Lecture en cours

Lecture en cours

Quelques bonnes pratiques pour l’expert comptable virtuel

Retour aux résultats de recherche

Quelques bonnes pratiques pour l’expert comptable virtuel

Ces dernières années, l’expert comptable virtuel a connu une évolution spectaculairement rapide. En particulier pendant la pandémie de ces deux dernières années. Cette évolution transparaît dans l’utilisation qui est faite du cloud et qui permet aux experts comptables de travailler avec davantage de souplesse, à distance et en mode virtuel. L’expertise comptable virtuelle transforme la manière dont les prestations sont proposées et génère de fabuleuses opportunités pour les entreprises et les bureaux comptables.

En marge de cette innovation numérique fulgurante se posent toutefois quelques questions majeures dont il faut tenir compte, en particulier en matière de bonnes pratiques. Quelles sont donc les bonnes pratiques dans le cadre d’un service comptable virtuel et quels en sont les ingrédients réellement importants ?

Qu’est-ce que la comptabilité virtuelle ?

Lorsque les experts comptables travaillent sur site, ils font partie de l’équipe et la communication se fait quasiment d’elle-même. Le fait de travailler en mode virtuel, en tant que conseiller ou CFO virtuel, exige par contre un regain de communications numériques faisant davantage appel à des outils et des applis tels que le chat, Zoom, Facebook Messenger, WhatsApp et autres solutions du même genre. Une bonne communication est essentielle, tout comme un logiciel de comptabilité cloud adéquat qui permet aux experts comptables d’intervenir efficacement à distance. Ce sont là les indispensables fondements d’un service comptable virtuel fructueux.

Comment un expert comptable virtuel génère-t-il de la valeur ajoutée ?

Lorsqu’un expert comptable est présent physiquement, les clients peuvent le ou la voir à l’oeuvre. Ils peuvent dès lors comprendre concrètement la valeur qui est ainsi générée. Dans un contexte virtuel, lorsque l’expert comptable n’apparaît pas, la valeur fournie peut être moins évidente aux yeux du client. L’accent se déplace de la notion de temps de travail vers celle d’obtention d’un résultat final sans devoir y consacrer cette masse de temps — en particulier le temps passé en présentiel. C’est de cette manière que les experts comptables virtuels font en sorte que leurs clients en tirent de la valeur et c’est également la raison pour laquelle les communications et les logiciels de comptabilité dans le cloud s’avèrent essentiels pour une issue positive.

De nombreuses sociétés disposent, au sein de leur équipe, d’un expert comptable qui s’acquitte des tâches quotidiennes, de la clôture mensuelle, de la préparation de la clôture annuelle, de la déclaration fiscale, etc. Disposer d’un expert comptable virtuel procure une opportunité qui n’existait pas jusque là. Une personne opérant en interne procure un service essentiel à la société mais il est possible qu’elle ne détecte pas l’un ou l’autre élément qui pourrait provoquer un audit ou impacter la trésorerie un an plus tard, tout simplement parce qu’elle n’a pas suffisamment de recul.

En recourant aux services d’un CFO virtuel, le client obtient un accès à un nouveau service de plus grande valeur, apte à surveiller le département financier et à procurer de l’assistance à l’expert comptable interne. Cela peut aider l’expert comptable interne à regarder au-delà des détails du quotidien et à réfléchir et contribuer, de manière plus stratégique, à la vision à long terme. Cela aura un impact extrêmement positif sur la société.

Les entreprises, quant à elles, ont la possibilité de disposer d’un expert comptable très expérimenté, habitant dans une ville de moindre envergure, pouvant répondre à leurs besoins pour la moitié du tarif appliqué par un CFO classique.

Quant aux bureaux comptables, la comptabilité virtuelle leur permet d’élargir leur vivier de talents en effectuant des recherches dans un rayon plus large et en étendant la surface utile de leurs filets.

Le concept d’expert comptable virtuel crée de la marge pour de la flexibilité en matière de prix et d’offres de services. Si on leur donne la possibilité de choisir entre l’incertitude d’un coût mensuel qui varie selon la fluctuation des besoins de services (ce qui les empêche d’allouer un budget) et un forfait fixe qui combine tous les services nécessaires, y compris un CFO virtuel, les chefs d’entreprise se sentiront plus à l’aise avec la seconde option.

La communication au sujet de la valeur ajoutée doit néanmoins être bien étudiée. Sinon, qu’est-ce qui empêcherait un client de décider de s’adresser à un autre bureau ? Si les clients ne comprennent pas ce qu’ils reçoivent en échange de l’argent qu’ils dépensent, les experts comptables virtuels courent droit dans le mur.

La demande d’expertise comptable virtuelle est en forte augmentation, stimulée par des clients qui comprennent le rôle que peut jouer le CFO virtuel, sans devoir pour autant verser un salaire à plein temps. Toutefois, le vieux dicton “loin des yeux, loin du coeur” garde toute sa pertinence. Faites dès lors en sorte que votre communication soit efficace.

Veillez à ajouter sans cesse de la valeur et à faire comprendre clairement aux clients les avantages des services virtuels que vous leur proposez.