Lecture en cours

Lecture en cours

5 défis de production résolus en adoptant les technologies cloud

Article innovant

5 défis de production résolus en adoptant les technologies cloud

Une jeune femme utilise sa tablette.

Êtes-vous actuellement confronté(e) à de gros défis de production ? Vous êtes loin d’être seul(e) dans ce cas.

Toutefois, vous tourner vers le cloud , en adoptant une approche pertinente, peut vous donner un sérieux coup de pouce pour les surmonter.

L’intégration cloud n’a rien de nouveau pour les acteurs manufacturiers.

Lors d’une récente étude de McKinsey, un peu moins de deux-tiers des personnes interrogées déclaraient qu’elles avaient d’ores et déjà recours au cloud, 20% d’entre elles étant même engagées dans un processus d’extension ou de déploiement de technologies cloud.

Mais, dans le même temps, il arrive souvent que les producteurs qui ont d’ores et déjà migré vers le cloud ne parviennent pas à identifier de nombreux avantages stratégiques qu’il procure pourtant.

La même enquête a ainsi permis de déterminer que 74% des personnes interrogées ne parvenaient pas à pleinement tirer parti du cloud.

La raison en incombe pour une bonne part à l’accent trop important qui est mis sur les avantages IT du cloud, au lieu de mettre en avant la manière dont les technologies cloud peuvent résoudre nombre de défis de production et éliminer bien des obstacles stratégiques actuels.

Bien que les technologies cloud contribuent énormément à améliorer la protection des données et à réduire les coûts IT (vous ne regretterez par exemple pas les frais de matériels), elles ont également un impact radical sur les facettes stratégiques majeures de votre société.

Les technologies cloud vous aident à relever les défis auxquels les manufacturiers sont confrontés depuis de nombreuses années — par exemple, une impossibilité à tirer des conclusions au départ des données et un manque de vision temps réel sur des processeurs majeurs — et vous procurent au contraire de grands avantages stratégiques.

Si vous optez pour la bonne approche, vous vous ménagerez probablement une avance sur la concurrence qui est encore largement embourbée dans une mentalité essentiellement concentrée sur la réduction des coûts.

Nous passons ici en revue cinq grands défis de production et nous vous démontrons comment le cloud peut les surmonter.

Voici ce dont traite le présent article :

1. Aucune vision temps réel sur votre situation financière
2. Le cloisonnement des données diminue la capacité d’adaptation
3. Visibilité quasi nulle sur la chaîne logistique
4. Manque de vue d’ensemble sur les niveaux de stocks
5. Lenteur de la mise sur le marché de nouveaux produits
Quelques réflexions en guise de conclusion

1. Aucune vision temps réel sur votre situation financière

Il va sans dire que vous désirez disposer des informations les plus actuelles lorsque vous vous livrez à des prévisions ou que vous prenez d’importantes décisions financières.

Si vous prenez des décisions en vous basant sur les chiffres du mois précédent, il y a un risque énorme que vous ratiez non seulement de belles opportunités que vous auriez pu saisir mais que vous achoppiez également sur des embûches qui auraient pu être évitées.

Tel est malheureusement le schéma de fonctionnement que nombre de systèmes traditionnels imposent aux équipes financières.

Les infrastructures informatiques sur site ne disposent habituellement pas de la capacité nécessaire pour traiter les données financières en temps réel. Résultat : pour prendre des décisions, vos équipes financières s’appuient sur des rapports périodiques (souvent mensuels) qui leur procurent une vision incomplète de votre situation actuelle.

Non seulement les technologies cloud autorisent un éclairage financier en temps réel, mais elles le rendent également plus accessible qu’il ne l’a jamais été. Et ces fonctions ne feront que gagner en facilité, en vélocité et en sophistication à mesure que le temps passe.

Cela signifie que vous pouvez automatiser des tâches financières manuelles, sujettes à erreur, telles que des déclarations de frais, tandis que vous pouvez traiter les données dès le moment où elles sont disponibles pour une analyse temps réel.

Voici, parmi bien d’autres, quelques-uns des rapports financiers temps réel qu’autorise un logiciel financier basé dans le cloud :

  • Calcul de profits et pertes
  • Bilan
  • Aperçu de trésorerie
  • Rapport sur les débiteurs en souffrance
  • Budget vs situation réelle

2. Le cloisonnement des données diminue la capacité d’adaptation

Les entreprises manufacturières collectent, génèrent et stockent davantage de données qu’elles ne l’ont jamais fait auparavant.

Pour tirer des enseignements au départ de ces données et préserver leur efficacité concurrentielle sur les marchés actuels, il est essentiel pour elles de combiner différents jeux de données à des fins d’analyse.

Vos données client habituelles peuvent par exemple être améliorées par le biais de données de vente qui vous aideront à identifier des tendances dans les habitudes d’achat.

C’est là quelque chose d’utile au niveau individuel dans la mesure où vos équipes commerciales peuvent ainsi établir un contact au bon moment, armées d’offres personnalisées.

