search icon
Retour au communiqué de presse

L’incertitude politique entrave le commerce international, les résultats d’une nouvelle étude de Sage

Les entreprises canadiennes ont de meilleures perspectives sur le commerce mondial que les É.-U.

Points saillants :

  •  31 % des entreprises canadiennes voient l'incertitude politique comme le plus grand obstacle à l'investissement dans le commerce international
  •  29 % des entreprises canadiennes croient que l'élimination des barrières commerciales constitue le moyen le plus important pour le gouvernement de soutenir le commerce international
  •  64 % des entreprises canadiennes s’attendent à une augmentation du volume des échanges avec les clients et fournisseurs au cours de la prochaine année

Richmond, C.-B. (3 juillet 2019) Sage, le chef de file du marché en solutions de gestion d’entreprise en nuage, a publié aujourd’hui les résultats de l’étude menée au Canada et à l’échelle mondiale dans le sondage We Power the Nation. Le sondage a été mené auprès de 3 000 entreprises dans 12 pays, la dernière étude de Sage a révélé que dans 10 des 12 pays interrogés, les répondants ont mentionné « l’incertitude politique » comme étant le plus grand obstacle à la capacité de leur organisation à investir dans le commerce international au cours des 12 prochains mois.

Les entreprises du Brésil et de l’Afrique du Sud ont exprimé leurs plus grandes préoccupations politiques (41 %), suivies de l’Espagne (38 %), et du Canada au sixième rang (31 %). Entre temps, l’Europe était considéré comme un marché prioritaire pour tous les 12 pays, suivi de près par l’Amérique du Nord comme étant les trois principaux pays sauf un.

Malgré leurs inquiétudes, les entreprises canadiennes demeurent plus optimistes que leurs homologues internationaux, dont 64 % s’attendent à une augmentation du volume des échanges avec les clients et fournisseurs l’an prochain, par rapport à 55 % aux É.-U., et 49 % au R-U. 58 % des entreprises canadiennes ont déjà exporté des biens au cours des 12 derniers mois, par rapport à 29 % aux É.-U. 75 % des entreprises canadiennes comptent également sur les importations, ce qui en fait l'une des plus grandes entreprises d’importation des pays interrogés, placées derrière seulement le Brésil et l’Espagne.

Vu l’importance du commerce international, les entreprises canadiennes s’attendent à ce que le gouvernement fasse preuve de leadership, dont 29 % croient que l’abolition des barrières commerciales constitue la façon la plus importante pour le gouvernement de soutenir leurs plans d’échanges commerciaux. 

« Malgré l'état actuel de l’Accord Canada–États-Unis–Mexique (ACEUM), et les autres obstacles géopolitiques internationaux, le Canada demeure une nation commerçante engagée. Le succès de nos entreprises canadiennes dépend en grande partie de notre capacité à faire du commerce à l'international, » a déclaré Paul Struthers, VPD et directeur général, Sage Canada. « Ce sondage démontre ce que les entreprises canadiennes s’attendent de notre gouvernement pour les aider à réussir. Cela comporte la création d'un environnement plus propice au commerce international et domestique ».

Recherche de l’efficacité et des ressources

En plus d'éliminer les barrières commerciales, plus du quart (26 %) des entreprises canadiennes croient que fournir de meilleurs outils technologiques pour faciliter le commerce devrait être la deuxième priorité du gouvernement. L’étude montre que 42 % des répondants ont déjà automatisé les processus en conformité à la technologie, par rapport à 35 % aux Ê.-U. 

Proposer des incitations à l'investissement et du financement est mentionné comme troisième priorité par presque le quart des entreprises canadiennes (24 %). Les autres priorités incluent l’accroissement des conversations directes entre le gouvernement et les entreprises sur les besoins de croissance (24 %), et créer des occasions d’affaires sur les marchés internationaux (23 %).

Méthodologie 

We Power the Nation inclut les résultats d’une étude indépendante commandée par Sage et menée par YouGov. YouGov a mené une étude en ligne auprès d’entreprises dans 12 marchés internationaux. Des échantillons pris dans chacun des 12 pays ont été répartis également entre petites (6-49 employés), moyennes (50-249 employés) et grandes (250 + employés) entreprises. Au total, 2 994 entreprises ont participé à l’étude entre le 19 mars et 5 avril 2019. Les données ont été pondérées afin d’assurer que tous les pays soient représentés de façon égale.

- FIN -

Contact des médias :

Betty Tian
Sage
Bureau : 604-207-3611
[email protected]

Ressources supplémentaires 

Sage sur Facebook – https://www.facebook.com/SageNAmerica/
Suivez Sage sur Twitter–https://twitter.com/SageNAmerica 

À propos de Sage

Sage  est le chef de file mondial du marché de la technologie qui aide les entreprises de toutes tailles à gérer tout, par exemple, des finances aux ressources humaines – peu importe qu’il s’agisse d’entreprises en démarrage ou d’entreprises en développement. Nous le faisons à l’aide de Sage Business Cloud - la seule et unique solution de gestion d’entreprise que les clients auront besoin, comprenant la comptabilité, Sage Intacct, Enterprise Management, People & Payroll, ainsi que les paiements et les services bancaires.