Lecture en cours

Lecture en cours

Parés pour la prochaine vague

Retour aux résultats de recherche

La transformation numérique ne touche pas toutes les entreprises avec la même intensité. Les fiduciaires doivent être en mesure de servir des clients présentant différents niveaux de maturité numérique. Un logiciel fiduciaire approprié facilite la tâche.

La pandémie de coronavirus a occasionné un véritable bond de numérisation auprès de nombreuses entreprises. C’est du moins la conclusion que l’on entend souvent à propos des changements survenus avec l’année 2020. Toutefois, en particulier lorsqu’il s’agit de travailler avec leur fiduciaire, de nombreuses entreprises continuent d’utiliser poste et paperasserie plutôt que des logiciels intelligents et le cloud. Sage propose des solutions adaptées aux fiduciaires dont les clients ont des niveaux de développement numérique très différents.

Défis pour les fiduciaires

Il y a vingt ans encore, cela constituait un rituel plus ou moins apprécié : en tant que fiduciaire, votre client vous apportait à la clôture de l’exercice une boîte à chaussures remplie à ras bord de documents. Ce système a toutefois encore cours dans de nombreux cabinets fiduciaires. D’un autre côté, de nombreuses PME modernisent leurs parcs informatiques et leurs logiciels de gestion pour passer de plus en plus au numérique. Le problème ici est que la transformation numérique ne se fait pas de manière progressive, mais par bonds, et elle ne ménage pas les fiduciaires. C’est la raison pour laquelle vous devez être en mesure de sortir de vos anciennes habitudes : rester flexible doit être votre devise. Les exigences de vos clients évoluent en effet de manière très différente : tandis que certains se contentent du statu quo et des documents papier, d’autres souhaitent à présent travailler en ligne avec leur fiduciaire.

Une solution fiduciaire pour différentes formes de collaboration

Compte tenu notamment de la pandémie actuelle de coronavirus, la question se pose de savoir quand la prochaine vague de numérisation touchera les PME. Sur le marché actuel, les fiduciaires doivent pouvoir assumer avec compétence différents rôles, du comptable classique au conseiller en matière financière et stratégique. Un logiciel fiduciaire doit donc être au cœur d’une société fiduciaire, pour permettre différentes formes de collaboration. Celui-ci doit en outre pouvoir évoluer avec les besoins et être complété par des solutions tierces si nécessaire.

Sage Fiduciaire Extra est un logiciel fiduciaire complet, couvrant tous les domaines importants pour une collaboration sans accroc avec les mandants.

Sage Fiduciaire Extra constitue une telle solution logicielle. Sa base est Sage 50 Extra, l’une des solutions comptables les plus répandues en Suisse. Sage 50 Extra est disponible en différentes versions, selon les besoins de l’entreprise. Grâce à ce logiciel, vous pouvez gérer votre société fiduciaire et les comptes d’un nombre illimité de mandants, même s’ils n’utilisent pas eux-mêmes de produit Sage.

Sage Treuhand Extra convient à la fois aux clients qui sont sur le point de remplacer la « solution boîte à chaussures », qu’à ceux qui préfèrent déléguer leur comptabilité au fiduciaire. Lorsque le client utilise déjà Sage 50 Extra, par exemple pour la pré-saisie ou pour la comptabilité complète, cette solution est également idéale. Grâce à elle, vous desservez aussi bien les clients travaillant avec une installation locale que ceux qui gèrent leurs processus dans le Cloud.

La puissance des solutions tierces : flux de travail, SGD et autres

Sage Fiduciaire Extra s’intègre parfaitement dans vos systèmes existants grâce à des interfaces ouvertes. Les fiduciaires ont la possibilité de combiner le logiciel avec des solutions tierces modernes, par exemple lorsqu’ils souhaitent mettre en place leurs propres flux de travail pour le traitement des documents physiques, ou s’ils désirent utiliser un système de gestion des documents. Pour cela, Sage travaille avec les principaux fournisseurs et fournit les solutions les plus performantes.

Rien à craindre du cloud

Dans l’esprit de beaucoup de gens, l’idée persiste qu’il est plus sûr de travailler lorsque tout est géré et stocké localement, et avoir le contrôle total de leurs propres données est une raison de ne pas passer au cloud. Toutefois, une solution locale individuelle n’est sûre que lorsque l’on investit soi-même beaucoup dans la sécurité. Le cloud de Sage offre en revanche d’énormes avantages : Sage assume la responsabilité du bon fonctionnement du logiciel fiduciaire et de l’infrastructure informatique correspondante, et veille à ce que les normes de sécurité les plus élevées soient respectées, que toutes les données de l’entreprise soient disponibles à tout moment, et que le logiciel de comptabilité fonctionne parfaitement et soit à jour. Les processus et les responsabilités sont clairement définis. En outre, l’infrastructure est facilement extensible. Si vous avez par exemple besoin de fonctions plus étendues pour votre logiciel fiduciaire, celles-ci vous seront fournies rapidement et facilement.