Lecture en cours

Lecture en cours

5 conseils pour atteindre vos objectifs opérationnels en 2021

Retour aux résultats de recherche

Un cahier de 2021 pour atteindre des objectifs

5 conseils pour atteindre vos objectifs opérationnels en 2021

Pour se développer, une société doit en passer par l’étape fondamentale de la définition d’objectifs. De tels objectifs commerciaux sont le moteur de la réussite des entreprises, quelle que soit leur taille. Ils aident votre entreprise à progresser. Sans eux, vous ne pouvez parvenir à vos fins. Même si nombreux sont ceux qui ont conscience de l’importance qu’il y a à se fixer des objectifs, il demeure difficile de les atteindre.

Au-delà de votre concept commercial, un ingrédient essentiel de la réussite de votre entreprise réside dans le fait d’avoir des objectifs. Une recherche rapide sur Google génère des tonnes de résultats à propos de la définition d’objectifs et des méthodes qui se révèlent les plus efficaces. Il existe de nombreuses stratégies différentes mais, toutes, ont deux choses en commun : des objectifs à court et à long terme et une feuille de route pour les atteindre.

Dans le présent billet de blog, nous passons en revue les cinq principaux conseils vous permettant de définir et d’atteindre vos objectifs opérationnels en 2021.

1. Définissez correctement vos objectifs

Pour se fixer un objectif vous devez d’abord apprendre à déterminer vos objectifs de manière pertinente. Simple, non ? En fait, c’est là un écueil contre lequel de nombreux chefs d’entreprise butent. Il est préférable de mettre en pause et de prendre le temps de formuler vos objectifs plutôt que d’agir dans la précipitation dans le seul but de pouvoir supprimer ce point de votre liste de choses à faire.

La méthode la plus connue pour définir des objectifs est le principe des SMART goals. Ce concept a été imaginé en 1981 par le consultant George T. Doran. Depuis cette époque, un nombre incalculable de chefs d’entreprises et de dirigeants l’utilisent pour favoriser de manière systématique la croissance et la transformation de leur entreprise. Pour vous aider, nous vous donnons ci-dessous quelques éléments que l’on retrouve dans le principe SMART.

  • Spécificité : des objectifs vagues ne fonctionneront pas. Soyez le plus spécifique possible. Un objectif vague serait par exemple “augmenter le trafic sur mon site Internet”. Un objectif spécifique, par contre, serait “stimuler le trafic vers le site Internet afin d’attirer 500 visiteurs uniques par mois”.
  • Evaluabilité : vos objectifs devraient inclure des jalons et des statistiques. Un exemple d’objectif mesurable : “produire deux billets de blog par semaine pour augmenter le trafic sur le site de 10% par semaine.”
  • Accessibilité : veillez à ce que votre objectif soit réaliste. Même s’il est formidable d’avoir de grands rêves, ce qui vous fait tenir, c’est de voir des résultats. De grands objectifs à long terme devraient inclure des objectifs accessibles à court terme. Ce faisant, vous avez vos quick wins bien à l’esprit, vous restez motivé et vous continuez d’avancer.
  • Pertinence : votre objectif doit s’insérer dans votre plan d’affaires général et doit faire sens pour vous. Vous avez par exemple constaté que votre site Internet pose problème et qu’il faut le refaire. Toutefois, si vous prenez en considération le coût, le temps et les ressources que cela exigera pour refaire le site Internet à partir de zéro, cela n’a peut-être aucun sens au regard de votre plan d’affaires global. Il vaudrait probablement mieux la peine d’adapter et d’optimiser le site Internet existant.
  • Ligne de temps : votre objectif doit être défini dans le temps et viser une date-butoir. Des échéances vous permettent de vous projeter dans l’avenir et de déterminer la somme d’activités qui sont nécessaires, chaque jour, pour atteindre un résultat.

