de sensibilisation envers les programmes gouvernementaux qui ciblent les petites entreprises pourraient s’avérer l’obstacle le plus important. En fait, près des trois quarts des répondants (72%) affirment en connaître très peu ou rien du tout en regard aux initiatives du gouvernement fédéral ou provincial en vue d’aider les petites entreprises. Seulement un quart des entrepreneurs interrogés considèrent que les initiatives du gouvernement fédéral (26%) ou provincial (25%) sont utiles à leurs entreprises.

“«C’est de bonne augure d’entendre que les entrepreneurs du Canada sont beaucoup plus optimistes qu’ils ne l’étaient l’an dernier lors de notre sondage mondial,» a affirmé Stephen Kelly, PDG de Sage Group. «En tant que champion auprès de nos clients, ces entrepreneurs qui stimulent toutes les économies à travers le monde, nous amènent à travailler avec les communautés gouvernementales et locales pour assurer que les petites entreprises canadiennes fassent entendre leur voix aux plus hauts niveaux.»

Les résultats clé supplémentaires du sondage comprennent ce qui suit :

Les entrepreneurs canadiens sont déterminés à servir leurs communautés locales et à apporter leurs contributions au Canada.

  • 70% s’accordent à dire que les petites entreprises canadiennes sont plus enclins à servir leur communauté locale que les grandes entreprises.
  • Les trois quarts affirment que les petites entreprises canadiennes (26%) ou les petites et moyennes entreprises (50%) contribuent à la réputation du Canada. Les répondants sont tout aussi enclins à dire que les petites entreprises (41%) ou les petites et moyennes entreprises (43%) proposent de l’innovation à leurs clients.
  • o 43% croient que les petites entreprises contribuent à rendre le Canada, l’endroit où il fait bon vivre et 52% des petites et moyennes entreprises canadiennes sont plus performantes.

Mis à part la réglementation gouvernementale, les petites entreprises continuent de relever des défis dans trois domaines :

  • 45% d’entre elles estiment qu’il est difficile d’attirer de nouveaux clients.
  • 39% des répondants déclarent qu’ils se passeraient bien du casse-tête administratif dans la gestion d’une petite entreprise.
  • 18% souhaitent une plus grande facilité de financement.

Malgré les défis et les risques auxquels les propriétaires de petites entreprises canadiennes font face, ils croient toujours avoir fait un bon choix de carrière :

  • 85% des répondants affirment que s’ils devaient recommencer, ils opteraient encore à fonder une petite entreprise.

«Les entrepreneurs canadiens sont tenaces et fiers, » a déclaré Paul Struthers, VPD et directeur général de Sage, Canada. «Ils travaillent sans relâche pour servir leurs communautés et offrir des services uniques à leurs clients. Notre responsabilité en tant que chef de file mondial consiste à faire tout notre possible pour minimiser ou éliminer leurs problèmes administratifs, afin qu’ils puissent s’occuper des tâches qu’ils aiment et excellent.»

Méthodologie du sondage : Sage Canada s’est associé à Maru/Matchbox du 12 au 15 juin 2017 pour mener un sondage en ligne auprès de 505 propriétaires de petites entreprises partout au Canada. La marge d'erreur qui mesure la variabilité d'échantillonnage est de +/- 4.36%, 19 fois sur 20. Les écarts dans ou entre les totaux sont attribuables aux arrondis.

###

Contact des médias :

Betty Tian
Sage
Bureau : 604-207-3611
Mobile : 604-376-7398
[email protected]

Ressources supplémentaires :
Sage sur Facebook – @SageNAmerica
Suivez Sage sur Twitter – @SageNAmerica
Suivez Sage News http://www.sage.com/company/news-and-events

À propos de Sage

Sage est le chef de file du marché des systèmes de comptabilité, paie et paiement intégrés, et il soutient l'ambition des entrepreneurs à l'échelle mondiale. Il y a 30 ans, Sage a débuté modestement au Royaume-Uni, et maintenant plus de 13 000 collègues viennent en aide à des millions d'entrepreneurs dans 24 pays en vue d'alimenter l'économie mondiale. Nous réinventons et simplifions la comptabilité commerciale grâce à une technologie de pointe, et nous travaillons avec une communauté prospère d'entrepreneurs, de propriétaires d'entreprise, de gens de métier, comptables, de partenaires et développeurs. En tant que société introduite à l'indice FTSE 100, nous épaulons nos communautés locales et investissons pour faire toute la différence par le biais de la philanthropie de Sage Foundation.

Sage est le chef de file en matière de systèmes de comptabilité, paie et paiement, et il soutient l'ambition des entrepreneurs à l'échelle mondiale.

www.sage.com

Nexus: G-WEBCD3