search button mobile
Retour au communiqué de presse

Résultats semestriels H1 FY20

Solides performances au premier semestre grâce à l’exécution continue du plan stratégique

Résultats non audités de Sage Group plc pour le semestre clos le 31 mars 2020

Présentation

  • Chiffre d’affaires récurrent organique de grande qualité toujours en hausse à 10,3 %
  • Marge d’exploitation organique de 22,8 % grâce aux efforts continus pour accélérer l’exécution du plan stratégique
  • Forte conversion sous-jacente en liquidités s’établissant à 127 %
  • Bilan résilient affichant environ 1,3 Md £ de trésorerie et de liquidités disponibles et un ratio dette nette/EBITDA de 0,5 x
  • Nous gardons le cap sur les opportunités à plus long terme avec la migration de la clientèle vers des formules d’abonnement et Sage Business Cloud, les perspectives pour l’exercice 2020 reflétant les incertitudes économiques actuelles à l’échelle mondiale.
     
Mesures alternatives de la performance (APM)1 Premier semestre 2020 Premier semestre 20192 Variation

APM financières organiques

CA organique total
CA récurrent organique
Bénéfice d’exploitation organique
 Marge d’exploitation organique en %

 

935 M£
826 M£
213 M£
22,8 %

 

885 M£
749 M£
207 M£
23,4 %

 

+ 5,7 %
+ 10,3 %
+ 3,0 %
-0,6 %

APM financières sous-jacentes

Résultat d’exploitation sous-jacent
 Marge d’exploitation sous-jacente en %
BPA de base sous-jacent 
Conversion sous-jacente en liquidités

 

218 M£
22,4 %
13,75 p.
127 %

 

216 M£
22,9 %
13,78 p.
151 %

 

+ 0,9 %
-0,5 %
-0,2 %
-24 %

IPC

CA récurrent annualisé
Taux de renouvellement en valeur
Pénétration des abonnements en %
Pénétration de Sage Business Cloud en %

 

1 693 M£
101 %
62 %
56 %

 

1 541 M£
100 %
52 %
44 %

 

+ 9,8 %
+ 1 %
+ 10 %
+ 12 %
 

 Chiffres statutaires  Premier semestre 2020  Premier semestre 2019 Variation 
Chiffre d’affaires
Résultat d’exploitation
 Marge d’exploitation en %
BPA de base (p)
Dividende par action (p)
 975 M£
289 M£
29,7 %
20,56 p.
5,93 p.
 957 M£
210 M£
21,9 %
14,19 p.
5,79 p.
 + 1,9 %
+ 37,9 %
7,8 %
+ 44,9 %
2,5 %

 

Du fait du calcul d’arrondi appliqué à l’ensemble de ce document, les tableaux peuvent présenter de légères différences et le calcul des pourcentages de variation peut manquer de précision.

Performance financière pour le premier semestre de 2020

  • Le CA organique total a progressé de 5,7 % pour s’établir à 935 M£, reflétant la croissance de 10,3 % du revenu récurrent qui s’élève désormais à 826 M£, porté par la hausse des revenus issus des abonnements aux logiciels (582 M£, soit une hausse de 25,6 %). Cette progression est contrebalancée par un déclin de 19,6 % des autres recettes (SSRS et traitement), s’établissant à 109 M£.
  • La hausse du CA récurrent (10,3 %) reflète nos efforts continus pour attirer de nouveaux clients et inciter les clients existants à migrer vers des formules d’abonnement et vers Sage Business Cloud. À noter, la hausse particulièrement forte du CA récurrent en Europe du Nord et en Amérique du Nord.
  • La baisse des autres recettes (SSRS et traitement) de 19,6 % reflète le recul voulu des ventes de licences et la moindre importance accordée aux revenus issus des services professionnels, l’entreprise continuant de miser sur les formules d’abonnement. À ceci s’ajoute l’impact du COVID-19 qui a commencé à se faire sentir fin mars.
  • Le résultat d’exploitation organique de 213 M£, qui se traduit par une marge de 22,8 % (premier semestre de 2019 : 23,4 %), reflète les investissements continus effectués pour accélérer notre exécution stratégique, et comprend une provision pour créances douteuses augmentée de 13 M£ en rapport avec la crise du COVID-19.
  • Les produits exceptionnels de 92 M£ (premier semestre de 2019 : 13 M£) comprennent un gain net de 141 M£ issu de cessions d’activités (Sage Pay et activités brésiliennes), compensé par des charges de relocalisation de bureaux et de restructuration immobilière d’un montant de 30 M£ (premier semestre de 2019 : 14 M£) ainsi que par une charge de 19 M£ au titre de la dépréciation des survaleurs liées aux activités en Asie.
  • La forte conversion sous-jacente en liquidités s’établissant à 127 % (premier semestre de 2019 : 151 %) reflète des améliorations continues en matière de fonds de roulement et la poursuite de la transition vers un CA récurrent, avec un flux de trésorerie disponible de 227 M£ (premier semestre de 2019 : 257 M£).
  • Le bilan est résilient, affichant environ 1,3 Md £ de trésorerie et de liquidités disponibles (comprenant 912 M£ de liquidités et équivalents de liquidités, ainsi que 413 M£ de lignes de crédit non utilisées) et un ratio dette nette/EBITDA de 0,5 x au 31 mars 2020.
  • Les dividendes intermédiaires ont progressé de 2,5 % pour s’établir à 5,93 p., reflétant de fortes performances opérationnelles et les niveaux élevés de trésorerie générés au premier semestre, en ligne avec la politique de maintien des dividendes à leur valeur réelle.

