search icon
Retour au communiqué de presse

Les directeur financiers du pays mènent en transformation numérique, mais ils sont confrontés à des problèmes autour de l’automatisation et de l’IA, selon une étude de Sage

Les directeur financiers du pays mènent en transformation numérique, mais ils sont confrontés à des problèmes autour de l’automatisation et de l’IA, selon une étude de Sage

TORONTO (30 janvier 2020) –  Sage, le chef de file du marché en solutions de gestion d’entreprise en nuage, a publié aujourd’hui un rapport qui analyse la façon dont les professionnels financiers canadiens naviguent à travers les risques et les perspectives de la transformation numérique.   L’étude a ainsi révélé que si les directeurs financiers adoptant des technologies émergentes et une stratégie des données, ils sont, en fait, mieux positionnés pour stimuler le changement et la croissance dans leurs organisations. 74 % des répondants estiment que la « modernisation des processus d’affaires avec la technologie » constitue un de leurs plus grands défis.

L’étude CFO 3.0 Transformation numérique au-delà de la gestion financière, a révélé que les directeurs financiers du pays et les professionnels financiers ne peuvent plus compter sur la prise de décisions basées sur des données historiques pour répondre à un environnement d’affaires VUCA (volatile, uncertain, complexe et ambigu) . Plus des deux tiers (67 %) des répondants s’accordent à dire que les technologies de gestion financière basées sur les données et sur le nuage sont la clé de leur futur succès.

« Généralement, un directeur financier était responsable de la production des rapports, la conformité aux lois gouvernementales et normes comptables, de même que la gestion des risques en utilisant des données historiques.  Les directeurs financiers d’aujourd’hui -- Directeur financier, féru de technologie 2.0. – tirent parti de la technologie pour capturer et analyser les données, ainsi que les indicateurs de performance en temps réel » déclare Paul Struthers, VPD et directeur général de Sage de Sage Canada. « Alors que l'automatisation des processus financiers devient de plus en plus répandue, Directeur financier 3.0 sera en mesure de se concentrer sur la prise de décisions stratégiques et prévisions futures, en utilisant l'analyse prédictive réalisée par l'IA ».

 

Sécurité, automatisation, et IA - Les trois plus grades préoccupations

L’étude de Sage montre qu’aujourd’hui, on s’attend à ce que les directeurs financiers fournissent une orientation stratégique à leurs organisations. De plus, ils devraient mieux comprendre le potentiel, les limitations, de même que les risques que les technologies d’entreprise peuvent présenter. L’étude révèle que de nombreux professionnels financiers sont confrontés à des obstacles sur la voie de la numérisation, entre autres, des défis tangibles, tels que la cybersécurité et la pénurie de talents, de même que les méconnaissances organisationnelles sur les avantages perçus et les risques des technologies.

Près des trois quarts des dirigeants financiers (74 %) connaissent les risques de données, y compris la fraude et les menaces informatiques, comme l'un des plus grands défis de la profession, alors que 72 % déclarent que la peur d'une atteinte à la sécurité est la principale raison pour laquelle ils ne sont pas encore passés au nuage. Et vice versa, malgré la cybersécurité et le risque étant une préoccupation majeure parmi les dirigeants financiers, seulement 20 % des répondants constatent un retour sur investissement, en investissant dans des solutions de cybersécurité.

De plus, la plupart des dirigeants financiers (90 %) ont déjà commencé à automatiser les processus pour accroître leur efficacité, et même plus de (93 %) affirment que l’automatisation a amélioré la productivité de façon positive. Cependant, ils ressentent également le besoin d'opter pour une approche échelonnée en vue d’automatiser des processus supplémentaires, car 88 % des directeurs financiers ont encore le sentiment que leur effectif n’est pas prêt pour une automatisation supplémentaire.

L’étude a également révélé que, malgré la plupart des professionnels de la finance au Canada (91 %) croient que l’IA sera un avantage sur le lieu de travail à long terme. Outre, plusieurs font également part de niveaux élevés de préoccupation et de scepticisme :

  • 81 % des répondants redoutent que l’IA fasse disparaître le travail des employés ;
  • 80 % des répondants s’inquiètent de l’éthique de l’IA ;
  • 82 % des répondants craignent de ne pas avoir les compétences pour faire fonctionner des machines alimentées par l'IA à leur capacité maximale.

« Il est essentiel que les directeurs financiers aient une pleine compréhension des possibilités potentielles qu'une technologie peut apporter à une entreprise, ainsi que les risques, et l’impact sur le personnel. Combler le fossé entre un avantage technologique et les risques perçus au sein de la main-d'œuvre, comme le cas avec l’IA et l’automatisation, sera vital alors que les organisations continuent d’ouvrir la voie à la transformation numérique, » ajoute M. Struthers. « Les directeurs financiers qui jouent un rôle prépondérant dans l'élaboration de la stratégie de données de leur organisation, peuvent avoir des connaissances approfondies des données et de leurs systèmes pour diriger leur entreprise ».

Mercredi, le 19 février à Toronto, Sage organisera une table ronde et un évènement pour tirer avantage des résultats de l’étude, en vue de discuter de la façon dont les directeurs financiers d’aujourd’hui peuvent accroître la transformation numérique et organisationnelle de demain. De plus, les dirigeants financiers seront présents pour partager leurs opinions sur l’avenir de la finance et du rôle évolutif de directeur financier. Pour en savoir plus, rendez-vous à http://www.sage.com/ca/cfo.

À propos du sondage

Sage  a commandé un sondage en ligne auprès de 300 décideurs financiers à l’interne, y compris les directeurs financiers, directeurs de finance, comptables, et contrôleurs de gestion à travers le pays, entre le 11 octobre et 28 octobre 2019. Les industries représentées se répartissaient dans six grands secteurs verticaux : organismes à but non lucratif, logiciel/Logiciel à la demande, services techniques professionnels, services financiers, franchises, et hôtelleries. Environ 85 % des répondants étaient des entreprises comptant entre 20 et 99 employés, alors que le reste comportait des entreprises comptant entre 100 et 499 employés.

À propos de Sage

Sage est le chef de file mondial du marché de la technologie qui aide les petites et moyennes entreprises à maximiser la performance. Des millions de clients à travers le monde font confiance à Sage pour offrir la meilleure technologie infonuagique et le meilleur soutien, et accompagné de nos partenaires, gérer les finances, les opérations, ainsi que les ressources humaines. Nous croyons qu'il faut faire tout en notre pouvoir pour aider les gens à être les meilleurs possible, et en s'appuyant sur l'expertise de nos 13 000 collègues qui travaillent avec les entreprises et les communautés, cela contribue à faire toute une différence dans le monde.

Sage. Maximisez votre performance.

Découvrez-en davantage à www.sage.com/ca.