« Des études ont démontrées que l’élément primordial dans la définition d’un objectif n’était pas d’exécuter précisément chaque tâche de la manière et selon le calendrier que vous aviez prévu, mais plutôt que vous consacriez, au début, le temps nécessaire pour décider de votre objectif et en déterminer les contours. Ce processus qui consiste à se représenter les étapes pour arriver là où vous le désiriez aide à définir la bonne trajectoire dès le départ, de telle sorte que vous ne perdiez pas de temps en errances futiles en direction de votre objectif. » Allison Dundovich, CEO de Bloom Mindfulness

2. Précisez et engagez-vous pleinement dans vos objectifs opérationnels

Une fois que vous avez appris comment définir au mieux vos objectifs, il est essentiel de choisir un objectif et de vous y investir. Une erreur souvent commise consiste à se fixer de trop nombreux objectifs et à n’en concrétiser aucun par la suite. Le fait de se concentrer intensément sur un seul objectif dope les résultats. Bien que plusieurs composantes de votre société puissent sans doute être améliorées, il est crucial de ne poursuivre que les objectifs majeurs.

  1. Dressez une liste des éléments de votre entreprise que vous désirez améliorer
  2. Classez-les en ordre décroissant – du plus important ou moins important
  3. Choisissez les deux ou trois objectifs sur lesquels vous voulez vous concentrer et bouclez-les avant de passer aux autres objectifs sur votre liste.

Après avoir précisé l’objectif (ou les objectifs) que vous poursuivrez, il est temps de vous y atteler. Cela peut paraître logique. Dès l’instant où l’on poursuit un objectif, on s’y consacre, non ? Pas nécessairement. Il est facile de s’attacher à atteindre un objectif lorsqu’il est nouveau et excitant. Mais, en réalité, vous vous apercevrez que les exigences quotidiennes impliquent la poursuite de votre objectif peuvent s’avérer fastidieuses et épuisantes.

Vous consacrer à vos objectifs implique pour vous de persévérer, même lorsque cela n’a plus rien d’amusant. Cela signifie être sur le pont quand vous n’en avez pas envie. Cela signifie persister dans l’effort, même lorsque votre objectif a perdu de son attractivité. Lorsque vous choisissez un objectif, formez dès lors la décision que vous vous y tiendrez, même lorsque les choses deviendront difficiles. L’engagement est une qualité précieuse qui est gage de réussite dans bien des aspects de la vie, et pas seulement dans la sphère professionnelle.

« Un match de basket se déroule en quatre quart-temps. Adoptez la même approche pour vos objectifs opérationnels. Il y a bien entendu ce grand objectif 2021 que vous désirez atteindre mais chaque trimestre a besoin d’un ou deux mini-objectifs qui s’inscrivent dans vos objectifs plus larges annuels. Vous focaliser vous procure un super-pouvoir. Si vous pouvez rester super-concentré afin d’atteindre vos objectifs chaque trimestre, il devient plus facile d’atteindre votre objectif annuel. » Daniel Blue, président de Quest Education

Vous désirez obtenir des conseils supplémentaires ? Téléchargez notre guide où vous découvrirez des conseils pour la croissance de votre PME.

3. Prenez le contrôle de votre gestion du temps

Une fois que vous avez défini vos objectifs et les étapes pour les atteindre, il est temps de vous mettre au travail. Mais vous devez pour ce faire vous projeter dans l’avenir. Rappelez-vous qu’il faut éviter un épuisement et un gaspillage de temps en activités improductives. Il est nécessaire d’en passer par de la gestion du temps pour enregistrer des progrès pertinents vous rapprochant de vos objectifs.

La liberté et l’autonomie dont vous disposez en tant que CEO peut être une arme à double tranchants. D’une part, vous maîtrisez votre planification et vos décisions. D’autre part, vous n’avez personne sur qui vous appuyer pour vous maintenir dans la bonne voie, si ce n’est vous-même.

