Sage lance la nouvelle version de Sage eFacture pour répondre aux besoins des entreprises en matière de dématérialisation des factures

Dans le cadre de la dématérialisation des échanges de l’État avec ses fournisseurs, toutes les entreprises devront s’équiper d’une solution de dématérialisation des factures d’ici au 1er janvier 2019. 

Paris Atrium la Défense, le 6 septembre 2018 – Sage, leader du marché des solutions de gestion d’entreprise dans le cloud, annonce la disponibilité de la nouvelle version de sa solution Sage eFacture. Désormais interconnectée avec la nouvelle plateforme de l’État Chorus Pro, elle est accessible depuis Sage 100cloud. Au-delà de l’obligation légale, la dématérialisation des factures proposée par Sage à travers cette solution est une opportunité pour l’entreprise de gagner en rapidité et en productivité dans la gestion des factures.

Un pas vers un modèle de travail plus vertueux.

Chaque année en France, 2,5 milliards de factures sont émises dont 95 millions sont destinées au secteur public. En 2017, seules 10% de ces factures étaient électroniques. Selon la directive 2014/55/EU, toutes les factures entre l’État et ses fournisseurs (de la grande à la micro entreprise) devront être dématérialisées. Dans ce contexte, Sage donne la possibilité aux PME de se préparer dès aujourd’hui à la mise en place obligatoire de la dématérialisation des factures qui entrera en vigueur le 1er janvier 2019.  

Différentes études de marché́ montrent que le coût de traitement d’une facture client papier est de l’ordre de 8 à 9€ et que celui d’une facture fournisseur papier de 14 à 15€. Le passage à la facture électronique permet de diminuer ce coût d’environ 60 %. De plus, l’entreprise diminue sa consommation de papier et sa taxe carbone.

La dématérialisation des factures : une étape majeure dans la transformation numérique de l’entreprise et vers l’automatisation intelligente des tâches.

Sage eFacture permet les échanges de factures plus rapides entre les fournisseurs et les clients grâce à̀ l’automatisation des processus. Les bénéfices sont concrets : 

  • Rapidité et meilleur respect des délais de paiement : la transmission et le traitement des documents sont accélérés (le gain de temps peut être estimé de 10 à 15 jours sur le traitement des factures), ce qui tend à̀ favoriser la réduction des délais de paiement. 
  • Diminution des erreurs : la réception, le traitement et l’intégration instantanée sans ressaisie évitent la nécessité de corrections de documents suite à des erreurs humaines.
  • Sécurité renforcée : l’authenticité de l’origine des factures est certifiée grâce à la signature électronique supportée par des fonctions de cryptage.
  • Traçabilité. Au-delà de la nécessité de se conformer aux obligations légales, Sage eFacture permet à ses clients de suivre en temps réel la chaîne de facturation, depuis la réception d’une facture jusqu’à sa validation chez le destinataire.
  • Archivage Sécurisé : les factures reçues par le service Sage eFacture sont archivées dans un coffre-fort électronique sécurisé accessible en ligne 24h/24 pendant 10 ans.

« Tout en améliorant la relation entre les clients, les fournisseurs ainsi que les donneurs d’ordre, la dématérialisation des factures offre aux entreprises les moyens de s’inscrire dans les évolutions qu’apporte la transformation numérique. Elle est bénéfique tant sur les aspects techniques et métier que dans la facilitation des flux de communication inter-entreprises. » explique Fred Jacquet, Product Marketing Manager Sage 100cloud. 

Pour en savoir plus, rendez-vous ici.