Lecture en cours

Lecture en cours

La BI : une technologie à gros budget, seulement réservée aux grandes entreprises ?

Retour aux résultats de recherche

Vous pensez que la BI (business intelligence) n’a d’intérêt que pour les plus grosses entreprises, qu’elle ne peut pas concerner votre petite structure ? Faux ! Elle présente au contraire plusieurs avantages, surtout pour les TPE. Voici comment tirer parti de cette nouvelle technologie.

Business Intelligence : définition

Le terme de business intelligence, ou informatique décisionnelle, désigne les « applications, les infrastructures, les outils et les pratiques offrant l’accès à l’information, et permettant d’analyser l’information pour améliorer et optimiser les décisions et les performances d’une entreprise ». Concrètement, il s’agit de logiciels qui analysent toutes les données stockées par votre entreprise dans le but d’en retirer des informations utiles qui vous permettront de prendre les bonnes décisions pour votre activité et d’affiner vos stratégies commerciales.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, elle est déjà utilisée par presque une PME sur trois (28 %). Ce chiffre devrait rapidement grimper selon les prédictions d’une étude Capterra publiée fin 2018, car les atouts de la BI pour les petites entreprises ne manquent pas. Elles y consacrent d’ailleurs en moyenne un budget de 27 350 euros, toujours selon cette même étude.

La Business Intelligence : Une solution pour gagner en efficacité

Alors que les grandes entreprises vont se servir de la BI plutôt pour augmenter leur efficacité opérationnelle, les plus petites structures, qui ont un potentiel de croissance souvent plus fort, sont plus susceptibles de l’utiliser pour se développer et gagner des clients. C’est notamment vrai lorsqu’elles sont à un stade de développement où elles sont confrontées à des difficultés et ont à faire face à des problèmes de compréhension des marges, de rentabilité de leurs actions marketing, de visibilité… Investir dans la BI peut leur permettre de dégager des perspectives qu’elles n’avaient pas avant pour mieux comprendre leur activité, la pérenniser et gagner en efficacité. Le fait de constater des manques ou des faiblesses dans les processus va mettre en évidence de nouvelles actions à lancer ou des erreurs à rectifier. La BI peut aussi aider à valider de nouvelles pistes pour se réorienter ou innover.

La Business Intelligence : un outil pour se projeter

Car les solutions BI permettent par exemple de créer différents scénarii de développement de l’entreprise en fonction de ses données internes et des données du marché. L’objectif étant d’analyser les potentielles conséquences de chaque scénario pour choisir la meilleure option. Cela peut être utile pour bien gérer sa croissance, prévenir les coûts, évaluer ses besoins en trésorerie, gérer son portefeuille de commande… bref anticiper le changement et pouvoir faire face à l’accroissement de l’activité.
Cette meilleure lisibilité sur les prévisions profite également aux équipes de travail, qui ont ainsi un meilleur niveau de connaissance de l’entreprise et se sentent incluses dans une logique collaborative. D’ailleurs, la BI peut également aider le dirigeant dans son management lorsque les équipes s’agrandissent et qu’il doit faire évoluer sa gestion, mettre en place une politique salariale, revoir sa politique d’embauche, créer une marque employeur… pour aligner l’ensemble des collaborateurs sur la même stratégie.

Ces dernières années, la quantité de données produites par les entreprises a fortement augmenté. Leur exploitation ne peut plus se faire via un simple tableur. Pour pouvoir faire face à des prises de décisions quotidiennes en tirant parti de la richesse des données internes, le dirigeant a besoin de fiabilité, de rapidité, de croisements d’informations… que seule la BI peut lui apporter !