Le Prélèvement à la source sera bien une réalité pour les entreprises et les salariés le 1er janvier 2019 !

A moins de 4 mois de l’entrée en vigueur, Sage rappelle l’importance pour les entreprises de se préparer dès maintenant. 

Alors que le gouvernement vient de confirmer le maintien de la réforme au 1er janvier prochain, Sage, le leader du marché des solutions de gestion métier dans le cloud, renforce son dispositif d’accompagnement pour aider les entreprises à franchir la ligne d’arrivée. L’objectif est avant tout de rassurer les entreprises et de leur expliquer toutes les situations auxquelles elles pourront être confrontées en janvier 2019.

Septembre : un virage important dans la mise en place du Prélèvement à la Source

Depuis septembre, Sage facilite la phase de « préfiguration » permettant aux employeurs d’indiquer par un « Fac Similé » le Prélèvement à la source sur le bulletin de paie, facilitant ainsi l’information des salariés.

En effet, l’administration fiscale propose aux entreprises qui le souhaitent, et qui sont déjà équipées d’un logiciel conforme, de tester la mise en œuvre du prélèvement à la source (PAS). Cette préfiguration sur le bulletin de salaire, non obligatoire, mais fortement conseillée, permet aux entreprises de tester, dans les conditions réelles, la mise en place du PAS, mais aussi de préparer leurs salariés aux impacts de cette réforme.

« Ce mois-ci représente un virage important puisque les entreprises peuvent désormais afficher les taux de prélèvement sur les bulletins. Il n’y aura pas de période d’adaptation. Les entreprises devront dès les paies de janvier 2019 être immédiatement opérationnelles et collecter le montant de l’impôt sur le revenu de leurs salariés pour le compte de l’administration fiscale. Cette phase de préfiguration est l’opportunité pour elles de faire de la pédagogie auprès de leurs salariés et de les familiariser avec ce qui les attend en janvier sur leurs bulletins de salaire. » commente Guillaume Réjou, Senior Alliance Manager, Sage France.

Sage renforce son dispositif d’accompagnement dédié

Toutes les nouvelles fonctionnalités liées au PAS sont déjà disponibles dans les solutions de paie et RH de l’éditeur.

En parallèle, Sage a mis en place des parcours de formation spécifiques pour ses partenaires et ses clients. Il s’agit de 6 modules à distance au format dynamique et interactif qui permettront aux entreprises de comprendre et mettre en application la réforme avec leur logiciel de paie.

Par ailleurs, Sage propose une assistance et une prestation spécifique pour la mise en œuvre et le paramétrage à distance des solutions.

« Il est important de lever toutes les appréhensions des entreprises en leur expliquant très concrètement que la mise en place de cette réforme n’est pas complexe. Toutefois, elle nécessite formation et anticipation. De nombreuses entreprises comme Sinequa, ont fait le choix d’anticiper, avec pour objectif d’être efficaces dès l’émission du premier bulletin de salaire en janvier 2019. » poursuit-il.  

Pour en savoir plus sur Sage et le PAS, rendez-vous sur notre page dédié.