Lecture en cours

Lecture en cours

9 façons de raisonner comme une start-up et de bien gérer votre entreprise

Retour aux résultats de recherche

Logo Sage Advice
Sage AdviceLe Blog des clés de la gestion d'entreprise
Inscrivez-vous à l’infolettre de Sage AdviceS'abonner
start-up

Lorsque les temps se font incertains, comme lors d’actuelle épidémie de coronavirus (Covid-19), les entreprises, même les plus grandes, peuvent y gagner à se réapproprier une mentalité de start-up.

Vous avez sans doute de la peine à vous souvenir de cette époque où votre société équivalait à une petite équipe et où survie et quête de premiers succès étaient au coeur de tout. Ce sont justement ces caractéristiques qui aideront aujourd’hui les entreprises à résister à l’actuelle tempête coronavirus.

Nous vous proposons ici neuf conseils pour penser comme une start-up et redécouvrir votre flexibilité.

1. L’argent est roi

Penser comme une start-up équivaut en fait à raisonner comment un ménage : il s’agit de faire rentrer plus d’argent qu’on n’en dépense. Cela semble être une évidence et pourtant de très nombreuses entreprises éprouvent des difficultés à générer un cash-flow positif. Vous devez dès lors veiller à avoir une parfaite compréhension de vos processus opérationnels afin de savoir où se situe le gros des revenus et des dépenses.

2. Le client est roi

Le client est le seul à même de définir la valeur. Vous devez savoir précisément ce que vos clients désirent. Leurs désidératas, par ailleurs, ont tendance à évoluer avec le temps. Vous devez pouvoir embrayer rapidement – chose pour laquelle les start-ups sont souvent douées. Les entreprises plus grandes ont trop vite tendance à se concentrer sur leur propre stratégie, perdant ainsi les clients de vue.

3. Concentrez-vous sur l’essentiel

Les start-ups excellent bien souvent dans un registre bien spécifique. Les entreprises de plus grande taille ont souvent plusieurs activités, différents segments de clientèle et cherchent à optimiser leurs gains. N’oubliez jamais de vous concentrer sur les fondamentaux. C’est ainsi que vous génèrerez un flux de revenus stable.

4. Partez en quête d’entrepreneurs, en interne

Les bons entrepreneurs repèrent les opportunités. Leur start-up identifie un problème qu’ils parviennent ensuite à exploiter de manière efficace et opportune. Recherchez, au sein de votre société, les entrepreneurs qui disposent d’une mentalité entrepreneuriale et laissez-leur le champ libre pour se comporter comme le pilote d’une start-up. Ils sont en effet votre source de nouvelles idées.

5. Pensez en termes de jours et non de mois

Le monde est en constante évolution. Cela n’a aucun sens de s’appuyer sur une stratégie censée être suivie tout au long de l’année à venir. La crise du coronavirus l’a clairement démontré. Il a fallu rechercher de nouvelles méthodes de travail, chose qu’ont réussi à faire les bons chefs d’entreprise. L’explication tient du fait qu’ils regardent ce qui se passe autour d’eux et s’en servent pour agir. Dans de telles circonstances, vous devez oser réagir aux changements sociétaux et être en mesure de vous adapter au jour le jour.

6. Offrez une vision à vos équipes

Les grandes entreprises sont structurées en départements et projets parce que c’est là la seule façon de fonctionner de manière autonome. Mais cela a pour effet de tout compliquer. Il est dès lors nécessaire que tout le monde regarde dans la même direction. Chacun doit partager la même vision. Assurez-vous de faire passer un message clair, simple et ambitieux que les collaborateurs comprennent et auquel ils puissent adhérer. Cela a pour effet de renforcer la loyauté de vos employés, d’accentuer le sentiment d’appartenance et de raffermir leur enthousiasme professionnel.

7. Raccourcissez les canaux de communication

Une start-up dispose de peu de moyens et tout revêt un caractère urgent. Voilà pourquoi les néo-entrepreneurs doivent bien coordonner leurs actions en fonction des moyens dont ils disposent. Pour qu’une action se déroule correctement, il leur faut communiquer clairement avec leurs collaborateurs. Les choses peuvent être plus difficiles au sein d’une entreprise de plus grande taille. Faites dès lors en sorte que la communication s’effectue toujours de manière claire et non équivoque, que les équipes sachent clairement quelles sont les priorités et ce qu’on attend d’elles.

8. Mettez vos données à contribution

Les entreprises en croissance cherchent souvent à collecter des quantités inimaginables de données. Lors de périodes d’incertitude, seuls comptent les chiffres essentiels. Les start-ups utilisent une poignée d’indicateurs KPI qu’elles surveillent soigneusement. Investissez vous-même dans l’établissement de rapports simples où figurent les principaux chiffres et sur base desquels vous pourrez tirer les bonnes conclusions.

9. Utilisez votre réseau

Les entrepreneurs peuvent apprendre énormément de choses les uns des autres. Il est dès lors très important pour un entrepreneur qui se lance d’avoir de bonnes connexions. Mais à quand remonte votre dernière discussion avec vos clients ou vos partenaires dans un contexte non-professionnel ? C’est important de le faire. Cela vous aidera à bénéficier d’un autre regard sur la manière dont vous vous y prenez et vous y trouverez peut-être la solution à des problèmes qui, de prime abord, semblaient impossible à résoudre.