Lecture en cours

Lecture en cours

Les bases de la comptabilité : le contrôle de validation de la TVA

Retour aux résultats de recherche

Souhaitez-vous savoir si le décompte de la TVA a été effectué correctement ? Grâce au contrôle de validation de la TVA, vous pouvez vérifier le décompte de celle-ci et établir la documentation requise. 

Afin de vérifier que le décompte de la TVA ne comporte pas d’erreurs, l’on procède à ce que l’on appelle le contrôle de validation. Une recherche manuelle des erreurs dans le décompte de la TVA ne serait que difficilement praticable ou nécessiterait un temps considérable. Or dans le logiciel de comptabilité, ce contrôle de validation peut être effectuée de manière simple et rapide. Ce dernier permet de vérifier les écritures avant l’établissement du décompte TVA proprement dit. Le fiduciaire peut également procéder à cette validation et préparer les documents fiscaux nécessaires. Grâce au contrôle automatisé de la TVA, toute écriture incorrecte peut en général être détectée de façon rapide et fiable .

La personne chargée du contrôle peut ainsi vérifier :

  • que les différents montants et factures ont été comptabilisés sur le bon compte
  • que les codes corrects ont été utilisés
  • la manière de laquelle est composé le montant total de l’impôt
  • que les taux d’imposition corrects ont été utilisés
  • que le formulaire a été rempli correctement

Le contrôle de validation de la TVA permet également de vérifier si le chiffre d’affaires calculé correspond aux chiffres effectifs. Cette évaluation montre donc la différence entre le montant d’imposition calculé et le montant effectivement comptabilisé. Il est ainsi facile de trouver des écritures fiscales incorrectes.

Cette validation ne doit pas être confondue avec le contrôle de plausibilité effectué lors du décompte de la TVA. Le contrôle de validation fournit un contrôle complet, alors que le contrôle de plausibilité ne vérifie que des éléments d’information individuels. En outre, le contrôle de validation révèle des détails qui n’apparaissent pas dans le décompte final de la TVA. Le décompte de la TVA n’indique par exemple que le montant total, alors que la validation indique la composition exacte des montants et leurs taux d’imposition.

«En contrôlant simplement quelles écritures ont été passées sur quel compte, l’on se rend rapidement compte si quelque chose ne tourne pas rond dans le décompte de la TVA», déclare Stefan Ehrler, Solution Designer Sage 50 Extra chez Sage. Avec le contrôle de vérification, il est également possible de vérifier si les taux d’imposition corrects, à savoir 2,5 % ou 7,7 %, ont été utilisés pour les diverses marchandises.

Sage 50 Extra comptabilité financière

Comptabilité numérique suivant ISO 20022 avec ajustement des comptes de liquidité automatisée.

Davantage au sujet de Sage 50 Extra

Contrôle et protocole

Le contrôle de validation de la TVA ne se limite toutefois pas à vérifier si le formulaire TVA a été rempli correctement. Il est également utilisé pour enregistrer le décompte TVA établi, et sert auprès des autorités fiscales comme preuve que les montants figurant sur le décompte ont été débités sans erreur.

Dans Sage 50 Extra Comptabilité, il suffit de lancer la fonction pour vérifier l’absence d’erreurs dans le formulaire affiché à l’écran. Toutes les clés d’imposition y sont indiquées, y compris l’information sur quelles sommes ont été comptabilisées sur quels comptes au moyen de quelle clé. Après le contrôle de validation, le journal TVA affiche en détail toutes les informations importantes : le montant imposé, le montant d’imposition calculé, la différence et la clé d’imposition utilisée y sont indiqués, ainsi que le numéro de compte personnel et de poste ouvert s’il s’agit d’une écriture créanciers ou fournisseurs. Afin de ne pas se limiter à vérifier le total de l’impôt sur le chiffre d’affaires et le total de l’impôt anticipé, mais d’afficher encore davantage de détails, l’option « Masquer les détails » activée par défaut peut être désactivée dans Sage 50 Extra. Cela permet de vérifier les calculs de la TVA jusqu’au niveau des écritures individuelles. Les clients trouveront une aide à l’utilisation de cette fonction dans l’aide en ligne.

Abonnez-vous à la newsfeed de Sage Advice.

Recevez les derniers articles pour la gestion de votre entreprise directement dans votre boîte de réception chaque mois. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.