Lecture en cours

Lecture en cours

Là où fondateurs et investisseurs se rencontrent

Retour aux résultats de recherche

Là où fondateurs et investisseurs se rencontrent

La plupart des startups ont besoin de soutien financier et de conseil. Il est toutefois souvent difficile pour les jeunes entrepreneurs de parvenir aux bonnes personnes. Le START Summit à St. Gall offre une plateforme optimale à cet effet.

« Le fossé entre les investisseurs et les startups est énorme. Les deux parties ne se rencontrent souvent que difficilement, c’est pourquoi des conférences telles que le START Summit sont d’autant plus importantes. » C’est ce que déclare quelqu’un qui sait de quoi il parle : Pascal Mathis, fondateur de startup à succès et aujourd’hui coach pour startups auprès de Wingman.ch. Cette année également le START Summit rassemble près de 2000 participants issus de 50 nations dans les halles de l’Olma à St. Gall. Cette conférence est organisée par START Global, l’association étudiante pour l’entrepreneuriat et la technologie de l’Université de St. Gall (HSG). Au centre de la conférence figureront des thèmes tels que la blockchain, l’internet des objets, la réalité virtuelle et augmentée, la HealthTech ainsi que l’intelligence artificielle.

Les 15 et 16 mars 2018, dans les salles d’exposition, se tiendront de nombreux évènements tels que des tables rondes, des ateliers ainsi que des évènements de constitution de réseaux, et des présentateurs de haute volée y tiendront leurs interventions. Par ailleurs, cette année également, les Pitching Competitions connaitront une forte affluence : au cours de celles-ci, les startups pourront présenter leur produit devant un public d’investisseurs et remporter le gros lot de CHF 25’000.- .

 

Pascal Mathis, Coach pour startups chez Wingman.ch.
« Les fondateurs suisses sont souvent beaucoup trop réservés. Je leur conseille la plupart du temps d’aborder les potentiels investisseurs et partenaires de manière beaucoup plus directe.
» Pascal Mathis, Coach pour startups chez Wingman.ch.

1 Minute pour la présentation du projet

« Les chances sont grandes à un évènement tels que celui-ci de trouver de possibles partenaires ou soutiens pour un projet. Je me déplace souvent à de tels évènements, ils sont très importants pour tout le milieu », déclare Michele Blasucci, CEO et fondateur de Startups.ch. Lors d’une telle manifestation, la plateforme est donc donnée, mais l’initiative personnelle des jeunes entrepreneurs est également nécessaire. « Il faut être ouvert, aborder les gens sans toutefois être envahissant et submerger son interlocuteur de discours », déclare Blasucci. Qui n’est pas en mesure d’expliquer son idée d’entreprise en une minute, ou mieux encore en 20 secondes, n’a que peu de chances de retenir l’attention de la personne à qui il s’adresse. À une telle conférence, il ne faut par ailleurs en aucun cas jouer le nerd si l’on en est pas un », conseille-t-il.

À START ou à un autre évènement du même type, qui désire nouer de nombreux et surtout de bons contacts doit donc toujours rester authentique. « Rester soi-même, ne pas se déguiser », conseille Mathis, « en fin de compte, la plupart des investisseurs n’investit pas dans des projets mais dans des personnes qui leur sont sympathiques. L’important est que le courant passe. »

 

Michele Blasucci, CEO et fondateur de Startups.ch.
« Qui n’est pas en mesure d’expliquer son idée d’entreprise en une minute, ou mieux encore en 20 secondes, n’a que peu de chances de retenir l’attention de son interlocuteur. » Michele Blasucci, CEO et fondateur de Startups.ch.

Les fondateurs soutiennent les fondateurs

Pascal Mathis offre des conseils dans tous les domaines importants pour l’entreprise. Il doit bien savoir comment cela fonctionne, car avec GetYourGuide il a lui-même mené une startup vers le succès, et son partenaire d’affaires Lukas Weder est le fondateur de Eat.ch. Aujourd’hui, les deux dirigent l’entreprise Wingman AG, où ils exercent en tant que coaches pour startups. « Avec notre expérience nous pouvons fournir un conseil individuel ciblé et sur mesure. Nous ne proposons pas de séminaires et de cours de base généraux, mais apportons notre conseil auprès des jeunes entrepreneurs directement là où ça coince. », déclare Mathis. Il conseille cependant à tous les jeunes fondateurs d’entreprise de créer leur groupe « Propres coaches ». « Il peut s’agir d’amis, de connaissances, ou de contacts de LinkedIn, qui s’y connaissent dans des domaines tels que la comptabilité, le droit ou le marketing, et qui peuvent apporter leur aide en cas de problèmes. »

Checklist : Conseils pour les startups

Désirez-vous nouer, en tant que fondateur ou fondatrice de startup, autant de bons contacts que possible à un évènement tel que le START summit ? Dans ce cas, suivez les conseils de nos deux experts en startups :

  • Consultez en avance la liste des participants et planifiez avec qui vous désirez convenir d’un rendez-vous.
  • Restez authentique. Soyez vous-même et ne vous faites passer ni pour un nerd ni pour un business man si vous n’en êtes pas un.
  • Exercez-vous à communiquer votre idée d’entreprise de manière concise et intéressante. Imaginez-vous d’être dans l’ascenseur avec l’investisseur et d’avoir 20 secondes à disposition (Elevator-Pitch).
  • En de telles occasions, il manque souvent le temps durant la discussion pour montrer une documentation ou une présentation. Mieux, échangez après une courte entrevue les contacts et planifiez un entretien successif.
  • Cependant : Ayez toujours votre portefeuille, votre documentation ou vos présentations à jour et dans les formes, afin de pouvoir les envoyer au besoin.
  • Ayez la bonne vieille carte de visite à portée de main.
  • Abordez directement et avec confiance les interlocuteurs potentiels, contactez autant de personnes que possibles afin d’augmenter les chances d’un « Matching ».
  • La prise de contact direct n’est pas chose facile pour tout le monde. Si en tant que fondateur ou fondatrice de startup ceci devait s’avérer difficile pour vous, amenez avec vous à de tels évènements les individus les plus communicatif de l’équipe.
  • Au cours de l’entretien faites preuve de tact, faites des déclarations claires sans devenir envahissant. Non seulement votre idée d’entreprise doit éveiller la sympathie, mais vous en tant que personne également.

Une plateforme pour construire son réseau

Pascal Mathis estime le contact avec d’éventuels investisseurs est encore relativement difficile en Suisse. « Les fondateurs suisses sont souvent trop réservés. Je leur conseille la plupart du temps d’aborder les investisseurs ou les partenaires potentiel beaucoup plus directement », déclare Mathis, lui-même actif en tant que Business Angel et soutien financier de diverses startups.

Non seulement les investisseurs et les Business Angels sont des personnes très demandées. D’autres fondateurs d’entreprises, développeurs ou étudiants foisonnent au START Summit. C’est pourquoi le sommet est également une bonne occasion pour trouver des partenaires ou des collaborateurs appropriés. « Nous avons trouvé une grande partie de nos effectifs à de tels évènements », déclare le fondateur de Startups.ch Blasucci. Il serait paraît-il par exemple difficile aujourd’hui de trouver de bons développeurs. « Il peut arriver qu’une entreprise trouve un collaborateur adéquat à une telle conférence, ou un visiteur un bon travail. »

Sage Start pour créateurs d’entreprises

Grâce au Cloud, vous accédez à tout moment à vos données, et travaillez en rout et en ligne avec votre fiduciaire.

Tester 30 jours gratuitement