search icon

Comment repérer et traiter les courriels d'hameçonnage

Malheureusement, nous avons remarqué qu’un certain nombre de faux courriels (hameçonnage), soi-disant envoyés par Sage, ont été envoyés à nos clients. Nous souhaitons vous avertir que ces courriels ne sont pas générés ou envoyés par Sage. Il s’agit de courriels frauduleux.

 

En quoi consiste un faux courriel (hameçonnage) ?

Un courriel d'hameçonnage est habituellement défini comme étant « une tentative d'acquérir des informations sensibles telles que des noms d'utilisateurs, des mots de passe et des renseignements de cartes de crédit en se faisant passer pour une entité digne de confiance, et ce, dans le cadre d’une communication électronique ».

En d'autres termes, l'hameçonnage est la version moderne d’une situation qui existe depuis toujours : des fraudeurs tentant d'escroquer des personnes qui ne se doutent pas de leurs intentions. Les auteurs de la tentative de fraude envoient de faux courriels malveillants pour tenter de vous faire révéler vos informations sensibles, généralement dans le but de vous voler de l'argent.

 

Comment reconnaître les courriels d'hameçonnage ?

Les fraudeurs feront souvent appels aux émotions pour tenter de faire réagir les gens à leur message et leur faire révéler l'information qu'ils veulent obtenir.

Voici certains exemples de thèmes fréquemment utilisés dans les courriels d'hameçonnage :

  • Vous avez gagné un prix ou avez obtenu un gain financier inattendu.
  • Des tactiques pour faire peur, telles que la mention d’une facture en retard et la menace de couper un service.
  • Des demandes de dons à un organisme caritatif, souvent à la suite d'une crise humanitaire telle qu'un tremblement de terre.
  • Des pièces jointes inhabituelles aux courriels demandant des renseignements personnels.

Nous vous recommandons de toujours prendre un moment pour réfléchir et vous demander pourquoi vous recevez ce type de demande.

 

Que faire avec les courriels d’hameçonnage

Il est important de vous familiariser avec l'identification des courriels d'hameçonnage, de savoir comment les signaler et de savoir ce que vous devez faire si vous pensez être une victime d’une telle activité.

Vérifications supplémentaires à effectuer

Si vous n'êtes pas sûr d'avoir reçu un courriel d'hameçonnage, vous pouvez effectuer des vérifications supplémentaires.

  • Vérifiez que le site Web lié au lien correspond au texte du courriel.
  • Vérifiez que le nom de l'expéditeur correspond bien à l'adresse électronique. Si cela n’est pas le cas, vous devriez considérer ce courriel comme étant suspect.

Remarque :Pour vérifier le lien dans le courriel, passez le pointeur de votre souris dessus et voyez si ce qui apparaît correspond au texte du courriel. Ne cliquez pas sur le lien si ça ne correspond pas.

Que faire si vous croyez avoir été victime de fraude

Si vous pensez avoir répondu à un courriel d'hameçonnage et avoir fourni des informations personnelles ou financières, prenez les mesures suivantes pour minimiser les conséquences négatives potentielles 

  • Modifiez les renseignements que vous avez divulgués. Par exemple, modifiez tout mot de passe ou NIP du compte ou du service sur lequel vous suspectez avoir été l’objet d’une fraude.
  • Contactez directement votre banque ou le fournisseur de services.
  • Passez régulièrement en revue vos relevés bancaires et de cartes de crédit pour déceler des frais inexpliqués ou des demandes de renseignements que vous n'avez pas initiées.
  • Communiquez avec les autorités. Le Centre antifraude du Canada (CAFC) est l’organisme central du Canada de signalement des fraudes et des crimes sur Internet.

Remarque : Ne cliquez pas sur le lien dans le message électronique frauduleux.

Signalez tout courriel d'hameçonnage à Sage

Pour signaler en toute sécurité le courriel que vous soupçonnez être contrefait, sans ouvrir de pièces jointes ni répondre au courriel, veuillez procéder comme suit :

  • Créer un nouveau message électronique > ; joindre le courriel que vous pensez être frauduleux > ; envoyer le courriel à l’adresse suivante :[email protected].
  • Vous pouvez également transférer le courriel à l’adresse suivante : [email protected].

Remarque : L'envoi du courriel frauduleux en pièce jointe est la meilleure façon de conserver l'information et nous permettra de retracer plus facilement son origine.

Réception de courriels contrefaits provenant d'une adresse électronique de Sage.com

Les courriels contrefaits semblent parfois provenir d'une adresse électronique de Sage.com. Les fraudeurs utilisent un système de courriel qui ne vérifie pas l'authenticité de l'expéditeur par rapport à l'adresse de ce dernier. Il en résulte un faux courriel ou un courriel contrefait.

 

Give Feedback