Lecture en cours

Lecture en cours

La communication instaure la confiance

Retour aux résultats de recherche

Logo Sage Advice
Sage AdviceLe Blog des clés de la gestion d'entreprise
Abonnez-vous à la newsletter de Sage AdviceS'abonner
La communication instaure la confiance

Les entretiens d’évaluation du personnel amènent de la clarté, motivent les employés et font progresser l’entreprise – uniquement, toutefois, s’ils sont bien menés. Voici les points auxquels il convient de prêter attention.

De bons employés motivés sont l’alpha et l’oméga d’une entreprise qui réussit. Afin que les choses demeurent ainsi, l’entrepreneur doit toutefois connaitre exactement les besoins de ses employés et aller à leur encontre. L’entretien d’évaluation du personnel sert à cela.

Discussions informelles : bien, mais pas suffisant

La communication peut facilement se perdre dans la routine du travail, surtout lorsque les collègues sont submergés de travail et que chacun accomplit sa tâche de son côté. Dans une telle situation, les discussions n’ont le plus souvent pas lieu au poste de travail mais plutôt autours de la machine à café ou pendant la pause déjeuner – et c’est également bien ainsi. Les discussions sont en effet non seulement importantes pour l’atmosphère dans l’entreprise, mais peuvent également amener des idées intéressantes.

En dépit de cela, pour un chef, la courte discussion à la table de déjeuner ne suffit pas pour découvrir les besoins essentiels de ses employés. Cela n’est possible qu’avec des entretiens d’évaluation du personnel bien préparés, ceux-ci permettent un échange ouvert, sans être dérangés, loin de la routine quotidienne. Certains principes fondamentaux doivent cependant y être respectés :

  • Les entretiens d’évaluation du personnel ne sont pas des discussions de groupe. Le supérieur se doit de prendre du temps pour un seul collaborateur, uniquement ainsi ce dernier peut exprimer ses besoins sans gêne et de manière ouverte.
  • La date doit être annoncée suffisamment en avance. Les interlocuteurs peuvent ainsi se préparer à l’entretien.
    Plus la discussion est intense, plus les interruptions ou le manque de temps sont gênants. Pour cette raison, il est impératif de planifier suffisamment de temps pour l’entretien. Les sonneries de portables et les intrusions de collègues sont taboues.
  • Veillez à un climat de discussion empreint d’estime. Pour les collaborateurs, celle-ci rend possible de s’exprimer ouvertement, tant que le contenu de la discussion reste confidentiel. Important, l’employé est au centre de l’entretien, avec tous ses succès, ses plans, ses idées, ses difficultés et ses évaluations.
  • La louange motive chaque collaborateur et collaboratrice. Pour cette raison, celle-ci ne devrait faire défaut dans aucune discussion. De cette manière, les employés remarquent que le chef voit et reconnait leur travail.
  • Les entretiens d’évaluation du personnel sont également là afin d’exprimer calmement une critique ou exiger une amélioration. Les reproches et les mesquineries ne sont cependant pas à leur place ici, les changements doivent bien davantage être incités à travers un feedback constructif. Cela devrait par ailleurs fonctionner dans les deux directions, dans le meilleur des cas, le collaborateur ou la collaboratrice osera exprimer des critiques. Les collaborateurs sont en effet au coeur de l’action et voient souvent mieux dans quels domaines de l’entreprise il y a du potentiel pour des améliorations, ce qui pour les chefs constitue une grande opportunité.

La clé est la répétition

Lorsque ces conditions sont données et que le supérieur montre un réel intérêt envers ses employés, les entretiens d’évaluation du personnel deviennent un instrument de direction efficace. Ils aident les collaborateurs dans la planification individuelle de leur carrière, et contribuent par ailleurs au développement de l’entreprise, les collaborateurs peuvent être employés au mieux de leurs capacités lorsque leurs connaissances individuelles, leurs intérêts et leurs compétences sont connus. Des entretiens d’évaluation du personnel bien conduits établissent la confiance entre chefs et employés et préviennent les mécontentements et les malentendus. Cela ne fonctionne toutefois que si les entretiens sont effectués de manière régulière. Et que les mots sont suivis d’actions.