Cela fonctionne également à plus grande échelle étant donné que lorsque vous combinez des données avec d’autres sources de données, vous avez la possibilité de faire apparaître, dans le comportement des clients, des tendances de fond à côté desquelles vous seriez autrement passés – et, dès lors, agir en conséquence.

Les systèmes traditionnels — que vous utilisiez une plateforme globale telle qu’un ERP ou plusieurs types de logiciels différents — compliquent les choses. Les données sont conservées en différents endroits, ce qui les rend difficiles à combiner. Par ailleurs, la plupart des infrastructures informatiques sur site ne sont pas à même de procurer les capacités serveur nécessaires pour procéder à de l’analyse de métadonnées à grande échelle.

Passer au cloud facilite grandement les situations suivantes :

  • combiner des jeux de données afin d’obtenir une meilleure vision opérationnelle ;
  • disposer de la puissance de calcul qu’exige le “big data”, sans devoir supporter des frais d’infrastructure excessivement élevés.

Cela signifie que vous pouvez prendre nettement plus de décisions basées sur des données solides plutôt que sur l’intuition.

Ce basculement vers un modèle “data first” vous procure de belles opportunités de vous adapter aux habitudes d’achat de vos clients tandis que vous identifiez des tendances globales, utiles pour un développement stratégique à long terme.

3. Visibilité quasi nulle sur la chaîne logistique

Il est essentiel, pour maximiser votre chiffre d’affaires, pour limiter les retards et pour améliorer l’expérience client, de savoir à quel stade de la chaîne logistique se situent commandes et livraisons.

Pour les fabricants les plus modestes, la question se pose en termes d’espace d’entreposage.

Si vous ne disposez que de la moitié des composants dont vous avez besoin pour un produit spécifique mais pas de l’autre moitié, vous occupez de la place dans l’entrepôt que vous pourriez utiliser de manière plus rentable.

Qui plus est, si vous travaillez avec des produits arrivant à expiration et si tous les ingrédients ne sont pas rentrés, il se pourrait que vous soyez finalement obligé de jeter des produits (et l’argent que vous y avez consacré) pour des raisons de sécurité alimentaire et de réglementation.

A mesure que les chaînes logistiques se globalisent, les systèmes traditionnels qui tournent sur des serveurs sur site s’avèrent de plus en plus incapables de fournir la moindre visibilité sur la chaîne logistique.

Votre système interne peut vous renseigner sur ce qui se passe au sein de votre entrepôt. Il ne peut par contre pas se connecter avec de multiples plateformes éparpillées dans le monde entier afin de procurer des mises à jour temps réel à propos des expéditions, des éventuels retards et d’autres éléments qui peuvent potentiellement influencer vos activités de production.

A contrario, les technologies cloud vous procurent de précieuses indications sur la totalité des réseaux de fournisseurs à l’échelle de la planète.

Cela représente de nombreux avantages pour des producteurs qui désirent maximiser l’efficacité de processus-clé, augmenter leur chiffre d’affaires et préserver un niveau élevé de satisfaction client :

  • Des fonctions de gestion de la qualité des fournisseurs procurent des mises à jour temps réel sur les dernières expéditions, réduisent les coûts, garantissent la qualité et augmentent la satisfaction client.
  • Des analyses commerciales effectuées dans le cloud réduisent les temps de cycle via l’optimisation des processus.
  • Les obligations de conformité (particulièrement en matière d’importations) peuvent être automatiqsées afin de gagner du temps et de diminuer le risque de coûteuses erreurs humaines.
  • Une fonction autorisant la traçabilité et le suivi en temps réel diminue les pertes en cas de rappel de produit grâce à une identification précoce de tout problème éventuel.
  • Une gestion d’entrepôt dans le cloud optimise la gestion des commandes et la planification de production pour l’ensemble des sites d’entreposage.

4. Manque de vue d’ensemble sur les niveaux de stocks

Il n’a jamais été plus facile de passer à la concurrence dès l’instant où on est mécontent du service presté. Cela a eu pour conséquence que les fabricants se font de plus en plus concurrence sur le plan de l’expérience client qu’ils proposent, comme ils le font sur les prix.

Le rapport “Future of CX” de PwC indique que :

  • un client sur trois abandonnerait une marque qu’il/elle apprécie après seulement une seule mauvaise expérience;
  • 92% le feraient après deux ou trois mauvaises expériences.

Le défi énorme auquel doivent faire face de nombreuses sociétés de production est, d’une part, le manque de visibilité qu’elles ont sur leurs niveaux de stocks, provoqué par des données cloisonnées et l’absence de mises à jour temps réel — et, de l’autre, la mauvaise expérience utilisateur qui en est le résultat.

Sans système qui soit mis à jour en temps réel, il n’est pas rare que vous passiez une commande pour laquelle il semble y avoir du stock, pour vous apercevoir par la suite que ce n’est pas le cas.

Pour un client, il est loin d’être idéal de découvrir que la commande qu’on espérait réceptionner d’ici deux jours prendra finalement deux semaines.

