Sage Foundation

S’évader de la routine du bureau pour une bonne cause

Equipé de pelle et pioche, le collaborateur de Sage Thomas Oberlin se tient dans la forêt de Mezzaselva, prêt à s’engager pour la conservation de la forêt de montagne. Un engagement rendu possible par la Sage Foundation. Mais qu’est-ce qui se cache derrière celle-ci?

Person mit blauen Handschuhen und gelben Schuhen,, die Erde schaufelt.

Thomas Oberlin, Key Account Manager chez Sage, est souvent dans les montagnes durant son temps libre. C’est ainsi qu’il est venu au contact de la Fondation forêts de montagne , qui s’engage pour la conservation et la protection des forêts et des terres cultivées dans les régions de montagne. La Sage Foundation lui permet de le faire pendant son temps de travail.

Une semaine en forêt de montagne

„Avec 15 autres volontaires, cela démarrait tôt le matin. On devait construire un sentier menant aux enclos de protection qui protègent les jeunes arbres des animaux sauvages“. En effet, les gardes forestiers utilisent ce chemin pour atteindre les enclos avec leur lourd équipement afin d’entretenir ces derniers. Sans ces barrières, les daims, les chevreuils ou autres animaux sauvages mangeraient les feuilles et les fleurs des jeunes arbres, ce qui les fragiliserait et affaiblirait leur croissance, diminuant par là la stabilité des pentes.

 

Mann mit schwarz-weiss-grauem Flanellhemd, der am Waldhang steht und Axt auf der rechten Schulter trägt.

Thomas Oberlin, Key Account Manager chez Sage, est souvent dans les montagnes durant son temps libre.

„Le travail était stimulant, très physique et tout autre que facile. Pour avancer, nous avons chaque jour déplacé des tonnes de pierres et de racines“, déclare Thomas Oberlin. Mais ces efforts sur cette pente raide en valaient la peine: „Je pouvais chaque jour voir les progrès, un sentiment vraiment fantastique.“

C’est ainsi que, à la fin de la semaine et malgré toutes les peines, un chemin de 200 mètres offrait à présent un passage à travers un terrain jusque là impraticable. «Nous avons développé un super esprit d’équipe, et le dur labeur était revigorant et divertissant à la fois. Je me réjouis déjà de la prochaine fois!“.

Mann, der am Hang steht und mit Werkzeug auf Boden einschlägt. Ein Mann und eine Frau beobachten ihn.

La formule 2+2+2

Sage est davantage qu’une entreprise technologique leader du marché. À travers la Sage Foundation, l’entreprise encourage ses propres collaborateurs et organisations à soutenir des projets locaux, apportant ainsi une contribution positive à la société. L’engagement de la Sage Foundation peut se réduire à la formule 2+2+2: ainsi, Sage met 2% du temps de travail à la disposition de projets d’intérêt collectif, elle dépense 2% de sa trésorerie libre et met 2 licences de logiciels Sage à la disposition d’organisations d’intérêt publique.

Concrètement, cela signifie que de part le monde chacun des 13 000 employés de Sage peut employer 5 jours de travail par année pour des projets d’utilité collective. Rien qu’en Suisse cela représente plus de 5000 heures d’engagement bénévole. Du temps pour les collaborateurs à dédier à des projets qui leur tiennent à coeur.

Qu’est-ce qui vous tient à coeur?

Connaissez-vous un projet d’utilité publique qui vous tient à coeur? Où êtes-vous vous-même engagé dans un tel projet? Ecrivez-nous un commentaire: qui sait, il se peut que bientôt des collaborateurs de Sage viennent prêter main-forte.

Axt, die in einem am Hang gelegenen Baumstumpf steckt

Commentaires

Encore aucun commentaire pour cet article.

Rédiger

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom *

Schließen
Je consens à ce que mes données à caractère personnel puissent être traitées et utilisées conformément à la politique de confidentialité de Sage Suisse SA, et à ce que Sage puisse m'envoyer des e-mails à des fins d'information et de marketing.

Vielen Dank für Ihre Anmeldung

Bitte prüfen Sie Ihre E-Mails. Wir haben Ihnen eine E-Mail zur Bestätigung Ihrer Adresse zugesendet. Bitte klicken Sie auf den Link, um Ihre E-Mail-Adresse zu verifizieren. Erst dann erhalten Sie unseren Newsfeed.