La gestion du temps constitue un antidote contre un manque d’accompagnement. Une recherche sur Google à propos de la gestion du temps vous procurera une abondance d’informations, dans la mesure où il s’agit là d’un sujet actuel avec lequel bien des chefs d’entreprise se débattent. Il est particulièrement pertinent, à l’heure actuelle, de se focaliser et de définir des priorités au vu de la quantité croissante de distractions technologiques.

L’une des techniques de gestion du temps les plus connues, dans le monde des entreprises, est aujourd’hui le principe de Pareto, aussi appelé règle des 80/20. Ce principe veut que 80% de vos résultats soient générés par 20% de vos activités. En d’autres termes, si votre liste de tâches comporte dix tâches, deux d’entre elles auront davantage de valeur que les huit autres. La raison pour laquelle les individus sont moins productifs ou n’atteignent pas leurs objectifs vient du fait qu’ils reportent à plus tard leurs tâches les plus génératrices de valeur et perdent du temps en tâches moins productives.

Pour appliquer la règle des 80/20 à vos objectifs SMART, dressez une liste de tâches qui vous aide à atteindre votre objectif. Posez-vous ensuite la question suivante : « si je devais me concentrer uniquement sur l’accomplissement de deux tâches aujourd’hui, lesquelles auraient le principal impact sur mon objectif ? » Ce sont ces tâches-là qui deviennent votre priorité.

Cette démarche facilite non seulement l’établissement de priorités mais peut également être utile pour d’autres aspects de votre société. De nombreux gérants se rendent par exemple compte que 80% de leur chiffre d’affaires provient de 20% de leur clientèle. Le fait d’en prendre conscience leur permet de travailler deux fois plus dur pour ces 20% au lieu d’investir du temps dans des aspects moins rentables de la société.

« On ne saurait sous-estimer la charge positive qu’il y a à dire “non”. Il n’y a tout simplement pas assez d’heures dans une journée pour tout faire et permettre à d’autres personnes de déterminer votre planning est un horrible moyen de demeure productif. Dire “non” à des tâches non pertinentes qui vous détournent des priorités essentielles de votre agenda est la seule manière d’être réellement productif. » — David Reischer, avocat d’affaires et CEO de LegalAdvice.com

4. Assurez le suivi de vos progrès

Dès l’instant où vous avez défini vos objectifs, comment savoir si vous procédez correctement ? Immédiatement après vous être fixé vos objectifs, décidez de la manière de les mesurer. Ne commencez pas par vous atteler à vos objectifs sans une méthode de suivi. Vous voulez être sûr que votre mode d’exécution est productif et que vous progressez. Vous ne pouvez pas en être sûr si vous ne procédez à aucune évaluation. Vous avez également besoin de ces informations pour répéter, demain, les actions qui sont fructueuses.

La poursuite de ses objectifs est un processus qui nécessite des corrections. Il ne suffit pas de se fixer un objectif et d’examiner les résultats lorsqu’il est atteint. Pour être sûr de prendre la bonne direction, vous devez créer des KPI – ou “key performance indicators”. Ce sont des repères qui vous guident. Ils vous permettent également de remporter de petites victoires, sur le chemin de votre but final.

Pour définir les KPI, définissez votre objectif et déterminez à rebours les étapes nécessaires. Imaginez que votre objectif consiste à générer 25.000 euros de chiffre d’affaires par mois. Vous constaterez peut-être que vous devez rencontrer dix clients par semaine pour atteindre le chiffre d’affaires mensuel que vous visez. Pour obtenir dix rendez-vous, vous devez contacter ou envoyer un mail à 65 clients par semaine. Vos KPI se présentent dès lors comme suit :

  • Objectif : 300.000 euros par an
  • Chiffre d’affaires mensuels : 25.000 euros
  • Rencontres hebdomadaires avec des clients : dix
  • Coups de fil quotidiens : 13

En ayant l’objectif final à l’esprit et en travaillant à rebours, vous pouvez déterminer les KPI nécessaires pour atteindre l’objectif. Les KPI vous indiquent où vous en êtes par rapport à vos objectifs et vous motivent.

