Sage et l’Adie Ile de France célèbrent l’entreprenariat au féminin et lancent l’opération « Women Business Builders »

Á l’occasion de la Journée Internationale des Droits de la Femme

Sage s’associe à l’Adie en accueillant des jeunes femmes entrepreneures franciliennes dans ses locaux parisiens. Au programme de l’opération « Women Business Builders » : networking, promotion des produits et services proposés par les entrepreneures, et formations aux logiciels de comptabilité.

 

Sage, leader du marché des logiciels de comptabilité dans le Cloud, et l’Adie, association pionnière du microcrédit en France, organisent le « Women Business Builders » le 8 mars prochain. Cet évènement inédit s’inscrit dans le prolongement des actions de partenariat menées par Sage – dans le cadre de la Sage Foundation - et l’Adie pour encourager l’entreprenariat.

41 % des créateurs d’entreprise soutenus par l’Adie sont des femmes. Ce résultat dépasse largement non seulement la moyenne nationale mais aussi l’objectif que s’est fixé le gouvernement de porter à 40 % la part des femmes sur le total des entrepreneurs, d’ici fin 2017. En effet, en France, en dépit d’un désir d’entreprendre tout aussi important que chez les hommes, seulement 30 % des chefs d’entreprise sont des femmes.

 

« Parce qu’elles ont plus difficilement accès au crédit bancaire que les hommes pour créer leur entreprise, l’Adie œuvre depuis toujours pour libérer l’audace des femmes désireuses de donner vie à leurs projets, en levant les freins socio-économiques qu’elles rencontrent. » Safia TAMI, responsable du bénévolat et développement Adie 93.

 

Grâce à son réseau national de proximité et à son approche spécifique englobant microcrédit, accompagnement personnalisé, micro-assurance et mise en réseau, l’Adie permet à près de 700 femmes par mois de lancer et de développer leur entreprise.

Depuis sa création en 2014, la Sage Foundation a pour but de soutenir les communautés locales. Elle encourage les collaborateurs, les partenaires et les clients de Sage à se mobiliser dans des projets caritatifs dans le monde. L’entreprenariat, et l’accompagnement des femmes sont deux piliers de la Fondation. Sage s’engage à partager l’expertise de ses collaborateurs bénévoles à travers le mécénat de compétences notamment.

 

Programme de la Journée du 8 mars 2017 :

  • De 10h à 16h : Marché solidaire
    Les femmes d’entrepreneures présentent leurs produits et services et partagent leur expérience avec les collaborateurs de Sage et les visiteurs.
  • Tout au long de la journée : sessions d’information et de formation sur les logiciels de comptabilité et initiation à Sage One

 

« A travers la Sage Foundation, nous nous engageons à créer un environnement social durable ainsi que des opportunités pour les jeunes femmes entrepreneures dans le monde entier en faisant don de notre temps, de notre fonds de dotation, de notre expertise et de notre technologie. Nous portons beaucoup d’intérêt à l’entreprenariat, et à la cause des femmes qui sont deux axes forts de la Sage Foundation. Il est donc naturel d’unir nos forces avec l’Adie pour encourager et donner envie aux nombreuses femmes, et notamment issues de quartiers défavorisés, d’entreprendre. » explique Bruno Da Sola, Directeur des ressources Humaines chez Sage France.

 

Á propos de l’Adie :
Reconnue dʼutilité publique, l'Adie est une association qui aide les personnes exclues du marché du travail et qui nʼont pas accès au crédit bancaire classique à créer leur entreprise, et donc leur emploi, grâce au microcrédit. Pionnière du microcrédit en France et en Europe, l'Adie en est l'acteur majeur. L'Adie accompagne par ailleurs les porteurs de projet afin de les soutenir en amont et en aval du lancement de leur micro-entreprise pour en garantir la pérennité. Depuis sa création en 1989 par Maria Nowak, lʼAdie a financé plus de 185 000 microcrédits, participant ainsi à la création de plus de 116 000 entreprises. En 2016, elle a financé plus de 19 400 personnes et ainsi permis la création de 240 nouveaux emplois par semaine. Le taux de pérennité de ces entreprises après 2 ans est de 70 %, et le taux d'insertion des personnes financées après deux ans est de 84 %.
En Ile-de-France, l’Adie a financé 2500 projets en 2016. Son offre d’accompagnement a bénéficié à 1780 personnes.
Le dispositif de formation CréaJeunes a bénéficié à 300 jeunes issus des quartiers, et 150 jeunes ont été financés dans ce cadre.
www.adie.org