search button mobile

Études de cas

Sage Foundation

Nous sommes très attachés à nos communautés et sommes fiers de leur fournir les outils pour faire la différence

Ces projets font partie d’une liste de projets que Sage Foundation est fière de financer :

 

En 2016, Steve Hare, directeur général de Sage, a pris un engagement risqué.

Il a indiqué qu’il serait prêt à courir, alors qu’il déteste cela, si on le parrainait. Et ce ne serait pas qu’un petit jogging de temps en temps, mais une promesse de courir 500 kilomètres. Pas en une fois, bien sûr.

Tout cela visait à collecter des fonds pour Cramlington Voluntary Youth Project (CVYP), une association caritative qui offre de nombreuses opportunités aux jeunes du nord-est de l’Angleterre. L’association offre des services sécurisés et conviviaux qui répondent aux besoins en évolution constante de jeunes, peu importe leur âge et leurs capacités. Elle aide environ 250 jeunes chaque semaine.

Steve n’était certainement pas un adepte de la course à pied et, de son propre aveu, se voyait plus comme un spectateur plutôt que participant à un quelconque sport. « De la gym, bien sûr. J’ai même poussé l’effort jusqu’à une mésaventure avec une planche nautique en vacances ; mais c’était le maximum que je puisse faire. »

Sa famille et ses amis n’étaient pas convaincus par son idée. « J’ai été confronté à un mélange de rires et d’inquiétude pour mes articulations. »

L’astuce consistait à démarrer lentement et à ne pas trop en faire, en alternant entre course et marche à pied. Cela n’a pas toujours été facile, surtout pendant les mois d’hiver dans la pluie et le froid. L’essentiel était de se rappeler pourquoi il le faisait. « Chaque fois que l’on cherche une raison pour tout arrêter, on a besoin de savoir pourquoi on court. Comme on dit dans le monde du travail : à chacun sa raison. »

Et en peu de temps, Steve n’était plus le seul à trouver sa raison. Ce qui a débuté comme sa propre initiative personnelle de collecte de fonds s’est répandu sur toute l’équipe financière Sage, et cela s’est répandu au niveau mondial. 

Pour évaluer à quoi correspondent 500 km, il faut imaginer

Cinq marathons…

56 fois la longueur de la Grande Muraille de Chine...

Et 73 fois la longueur du Nil.

Désormais, Steve s’est fixé un nouveau défi, porter son total collecté pour CVYP à 150 000 livres sterling, aidant Sage Foundation à se rapprocher de l’objectif ambitieux d’un million de dollars collectés. L’argent collecté sera destiné à aider l’association caritative à construire un nouveau centre de loisirs. Ainsi, les jeunes défavorisés du quartier pourront s’essayer au vélo, au camping, au tir à l’arc, à la voile, aux sports aquatiques, aux visites du patrimoine ; et pour la plupart d’entre eux, ce sera un grande première !

Une chose est sûre : Steve ne peut plus dire qu’il ne pratique pas la course à pied.

Participez au Two Million Dollar Challenge de Sage.

 

Pendant la Journée Nelson Mandela en Afrique du Sud, il est demandé aux citoyens de ce pays de consacrer 67 minutes de leur temps à leurs communautés. Les collaborateurs de Sage ont pris cet appel à l’action à cœur et ont organisé une journée de bénévolat aux côtés d’Afrika Tikkun. Cette association caritative œuvre pour bâtir un avenir où les enfants et les jeunes d’aujourd’hui sont les citoyens productifs de demain. Les collaborateurs de Sage ont passé la journée à travailler avec des enfants de Diepsloot, quartier pauvre au nord de Johannesbourg. Diepsloot connaît un taux élevé de chômage des jeunes et manque de programmes de développement dédiés aux enfants. Lorsque ce problème vient s’ajouter à l’état socio-économique du quartier, les résidents subissent un éclatement des structures familiales et peinent à imaginer un avenir meilleur. En partenariat avec Afrika Tikkun, les collaborateurs de Sage ont passé du temps auprès des enfants avec des activités récréatives et éducatives.

« Comment mesurer le sourire sur le visage d’un enfant quand il vit dans une pauvreté si abjecte et que, pendant une matinée, nous l’aidons à oublier cela ? » s’émeut Joanne van der Walt, Directrice du programme de Sage Foundation pour l’Afrique. « Je suis si contente que nous nous soyons réunis pour partager le bonheur du bénévolat et faire une différence dans les vies de ces enfants. » Les bénévoles ont animé un atelier dédié à la préparation de la carrière professionnelle, enseignant ainsi le modèle de soutien d’Afrika Tikkun intitulé « du berceau à la carrière ». Pendant l’atelier, les collaborateurs de Sage ont parlé de la gestion d’une marque personnelle sur les réseaux sociaux, de la rédaction d’un CV accrocheur et de la manière de réussir un entretien d’embauche. En outre, des bénévoles de Sage ont aidé des enfants âgés de 4 à 8 ans à décorer des petits gâteaux avec du glaçage et des bonbons, ajoutant une petite note sucrée et créative à la journée. « Nous referons certainement du bénévolat avec Afrika Tikkun, a indiqué Joanne. C’était la manière idéale, à l’occasion de la Journée Nelson Mandela, d’aider tous ceux qui étaient dans le besoin ; nos collaborateurs ont adoré travailler avec les enfants »