Lecture en cours

Lecture en cours

Comment se préparer en tant qu’entreprise au RGPD

Retour aux résultats de recherche

Logo Sage Advice
Sage AdviceLe Blog des clés de la gestion d'entreprise
Inscrivez-vous à l’infolettre de Sage AdviceS'abonner
Une femme dans un café avec son ordinateur portable, en bonne conscience et conformément à RGPD

Infographique : préparer votre entreprise au RGPD

Le RGPD est entré en vigueur le 25 mai 2018. Votre entreprise se conforme-t-elle toutefois totalement à cette nouvelle réglementation sur la protection des données ? Si non, il est grand temps de vous en préoccuper, car les amendes peuvent s’élever à 20 millions d’euros ou quatre pour cent de votre chiffre d’affaires total (le montant le plus élevé étant retenu). Vous pouvez même être condamné à payer une amende si vous n’avez perdu aucune donnée. Il est donc primordial de bien préparer votre entreprise au RGPD.

Sage a réalisé, spécialement pour vous, un infographique pratique sur le RGPD et la façon d’y préparer votre entreprise. Vous trouverez déjà ci-dessous quelques astuces utiles. N’hésitez pas à parcourir notre Guide RGPD pour les PME ou notre Guide RGPD pour comptables et experts comptables pour des informations plus détaillées sur la manière de gérer les exigences liées au RGPD.

Faites participer l’ensemble de votre équipe

Le RGPD concerne la protection de toutes les données. En d’autres termes, vous devez non seulement traiter correctement les données de vos clients, mais également celles de vos collaborateurs. Vous disposez de nombreuses informations les concernant et vous devez les traiter et les conserver en toute sécurité.

N’oubliez pas d’informer tous vos collaborateurs sur l’impact du RGPD sur leur travail. Ils devront probablement changer leur manière de traiter les données des clients. Et n’oubliez pas les partenaires externes avec lesquels vous travaillez, qui traitent ou non les données de vos clients. Pour vous assurer d’être tout à fait en règle avec la nouvelle réglementation RGPD, vos partenaires externes doivent l’être également. Voyez avec eux les mesures à prendre et la façon de les régler contractuellement.

Désignez un de vos collaborateurs (ou une partie externe) comme délégué à la protection des données (DPO). Un DPO doit connaître tous les tenants et aboutissants du RGPD. Il lui incombe alors d’informer tous les collaborateurs de votre entreprise de leurs obligations en matière de RGPD. Un DPO veille également au respect de la législation et est le premier point de contact pour les clients, les collaborateurs et les autorités pour toute question relative au traitement des données.

 

Infographie sur le RGPD

Poser une question