Lecture en cours

Lecture en cours

Les nouveaux rôles du CFO

Retour aux résultats de recherche

Logo Sage Advice
Sage AdviceLe Blog des clés de la gestion d'entreprise
Abonnez-vous à la newsletter de Sage AdviceS'abonner
CFO

Le Chief Financial Officer (CFO), ou directeur financier, est bien plus qu’un « comptable en chef ». Aujourd’hui, il joue un rôle clé dans l’entreprise et contribue de manière significative à son succès. Le CFO est un partenaire ainsi qu’un moteur de croissance dans le cadre de la transition numérique.

Le rôle du directeur financier d’une entreprise, ou CFO, a beaucoup évolué ces dernières années. L’administrateur s’est transformé en partenaire de réflexion stratégique au niveau C. Outre la gestion des chiffres et le contrôle des transactions, des responsabilités entrepreneuriales sont aujourd’hui également exigées de lui. Afin de défendre leur position sur leurs marchés respectifs, les entreprises sont en effet confrontées à un triple défi :

  1. Elles doivent réévaluer leur modèle d’activité, entre autres en développant les produits de manière à ce qu’ils offrent une valeur ajoutée, par exemple en introduisant des modèles par abonnement pour leurs services.
  2. Elles doivent mieux exploiter leurs données financières et non financières afin de prendre des décisions stratégiques, de se rapprocher de leurs clients ou d’accélérer le processus d’innovation.
  3. Elles doivent promouvoir leur intelligence collective en brisant les silos internes et en entretenant des relations privilégiées avec leurs principaux fournisseurs, développant ainsi un écosystème innovant et dynamique.

Le savoir-faire technologique : une compétence clé

Outre l’expérience, les connaissances spécialisées et les compétences de gestion, le CFO doit en particulier disposer de solides connaissances dans le domaine des technologies de l’information. Il doit ainsi connaître le potentiel d’un ERP financier intelligent et être capable de le mettre à profit. Un système ERP tel que Sage X3 permet au CFO, à différents niveaux et dans ses différents rôles, de conserver une vue d’ensemble et d’exercer une influence sur les processus. Le CFO est enfin impliqué dans des tâches telles que l’uniformisation des processus opérationnels, l’accélération des processus en général ainsi que la collecte, l’analyse et l’évaluation des données financières

De nombreux CFO estiment que les entreprises doivent investir dans les nouvelles technologies. C’est la conclusion d’une étude internationale de Gartner, dans laquelle 161 Chief Financial Officers ont été interrogés en mai 2020 au sujet de l’impact de la pandémie Covid 19. Vingt-quatre pour cent des sondés pensent ainsi que les dépenses consacrées à l’automatisation des processus à l’aide de robots augmenteront à l’avenir. Vingt pour cent d’entre eux s’attendent à plus d’investissements dans les technologies ERP basées sur le Cloud, dix-neuf pour cent dans l’analyse approfondie des données. L’étude poursuit en déclarant : «Les entreprises travaillent aujourd’hui avec moins de personnel pour mener à bien des processus importants et sont soumises à une très forte pression sur les coûts. En conséquence, les entreprises passent plus rapidement au Cloud, utilisent davantage la robotique dans leurs processus, et la nécessité de technologies analytiques avancées pour une planification efficace devient évidente.»

Les rôles du CFO

Dans de nombreuses entreprises, le CFO est un partenaire appelé à assumer plusieurs rôles, qui vont du conseiller opérationnel au visionnaire stratégique de l’entreprise. En tant que partie prenante dans de nombreux processus importants souvent associés à la transition numérique, le directeur financier dispose des atouts pour contribuer de manière significative à relever les défis du moment. Un Chief Financial Officer moderne peut être amené à assumer un ou plusieurs des rôles suivants au sein de l’entreprise :

