Lecture en cours

Lecture en cours

L’outil idéal pour les fiduciaires

Retour aux résultats de recherche

Avec sa solution logicielle basée sur Sage 50 Extra, treusoft Sarl offre des conditions optimales aux cabinets fiduciaires souhaitant desservir leur clientèle de manière simple et efficace.

treusoft Sarl jouit d’une longue expérience en tant qu’entreprise de logiciels et de conseil pour les cabinets fiduciaires. Afin de permettre à ceux-ci de rester dans la course dans un secteur connaissant des transformations rapides, l’entreprise basée à Kreuzlingen TG mise depuis plusieurs années sur des processus numérisés et automatisés au sein d’une solution logicielle modulaire. Cela permet aux cabinets fiduciaires de collaborer efficacement avec leurs clients, et d’organiser l’échange de données de manière sûre et simple. La société dessert principalement des PME fiduciaires, qui à leur tour prennent principalement en charge des petites et moyennes entreprises.

Tous les clients pris en charge de manière optimale

Des processus numérisés ainsi que l’automatisation allègent considérablement la tâche des fiduciaires et de leurs clients. Néanmoins, de nombreux cabinets fiduciaires effectuent encore un certain nombre de tâches sous forme analogique. « D’une part car les fiduciaires ne tirent pas encore le meilleur parti des technologies modernes à leur disposition, et d’autre part car ils doivent s’adapter aux divers modes de travail ainsi qu’au degré de numérisation de leurs clients », explique Michelle Luginbühl, directrice de treusoft Sarl.

«Grâce à l’échange direct de données avec la comptabilité, les créanciers et les débiteurs, les fiduciaires sont en mesure de comptabiliser directement les factures sans que le mandant ait à les traiter ou à les transmettre au préalable.»

Michelle Luginbühl, directrice treusoft Sarl

Il est donc important que la solution puisse prendre en charge les clients les plus divers, présentant une large variété d’exigences et de méthodes de travail. Cela est possible notamment grâce à la flexibilité et à l’ouverture de la solution logicielle Sage 50 Extra avec laquelle treusoft travaille. Mme Luginbühl connaît bien les différents services que les cabinets fiduciaires doivent fournir : « Certains clients font presque tout eux-mêmes, de sorte que les fiduciaires n’effectuent que le contrôle. À l’autre bout du spectre, il y a les clients qui confient toutes les tâches administratives ainsi que tous les documents ou données au fiduciaire afin de pouvoir se concentrer sur leur activité principale. » Entre ces deux extrêmes, elle cite de nombreuses formes de collaboration possibles : avec ou sans gestion des comptes créanciers/débiteurs ou décompte de la TVA, avec échange direct de données via le Cloud, avec échange de données via DMS ou par e-mail, avec gestion directe dans le PGI de Sage ou encore via une interface avec le PGI d’un fournisseur tiers, etc.

Sage 50 Extra : une solution globale

Le nec plus ultra de la collaboration est toutefois l’utilisation de Sage 50 Extra via le Cloud, comme le souligne la directrice de treusoft. Ce logiciel de comptabilité constitue également le dénominateur commun de la solution globale de l’entreprise. Pour les clients de treusoft ayant un haut degré de maturité numérique, le système de gestion de documents (SGD) intégré constitue une clé supplémentaire pour une collaboration plus efficace. « Grâce à l’échange direct de données avec la comptabilité, les créanciers, les débiteurs, etc., les fiduciaires sont par exemple en mesure de comptabiliser directement les factures, sans qu’elles doivent d’abord être traitées ou transmises par le client. » Alors qu’auparavant de nombreux fichiers devaient être exportés depuis le logiciel du client, envoyés par e-mail puis réimportés, le fiduciaire peut désormais accéder aux données et les traiter directement, « et ce partout dans le monde et même tard le soir ou le week-end si nécessaire », précise la directrice de treusoft.

«Sage 50 Extra a une capacité multi-clients illimitée, est peu coûteux et évolutif. Contrairement à d’autres solutions, les applications tierces peuvent être facilement raccordées via une interface.»

Michelle Luginbühl, directrice de treusoft Sarl

«Sage 50 Extra a une capacité multi-clients illimitée, est peu coûteux et évolutif», déclare-t-elle en outre. Elle souligne par ailleurs particulièrement l’ouverture du système Sage : «Contrairement à d’autres solutions, les applications tierces telles que le système PGI ou un système de gestion des salaires peuvent facilement être raccordées via une interface.» Cela permet à treusoft de proposer un système flexible et modulaire pour les entreprises fiduciaires.

Michelle Luginbühl. Directrice de treusoft GmbH.

Parée pour le futur et compatible avec le Cloud

treusoft prend actuellement en charge une centaine de clients fiduciaires, dont la moitié environ travaille via le Cloud. «Tous les clients ne sont pas encore convaincus qu’un Cloud géré de manière professionnelle est beaucoup plus sûr et efficace qu’un stockage sur site», déclare la directrice de treusoft. Le centre de données pour les services en nuage utilisé par l’entreprise est situé en Suisse. «Les données y sont plus sûres que sur n’importe quel serveur ou stockage sur site au sein d’une entreprise.» En outre, les PME n’ont pas à se soucier des mises à jour et des sauvegardes, ni de la mise à jour des données ou de l’infrastructure technique. Avec la solution en nuage, le fiduciaire a accès à toutes les données utiles des clients travaillant avec le Cloud. «Grâce à la flexibilité de cette solution, le client peut sélectionner lui-même les fonctionnalités souhaitées, de la solution PGI au Paquet Office en passant par la comptabilité financière.»

Pour de nombreux fiduciaires, il est extrêmement important de tirer parti de tous les avantages que présente la numérisation afin de rester dans le peloton de tête d’un marché en évolution rapide. «Le temps où les PME apportaient à leur fiduciaire plusieurs sacs Migros remplis de documents pour la clôture des comptes annuels est révolu. Aujourd’hui, nous travaillons beaucoup plus efficacement grâce aux logiciels et au Cloud», déclare Michelle Luginbühl. La saisie manuelle au quotidien de toutes les données de la part des fiduciaires était très lourde, sujette aux erreurs et prendrait beaucoup trop de temps dans le monde d’aujourd’hui, explique-t-elle. «À l’avenir, nous aurons tous de plus en plus recours aux processus numériques et à l’automatisation. Que vous soyez fiduciaire ou une PME, une solution ouverte et flexible telle que Sage 50 Extra est le meilleur moyen de préparer l’avenir.»