Lecture en cours

Lecture en cours

Davantage de transparence grâce à la comptabilité analytique

Retour aux résultats de recherche

La comptabilité analytique fournit des informations à l’entreprise sur où et pour quoi les coûts ont été réellement encourus. Cette vue d’ensemble des coûts et la comparaison entre les objectifs visés et la situation réelle constituent une base importante pour la planification opérationnelle.

Quels sont les produits ou services qui génèrent les coûts les plus élevés et ceux qui engendrent les meilleures recettes ? Où peut-on faire des économies et où des dépenses plus importantes en valent-elles la peine ? La comptabilité analytique apporte des réponses à ces questions. L’analyse des coûts d’exploitation fournit des informations sur la rentabilité de processus ou de secteurs internes. Contrairement à la comptabilité, les entreprises n’ont pas l’obligation de tenir une comptabilité analytique. Celle-ci fournit cependant des informations essentielles pour la fixation des prix, pour les processus de production ou pour le contrôle de la rentabilité, et donc pour d’éventuelles optimisations.

La comparaison entre les coûts prévisionnels (coûts visés) et les coûts réels encourus (coûts réels) permet d’obtenir des informations importantes pour les ventes, le conditionnement ou la planification de la production. La comptabilité analytique peut être schématiquement subdivisée en trois volets, permettant d’obtenir des informations détaillées sur les coûts internes : la comptabilité des charges par nature (quels coûts ont été engendrés ?), la comptabilité des centres de coûts (où les coûts ont-ils été engendrés ?) et la comptabilité par unité d’imputation (pour quoi les coûts ont-ils été engendrés ?).

En fonction des centres d’intérêt, les coûts peuvent être répartis en différentes périodes d’examen. Ainsi, en fonction des besoins de l’entreprise, il peut être judicieux de fixer la périodicité à un semestre, un trimestre ou un mois. Avec une solution logicielle appropriée, même une comptabilité analytique relativement complexe sur n’importe quelle période peut être établie de manière claire et efficace.

Comptabilité des charges par nature

La comptabilité des charges par nature constitue la base de la comptabilité analytique et fournit des informations sur les coûts engendrés par l’entreprise. La structure peut être agencée en domaines ou en catégories. Cette structure de coûts fournit ainsi des informations sur les différents sous-secteurs de l’entreprise. Les coûts totaux peuvent, par exemple, être subdivisés en coûts de matériel, coûts de personnel, coûts pour les locaux ou coûts de services, etc. ; ou encore selon des fonctions telles que la production, la vente ou l’administration. La comptabilité des charges par nature sert de base à la comptabilité des centres de coûts ainsi qu’à la détermination des unités d’imputation.

Comptabilité des centres de coûts

La comptabilité des centres de coûts permet d’affecter les coûts encourus aux différents secteurs de l’entreprise, et fournit une vue d’ensemble sur tous les coûts de celle-ci ainsi que sur leur origine. L’affectation à différents centres de coûts fournit des informations détaillées sur les dépenses effectuées dans les différents secteurs de l’entreprise. Ces coûts peuvent être répartis en fonction des genres de coûts sous-jacents, et subdivisés soit en catégories telles que les finances, les ressources humaines ou le marketing, soit selon des fonctions telles que l’administration, la production ou la vente. L’analyse qui en découle fournit des informations sur les domaines dans lesquels des économies peuvent être réalisées. Les centres de coûts peuvent être différents selon le modèle d’entreprise ou la branche d’activité.

Logiciel de comptabilité

Avec le bon logiciel, ayez à tout moment le contrôle de vos finances, effectuez le décompte de la TVA en un clin d'œil et optimisez vos performances commerciales.

En savoir plus

Comptabilité par unité d’imputation

La comptabilité par unité d’imputation indique en détail ce pour quoi les coûts ont été encourus au cours d’une période donnée : elle affecte donc les coûts aux différentes unités d’imputation d’une entreprise. Conformément au principe de causalité, les prix de revient ou unitaires de la comptabilité des charges par nature et de la comptabilité des centres de coûts peuvent être combinés et affectés aux différents produits ou services. Il est entre autres possible d’en déduire en détail le montant des coûts réels d’un produit ou d’un service, ainsi que la rentabilité des différents produits ou services.

Abonnez-vous à la newsfeed de Sage Advice.

Recevez les derniers articles pour la gestion de votre entreprise directement dans votre boîte de réception chaque mois. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.