Lecture en cours

Lecture en cours

Comment votre entreprise peut-elle négocier le virage du second semestre de 2021 ?

Retour aux résultats de recherche

Une gérante travaille dans sa salle de réparation et se prépare pour le second semestre de 2021.

Vous le savez, il est difficile de faire des prévisions, à plus forte raison sur l’avenir de l’économie … et a fortiori en période d’incertitude. Un business plan pour le second semestre de 2021 doit dès lors tenir compte de ce à quoi vous vous attendez, et doit également comporter un « plan B » au cas où les choses prendraient une autre tournure…

S’il est vrai que les perspectives pour le second semestre de 2021 semblent favorables en raison des progrès significatifs enregistrés dans l’endiguement de la pandémie de COVID-19, il n’en reste pas moins que rien ne garantit une période de croissance continue.

Plusieurs événements peuvent entraver la reprise, mais les enseignements commerciaux tirés de 2020 peuvent vous aider à aller de l’avant. Voici comment.

Enseignements tirés de 2020

Ces leçons comprennent les différentes manières de communiquer avec vos clients et de les servir, de nouveaux modèles de gestion de personnel et des mesures permettant de réduire radicalement les coûts d’exploitation.

Ces enseignements s’appliquent même si l’économie continue de se renforcer. Prenez quelques minutes pour réfléchir aux leçons que vous avez apprises et analyser leur pertinence pour l’avenir.

Imaginons, par exemple, que vous soyez un cador de la communication efficace avec vos clients, même lorsque votre entreprise est en difficulté et que tout le monde reste à domicile. Dans un contexte de reprise économique, les goulets d’étranglement de la chaîne d’approvisionnement et un marché du travail tendu peuvent vous mettre au défi de répondre aux besoins de vos clients dans les plus brefs délais. Il peut donc s’avérer tout aussi nécessaire de rester en contact avec votre client pour maintenir ces relations comme au plus fort de la pandémie.

Éléments du business plan pour 2021

Rappel : votre business plan sert de feuille de route pour votre entreprise. Il doit être révisé régulièrement afin que vous puissiez toujours mettre à jour vos objectifs stratégiques. Quoi qu’il en soit, une mise à jour de votre business plan pour le second semestre de 2021 (que vous en ayez un ou que vous deviez repartir de zéro) est nécessaire. Voici les éléments que vous devez prendre en compte.

Analyser vos stratégies de marketing et de tarification

  • Efforts de marketing saisonniers : si les clients et les prospects s’attendent à des offres saisonnières (comme les « bonnes affaires ») de la part de votre entreprise, examinez vos campagnes de marketing dans une perspective proactive, et assurez-vous qu’elles sont toujours appropriées ou mettez-les à jour si nécessaire. À mesure que de plus en plus de consommateurs entrent dans l’économie, il est temps d’attirer leur attention.
  • Initiatives en matière de nouveaux produits et services : si vos clients sont plus susceptibles d’ouvrir leur portefeuille dans les mois à venir, existe-t-il d’autres produits ou services qui pourraient les séduire dès maintenant ?
  • Stratégies de tarification : si vous avez maintenu des prix fixes, vous pouvez intégrer une stratégie de tarification plus agressive dans votre business plan à titre de test.

Planifier les mises à jour et la croissance

  • Croissance : les défis de 2020 ont malheureusement porté un coup fatal à la survie à long terme de certaines entreprises. Mais si vous êtes sur vos gardes, vous pouvez voir des opportunités de fusion, d’acquisition ou de nouvelle collaboration avec des concurrents. De manière générale, les grandes entreprises peuvent mieux résister aux tempêtes économiques que les petites, car elles disposent d’une plus grande marge de manœuvre pour se rétracter pendant les périodes creuses.
  • Mises à jour technologiques : il peut être facile de procrastiner en remettant à plus tard les mises à jour informatiques lorsque les affaires tournent au ralenti. Mais si vous tendez trop la corde, vous retardez votre chance de travailler plus efficacement et en toute sécurité, et de découvrir de nouvelles possibilités. Grâce aux derniers outils d’automatisation des activités, de comptabilité, de gestion des ressources humaines, de gestion de la relation client et de marketing, vous pouvez préparer votre entreprise à la réussite future. (Remarque : une enquête menée par Sage auprès de plus de 1 000 cadres financiers a révélé que 77 % d’entre eux prévoient d’investir davantage dans l’informatique cette année). Cependant, ce n’est pas un scénario du « tout ou rien ». Un business plan peut dicter une approche progressive de la mise à jour de votre fonctionnalité informatique.
  • Personnel : ces derniers mois, de nombreux employeurs ont eu du mal à trouver des travailleurs pour pourvoir des postes à bas salaires. Cette situation s’explique par une variété de causes. Dans certaines régions, les allocations de chômage généreuses ont joué un rôle, mais elles sont en train d’être supprimées progressivement. Néanmoins, la dynamique du marché du travail est en train de changer et vous devrez peut-être augmenter les salaires ou chercher d’autres mesures incitatives pour attirer le personnel une fois que la situation se sera améliorée.
  • Immobilier : la pandémie vous a peut-être incité à réfléchir à vos besoins en matière d’immobilier. Par exemple, si vos collaborateurs ont travaillé de manière productive depuis leur domicile et qu’ils veulent continuer à le faire, pouvez-vous réduire la superficie de vos bureaux et réaffecter l’espace qui vous reste ? Le moment est idéal pour analyser vos besoins immobiliers et les ajouter à votre business plan.
  • Assise financière : un pronostic de trésorerie n’est pas un business plan, mais il peut indiquer la nécessité d’inclure une composante de levée de capitaux dans votre plan, a fortiori si vous envisagez une croissance. Le coût des emprunts ne sera pas toujours faible. Vous pouvez examiner vos options de financement pour déterminer si vous devez inclure un prêt dans votre business plan.

Ingrédients essentiels pour tenir le coup jusqu’à la fin de l’année

Si la pandémie a appris quelque chose aux entrepreneurs, c’est l’importance de la créativité, de la flexibilité et de la persévérance. Un bon business plan doit être créé et tenu à jour en tenant compte de ces trois qualités.

La créativité requiert non seulement de l’imagination, mais aussi la volonté d’essayer de nouvelles stratégies commerciales avec confiance et optimisme.

La flexibilité et sa cousine l’agilité exigent la capacité à changer de cap rapidement si besoin est. Et la persévérance, l’envers de la flexibilité, signifie avoir suffisamment confiance dans votre business plan pour ne pas changer de cap sur un coup de tête. Additionnez le tout et vous obtenez la formule qui permettra à votre entreprise de tenir le coup jusqu’à la fin de l’année.

Guide : 7 moyens d’optimiser votre société

Vous désirez savoir comment être réellement maître de votre entreprise ? Téléchargez ce guide et ses bons conseils pour prendre le contrôle de votre gestion administrative et avoir toutes les rênes en mains.

Je télécharge le guide gratuit
1,438 lecteurs ont téléchargé ce guide
1,438 lecteurs ont téléchargé ce guide

Abonnez-vous à la newsletter Sage Advice et recevez, directement dans votre boîte email, nos tous derniers conseils.