Avancées significatives en termes d’exécution stratégique

Sage cherche à devenir une grande entreprise SaaS pour ses clients et ses collaborateurs. Les points forts de nos avancées stratégiques au premier semestre sont les suivants :

  • Pour favoriser la réussite client, nous avons investi dans l’expérience client de bout en bout, en mettant en place de nouvelles modalités de travail, des processus plus efficients et une technologie améliorée. Tout ceci nous a permis de réagir plus efficacement à l’impact de l’épidémie de COVID-19, en apportant à nos clients un soutien et des conseils adaptés.
  • Pour favoriser la réussite de nos collaborateurs, nous avons continué de développer une culture orientée client, intégrant nos valeurs et investissant dans le développement des collaborateurs. La forte mobilisation des collaborateurs a été un élément clé de la réaction de Sage face au COVID-19, à la fois dans la transition vers le 100 % télétravail mais aussi dans le maintien sans discontinuité de notre service et relation clients.
  • En matière d’innovation, Sage Accounting for Professional Users, notre solution de comptabilité cloud native pour les petites entreprises, a été lancée au Royaume-Uni, tandis que le programme de déploiement international d’Intacct a progressé comme prévu. Nous continuons d’investir dans Sage Business Cloud, créant un environnement numérique simple pour l’ensemble de nos produits cloud native et connectés au cloud.
  • Sage a annoncé l’acquisition de CakeHR, une solution cloud native qui simplifie et automatise les tâches RH pour les petites entreprises, renforçant ainsi notre offre cloud pour le segment des petites entreprises.
  • Sage a achevé la cession de Sage Pay et de ses activités brésiliennes en mars 2020, dans le cadre de son action pour réorganiser le portefeuille de produits du Groupe et mettre en avant Sage Business Cloud.

Les efforts continus en matière d’exécution stratégique se sont traduits par les résultats suivants :

  • La forte hausse du chiffre d’affaires récurrent annualisé , qui progresse de 9,8 % pour s’établir à 1 693 M£, reflète la dynamique positive de l’exercice 2019 et une croissance séquentielle poursuivie au premier semestre.
  • Les revenus récurrents représentent actuellement 88 % du chiffre d’affaires total (premier semestre de 2019 : 85 %) avec une pénétration des abonnements aux logiciels de 62 % (premier semestre de 2019 : 52 %).
  • Croissance de 12 % du chiffre d’affaires récurrent issu des opportunités futures liées à Sage Business Cloud (Sage Business Cloud et produits susceptibles de migrer). Pénétration de Sage Business Cloud  de 56 % (premier semestre de 2019 : 44 %), reflétant la poursuite de la transition vers des solutions connectées au cloud et cloud native.
  • Le taux de renouvellement en valeur  s’est établi à 101 % (premier semestre de 2019 : 100 %), ce qui démontre la solidité de notre base de clients existants.