Le CFO en tant que conseiller opérationnel

Après avoir optimisé les processus dans sa fonction financière et conjointement à son équipe, essentiellement grâce à l’utilisation de nouvelles ressources numériques, le directeur financier s’attelle à de nouveaux facteurs de performance. En tant que conseiller opérationnel, le CFO s’efforce d’atteindre les objectifs suivants :

  • Amélioration de la performance globale de l’organisation. Par exemple en assistant les unités commerciales dans l’implémentation d’outils de gestion d’entreprise.
  • Amélioration de l’image de l’entreprise. À cette fin, des engagements mesurables doivent être formulés et en définitive respectés.
  • Renforcer la confiance des clients et des fournisseurs, à travers des conditions transparentes et un respect strict des délais.

Le CFO en tant qu’apôtre de la numérisation

La transition numérique est l’une des clés pour la suppression des silos et l’accélération des échanges de données. Dans les organisations qui ont fait l’effort de numériser chacun de leurs processus, la tendance est maintenant aux interfaces fluides, aux flux de travail numériques et à l’unification du système d’information. Numériser des processus de manière isolée ne suffit pas pour être au pas avec la transformation numérique. Le CFO, en tant qu’apôtre de la numérisation, doit en avoir conscience.

Les responsables des finances, qui sont particulièrement intéressés à accélérer le flux d’informations, sont souvent en première ligne lorsqu’il s’agit d’initier et de gérer cette transformation. Les organisations se doivent par conséquent de mettre à profit la vision de l’apôtre CFO et de promouvoir l’adoption de nouvelles applications numériques. Conjointement au CIO, le CFO se voit ainsi de plus en plus impliqué dans des tâches telles que :

  • l’introduction d’outils de Business Intelligence pour une meilleure exploitation des données financières et non financières
  • l’amélioration de la sécurité informatique et la prévention des cyberattaques.
  • l’élaboration de règles internes et le respect des prescriptions légales.

Le CFO en tant que stratège

La capacité du CFO à participer à l’élaboration de la stratégie de l’entreprise peut prendre de nombreuses formes. Le directeur financier identifie et exploite les possibilités de créer de la valeur. Il définit des scénarios et des simulations. Il aide également à identifier et à contrôler les risques. En tant que stratège, les défis auxquels le CFO est confronté sont les suivants :

  • L’augmentation de la compétitivité générale de l’organisation, en particulier en accélérant les cycles de clôture, de prise de décision ou de lancement de nouveaux produits.
  • La mise en œuvre réussie de stratégies de croissance : acquisition et intégration de nouveaux domaines d’activité, externalisation aux meilleures conditions possibles d’activités de start-up ou d’activités non centrales.
  • Repenser le processus de création de valeur et le modèle économique de l’entreprise. Par exemple en intégrant les nouvelles attentes des clients telles que la personnalisation, la traçabilité, les possibilités d’abonnement, la location ou la facturation basée sur l’utilisation effective.

Le CFO en tant que promoteur de stratégies

Outre le CEO, le CFO – en tant que force d’inspiration engagée et informée – a également un rôle important à jouer dans la mise en œuvre de la stratégie de l’entreprise. Il est en mesure de fournir une vision globale et compréhensible de la stratégie de création de valeur. Ceci est particulièrement important, en particulier lorsqu’une entreprise repense entièrement son mode de fonctionnement pour gagner en marge de manœuvre et réinvestir celle-ci dans le contact direct avec ses clients.

Le CFO explique en outre la manière dont l’organisation doit utiliser efficacement ses ressources et comment elle doit faire face à l’impact de ses compromis stratégiques. La voix du CFO s’étend au-delà de la sphère opérationnelle, financière et sociale. Elle comprend les aspects sociaux qui font la bonne réputation d’une entreprise. Les signaux à véhiculer sont complexes. La multiplicité des interlocuteurs, des destinataires et des personnes concernées va en effet des parties prenantes internes les plus diverses aux autorités et aux médias, en passant par les clients clés, les investisseurs et les institutions.