Lecture en cours

Lecture en cours

Pas de numérisation sans Cloud

Retour aux résultats de recherche

Numérisation

Vous souhaitez pour votre entreprise mettre à profit le potentiel de la numérisation ? Dans ce cas, le Cloud ne peut être contourné. Les services Cloud vous procurent une efficacité accrue, des coûts réduits et la focalisation sur votre cœur de métier.

Les services en ligne, les sauvegardes de données, les infrastructures externes ainsi que des bases de données disponibles à tout moment sont impensables sans le Cloud. La location de capacités de stockage et de traitement des données permettent aux entreprises de transférer celles-ci ainsi que les applications et les plates-formes vers internet, et de les rendre ainsi en permanence accessibles. C’est la raison pour laquelle le Cloud est également considéré comme le « moteur de la numérisation ».

Le Cloud, un outil multiple

Voilà longtemps que le Cloud a cessé d’être un simple lieu de stockage des données en ligne. Les entreprises s’y procurent également des logiciels, sans risques et à bas coût (Software-as-a-Service, ou SaaS) ; ou encore elles utilisent des environnements et des outils prêts à l’emploi pour développer et exploiter leurs propres applications web grâce au Platform-as-a-Service (PaaS). Et jusqu’aux ressources informatiques peuvent être ajoutées ou retirées selon les besoins via le Cloud, grâce à l’Infrastructure-as-a-Service (IaaS).

Vos ressources TIC restent flexibles

Le Cloud fait ainsi en sorte que les entreprises n’aient pas à installer, entretenir et mettre à jour leurs logiciels standard en interne, ni à opérer leurs propres plateformes web ou à gérer leurs propres serveurs. L’utilisation du Cloud offre également un autre avantage : les ressources informatiques deviennent flexibles et évolutives. Elles peuvent croître avec les exigences. Une entreprise peut ainsi, pendant les périodes de pics de commandes, allouer aux applications les capacités de traitement et de stockage nécessaires.

Avec le Cloud, certaines entreprises se passent d’infrastructures informatiques et confient entièrement leurs données et la sauvegarde de celles-ci à leur fournisseur de services Cloud. Cela vous laisse davantage de temps à consacrer à votre cœur de métier. La numérisation des processus permet en outre l’éclosion de nouvelles idées, grâce auxquelles vous pouvez développer votre entreprise. En font notamment partie les services que vous pouvez offrir à vos clients via le Cloud, mais également les services web innovants rendus possibles par la puissance de calcul et les capacités de stockage requises par des technologies telles que l’Internet des objets et l’analyse Big Data.

Externaliser la responsabilité et les risques liés au fonctionnement

La maintenance et les mises à jour des infrastructures informatiques, le savoir-faire pour l’exploitation du matériel et des logiciels ainsi que la gestion des sauvegardes peuvent être externalisés vers un fournisseur de services Cloud ou un partenaire TIC. Il en va de même pour les mesures de protection et de suivi des données. Avec les services dans le Cloud, les coûts pour le matériel, les logiciels et l’administration sont généralement réglés de manière mensuelle, et sont ainsi facilement calculables. Le risque lié à la défaillance des serveurs ou les coûts engendrés par des investissements importants n’incombent pas à l’entreprise. Le passage au Cloud peut de ce fait se révéler particulièrement intéressant pour les PME ayant un savoir-faire limité et un département informatique de petite taille. Enfin, les services sont rapides, promptement disponibles et toujours à jour sur le plan technique.

Les utilisateurs du Cloud n’ont pas non plus à se soucier des sauvegardes de données ou des mises à jour du logiciel, ni de la protection contre les virus ou de la protection des données. L’entreprise doit cependant clairement définir les tâches et les responsabilités avec son partenaire TIC. La gestion de la sécurité doit également être clairement réglementée, bien que, dans les centres de données des fournisseurs de services Cloud, les données soient mieux protégées contre le vol et les facteurs environnementaux que dans les serveurs locaux. Néanmoins, les infrastructures encore présentes dans l’entreprise ainsi que les possibilités d’accès et les données de login des utilisateurs et des administrateurs doivent continuer à être bien protégées.

En fonction de l’entreprise ou de la branche d’activité, des réglementations légales particulières ou des exigences de conformité en matière de protection et de sécurité des données doivent également être respectées dans le Cloud. L’externalisation des données vers un fournisseur de services Cloud opérant ses centres de données quelque part dans le monde peut s’avérer problématique dans un tel cas. Il est donc également dans l’intérêt de l’utilisateur de se renseigner précisément sur le lieu de stockage pour chacune des différentes solutions, et de garantir ainsi une conservation des données professionnelle et conforme.

La numérisation accroît la flexibilité

Dans le Cloud, vos données sont stockées de manière centralisée, ce qui vous permet par exemple de mieux vous focaliser sur vos clients. Les données de base, les commandes, les factures, les informations sur les interactions avec les clients ou les informations sur les livraisons ne sont pas stockées dans des systèmes éparpillés, mais toujours disponibles via un CRM dans le Cloud ou grâce à une connexion aux données stockées dans le Cloud. La comptabilité, les systèmes de ressources humaines, la gestion du courrier électronique ou l’ERP peuvent également être rendus disponibles dans le Cloud.

Un plus pour l’ensemble de la chaîne de création de valeur

L’utilisation du Cloud permet une collaboration plus étroite et plus efficace. Cela vaut aussi bien au sein de l’entreprise et des équipes qu’entre les entreprises et leurs partenaires. Le travail est ainsi possible quels que soient le lieu, le moment et le matériel disponible. Les méthodes de travail collaboratives rendent les processus plus efficaces, le stockage central des données augmente la qualité de celles-ci, et la communication via les outils web permet d’économiser de nombreux e-mails et appels téléphoniques. Afin d’être en mesure de traiter les quantités toujours croissantes de données générées tout au long de la chaîne de création de valeur, l’utilisation du Cloud gagne en importance. Cela s’avère particulièrement vrai pour la collaboration avec les partenaires, les fournisseurs ou les clients aussi bien dans le pays qu’à l’étranger.

Abonnez-vous à la newsfeed de Sage Advice.

Recevez les derniers articles pour la gestion de votre entreprise directement dans votre boîte de réception chaque mois. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.