Point de situation sur la crise du COVID-19

  • Sage s’appuie sur un CA récurrent de grande qualité issu de formules d’abonnement, et peut compter sur une situation de trésorerie robuste. Le Groupe affronte la pandémie de COVID-19 en bénéficiant d’une solide position tant sur le plan opérationnel que financier.
  • Notre réponse à la pandémie s’est déployée sur plusieurs axes : assurer la santé et le bien-être de nos collaborateurs, continuer à servir et soutenir nos clients et partenaires, et garder le cap s’agissant de notre stratégie de transition vers le SaaS.
  • Nous avons mis en place de nombreuses mesures visant à soutenir nos clients et partenaires, par le biais de pôles de conseil en ligne locaux et de centres de service client experts, mais aussi en collaborant avec les organismes gouvernementaux pour faciliter l’accès de nos clients aux mesures d’aide financière disponibles, en mettant en place un processus de demande simplifié via notre logiciel.
  • Nous avons enregistré les premiers impacts de la crise du COVID-19 sur le poste Autres recettes (SSRS et traitement) vers la fin du mois de mars, au moment où les licences logicielles et les prestations de services professionnels ont commencé à être affectées.
  • Nous voyons à présent les effets plus larges de la forte récession économique provoquée par la pandémie, puisque certains clients reportent des décisions d’achat, entrainant un ralentissement dans l’acquisition de nouveaux clients.
  • Dans le rapport d’activité du mois d’avril, en raison des événements évoqués ci-dessus, l’acquisition de nouveaux clients était divisée environ de moitié par rapport au niveau précédemment attendu. Nous avons également pu observer une légère augmentation de l’attrition client.
  • Dans un environnement où la croissance se heurte à de nouveaux obstacles, nous mettons en œuvre tout une série de de mesures d’atténuation pour maîtriser les coûts et gérer les liquidités à court terme.
  • À ce stade, Sage ne prévoit pas de procéder à des licenciements en réaction à la situation économique. Nous ne prévoyons pas non plus de mettre des collaborateurs en activité partielle ni de recourir aux dispositifs d’assistance mis en place par le gouvernement.
  • Nous continuerons d’investir en nous projetant sur le long terme, de repositionner stratégiquement le Groupe et de réorganiser le portefeuille en nous appuyant sur notre solide bilan.
  • En dépit des incertitudes à court terme, nous demeurons confiants quant à la stratégie déployée pour concrétiser notre vision à long terme : devenir une grande entreprise SaaS.

 

Perspectives

Si le Groupe a affiché de bonnes performances au premier semestre, il est trop tôt pour quantifier avec exactitude l’impact de la pandémie sur les performances financières de Sage pour l’exercice complet. Comme indiqué dans notre Rapport d’activités du 6 avril, nous continuons de prévoir une croissance du CA récurrent organique inférieure à la fourchette prévisionnelle antérieure comprise entre 8 % et 9 %. Par ailleurs, le recul des autres recettes (SSRS et traitement) devrait s’accélérer considérablement au second semestre, avec un impact associé sur la marge.

Steve Hare, CEO, décrit ainsi la situation :
« Sage a connu un premier semestre solide qui prolonge la dynamique de croissance de l’exercice antérieur. Nous continuons de miser sur la croissance du CA récurrent et avançons efficacement dans l’exécution de notre programme stratégique. Notre première priorité a été la santé et le bien-être de nos collaborateurs et le maintien de notre service client. Je suis fier de la mobilisation de mes collègues, qui se sont mutuellement épaulés tout en apportant aux clients l’assistance requise. En dépit des incertitudes à court terme, je suis convaincu que les efforts investis dans Sage Business Cloud, doublés de l’attention portée aux clients, aux collaborateurs et à l’innovation, constituent une base solide pour assurer les performances futures de Sage ».

 

1) Voir l’Annexe 1 pour plus d’informations sur l’utilisation et les définitions des mesures alternatives de la performance (APM).
2) Le chiffre d’affaires organique et le résultat d’exploitation du premier semestre de 2019 sont repris pour faciliter la comparaison avec le premier semestre de 2020. La définition des chiffres organiques figure à l’Annexe 1. De plus, les chiffres organiques, sous-jacents et statutaires sont rapprochés dans le tableau récapitulatif figurant page 9. Sauf indication contraire, toutes les données relatives au chiffre d’affaires, aux bénéfices et aux marges se réfèrent aux chiffres organiques. 
3) S’entend des revenus récurrents organiques normalisés du dernier mois de la période de reporting, ajustés période après période et multipliés par 12.
4) S’entend de la part des revenus récurrents organiques issus de Sage Business Cloud dans les revenus récurrents organiques liés aux opportunités futures de Sage Business Cloud.
5) S’entend du CA récurrent annualisé à la clôture issu de clients actifs au début de l’exercice, divisé par le CA récurrent annualisé de l’exercice.

 

Demandes d'informations

The Sage Group plc

+ 44 (0) 191 294 3457                            

James Sandford,
Relations avec les investisseurs
Amy Lawson,
Relations médias Groupe   

FTI Consulting

+ 44 (0) 20 3727 1000

Charles Palmer
Dwight Burden