Si le phénomène se répète, le risque existe de voir les clients s’en aller faire affaire ailleurs.

Les technologies cloud procurent les potentiels de génération de rapports dont vous avez besoin pour demeurer au courant des stocks dont vous disposez et de ce à quoi vous vous attendez.

Recourir à un seul système pour l’ensemble des sites d’entreposage est une parade aux silos de données ou aux données cloisonnées, vous permettant de connaître, à tout moment, la situation réelle de vos stocks (de quoi éviter de passer à côté d’opportunités commerciales parce que l’inventaire n’est pas disponible transversalement).

L’avantage des technologies cloud ne s’arrête pas là : elles vous aident aussi à automatiser des processus sujets à erreur qui étaient auparavant effectués manuellement, et ce faisant, à réduire les pertes pour cause d’inefficacité ou d’erreurs.

Des activités d’entreposage, telles que prélèvement, emballage et inventaire, peuvent désormais être effectuées à l’aide d’une foule de processus automatisés, depuis des scanners RFID (identification par radio-fréquence) jusqu’à la robotisation du stockage.

5. Lenteur de la mise sur le marché de nouveaux produits

A mesure que les technologies que nous utilisons repoussent leurs limites, les consommateurs s’habituent à un rythme de lancement de produits toujours plus rapide et efficace. Si vous réussissez à vous tenir au courant des tendances, à prédire les nouvelles et à mettre de nouveaux produits sur le marché lorsque la demande est à son zénith, votre chiffre d’affaires ne pourra qu’augmenter.

De nombreux manufacturiers ne peuvent malheureusement pas en tirer parti en raison de systèmes traditionnels qui cloisonnent les données, limitent la collaboration et ne procurent aucune visibilité temps réel sur les processus-clé de production et de conception.

Les choses sont heureusement en train de changer.

Les technologies cloud vous aident de bien des manières à réduire les délais de commercialisation de nouveaux produits. Nous en avons évoquées quelques-unes ci-dessus. Résumons…

  • Les technologies cloud destinées à la chaîne logistique vous aident à faire en sorte que vos produits arrivent sur le marché quand vous en avez besoin.
  • Des analyses temps réel vous aident à identifier les tendances et comportements client dans la perspective de nouvelles versions de produits.
  • L’automatisation rend les processus internes plus efficaces, ce qui vous permet d’imaginer, de créer et de vendre des concepts plus rapidement.

Cela vaut néanmoins la peine de signaler ici quelques applications supplémentaires des technologies cloud, applications qui aideront vos équipes à accélérer leur coopération, la création et l’expédition de produits.

La maintenance prédictive dans le cloud a recours à des capteurs Internet des Objets (IoT) afin de collecter les données générées par vos équipements. Elle vous permet de vous prévenir de pannes potentielles de telle sorte que vous puissiez résoudre rapidement les problèmes. Cela peut vous éviter des heures, voire des jours, d’immobilisation et préserver l’efficacité de la production de nouveaux produits.

Des outils de télétravail élargissent quant à eux votre vivier de talents de créateurs, le transposant du local à une dimension internationale, et facilitent grandement la collaboration et les échanges d’idées entre membres de vos équipes, où qu’ils soient dans le monde.

Un effet indirect pourrait être de vous aider à attirer à long terme des talents créatifs de première qualité, étant donné que les employés recherchent de plus en plus des opportunités de carrière leur permettant de travailler en mode hybride.

Quelques réflexions en guise de conclusion

Au final, nombreux sont les problèmes stratégiques auxquels les manufacturiers sont actuellement confrontés qui trouvent leur origine dans :

  • des données inutilisables, cloisonnées ou obsolètes ;
  • un manque de visibilité sur des choses essentielles, telles que les finances, les stocks et la logistique ;
  • des processus manuels inefficaces.

Les technologies cloud sont idéalement placées pour s’attaquer à tous ces problèmes.

Le fait de ne pas être enchaîné à une infrastructure informatique sur site ouvre tout un monde de possibilités, par exemple pour des analyses de données. Le fait de produire des rapports globaux en temps réel facilite considérablement la visibilité que vous pouvez avoir sur vos performances logistiques et vos niveaux de stocks.

Le fait d’éliminer les silos de données ou de mettre un terme au cloisonnement des données peut se traduire par un prévisionnel financier sensiblement plus précis.

En d’autres termes, les technologies cloud transforment totalement la manière dont une société utilise ses données de même que ses modes de fonctionnement.

Bien que de nombreux manufacturiers aient tiré parti des avantages économiques de l’informatique dans le cloud, rares sont ceux qui ont pris conscience de la transformation commerciale radicale qu’il propose.

Profitez de cette opportunité pour garder une longueur d’avance sur vos concurrents.

Si vous surmontez les obstacles mentionnés ci-dessus alors que d’autres se concentrent uniquement sur la réduction des coûts IT, vous placerez votre société de production dans d’excellentes conditions pour les années qui viennent.