Des études scientifiques ont démontrées que nous avons le sentiment d’avoir bien travaillé lorsque, dans la quête d’objectifs de plus grande ampleur, nous engrangeons des quick wins ou lorsque nous pouvons supprimer de petits objectifs de notre liste. Il est dès lors plus important de se concentrer sur les KPI intermédiaires plutôt que sur l’objectif final.

« Pour atteindre nos objectifs, nous avons implémenté un système de KPI pour chacune de nos équipes et pour leurs flux de tâches. Les KPI concernent une variété d’aspects — depuis la durée de projet jusqu’aux recettes de publicités. Le KPI par équipe est le principal critère quantifiable des performances de l’équipe considérée dans son ensemble. Depuis que nous avons implémenté ce système de KPI, les performances opérationnelles ont énormément progressé. Nous avons vu s’instaurer de formidables collaborations au sein des équipes, un travail de réflexion plus innovant, une meilleure éthique du travail et un meilleur moral grâce à un regain de transparence et le fait d’appartenir à une équipe qui oeuvre à la réalisation d’un objectif clair et collectif. » — Kean Graham, CEO et fondateur de MonetizeMore

5. Rendez des comptes et cherchez des appuis

La prise de responsabilité est essentielle si vous désirez atteindre vos objectifs d’entreprise. C’est la raison pour laquelle il est tellement important d’impliquer d’autres personnes dans le processus de vos objectifs. Que vous rendiez ces objectifs publics sur les réseaux sociaux ou que vous les partagiez au sein de votre équipe, vous devez mettre une autre personne au courant.

Si ce n’est pas votre style d’exposer clairement vos objectifs, vous avez la possibilité d’y associer une personne de confiance sans que vous vous sentiez pour autant mis à nu. La raison d’informer d’autres personnes de votre objectif est que vous créez ainsi la sensation que quelque chose est en jeu. Si vous gardez vos objectifs pour vous-même, il est facile de baisser les bras. Par contre, si un tiers est au courant, vous vous sentez obligé de persévérer et de ne pas échouer. Il n’y a rien de pire que de voir quelqu’un d’autre s’enquérir de vos progrès et de devoir expliquer que vous ne vous êtes pas totalement investi.

« Parmi les trucs et astuces auxquels j’ai recours pour atteindre mes objectifs d’entreprise, il y a le fait de noter mes objectifs, de choisir une personne devant laquelle me justifier, et d’organiser des entretiens téléphoniques hebdomadaires avec cette personne pour être sûr que j’y travaille. Lorsque quelqu’un s’enquiert de vos objectifs, il y a de bien plus fortes chances que vous les concrétisiez. » – Bryan Sebring, propriétaire de Sebring Design Build

Conclusion

Chaque entreprise à des objectifs différents mais tous les objectifs doivent bénéficier d’un encadrement. Les objectifs poursuivis la fleur au fusil, sans structure, ont moins de chances d’être atteints. Avant de vous fixer des objectifs au hasard qui, selon vous, vous permettront de progresser, arrêtez-vous un instant et réfléchissez à une stratégie. Vous devez soigneusement choisir vos objectifs, vous y consacrer et évaluer votre progression. Des techniques de gestion du temps et un contrôle extérieur vous aideront tout au long du chemin.

Mais, chose la plus importante, veillez à ce que vos objectifs soient en phase avec vous-même et votre entreprise. Vos objectifs d’entreprise ne doivent pas être les mêmes que ceux d’autres personnes ou sociétés. Au final, vous réussirez mieux si vous poursuivez des objectifs qui vous motivent réellement.

Le kit de survie de la PME

Un petit guide pratique destiné à aider votre société à se lancer et/ou à survivre à cette période critique.

Téléchargez le guide

Abonnez-vous à la newsletter Sage Advice et recevez, directement dans votre boîte email, nos tous derniers conseils.