Lecture en cours

Lecture en cours

6 façons de motiver vos collaborateurs en janvier

Retour aux résultats de recherche

Une femme à son bureau regarde dehors et pense à comment elle peut motiver ses collaborateurs

Le cafard après les fêtes. Le blues de janvier. La dépression hivernale. Quel que soit le nom que vous lui donniez, motiver vos collaborateurs semble souvent plus difficile qu’en temps normal pendant le premier mois de reprise du travail après les fêtes.

Les collaborateurs réapprennent à émerger de leur plumard à une heure fixe, à passer moins de temps en famille et à faire de la petite sieste quotidienne de l’après-midi pendant les congés de Noël un lointain souvenir.

Dès lors, comment les dirigeants et les chefs d’équipe peuvent-ils motiver les collaborateurs en janvier ?

Cela vaut la peine, avant tout, d’admettre que la période de l’année n’est peut-être pas la seule raison de la démotivation de votre personnel. C’est le bon moment pour renouer le contact avec tous les collaborateurs et pour étudier la manière de créer de bonnes expériences de travail pour vos équipes tout au long de l’année.

Vos effectifs ne sont pas des ressources. Ce sont des individus, avec des motivations, des pôles d’intérêt et des talents divers. Les entreprises se doivent de comprendre ces dynamiques afin de pouvoir créer des expériences de travail positives que désirent réellement les collaborateurs.

Dans notre rapport d’étude sur les raisons des mauvaises prestations de certains employés, il est notamment apparu que les employés accordent moins d’importance à des avantages extra-légaux tels que des jeux au bureau, des repas gratuits ou de petites escapades d’entreprise que les dirigeants ne le pensaient au départ.

Dès lors, qu’il s’agisse simplement d’une petite déprime hivernale ou qu’elle masque quelque chose d’autre, voici nos six conseils pour motiver et impliquer vos collaborateurs et pour bien démarrer l’année avec votre entreprise.

1. Demandez à vos collaborateurs ce qu’ils désirent

Cela peut ressembler à une évidence mais le rapport de notre étude indiquait que près de la moitié (47%) des personnes interrogées disent ne jamais avoir été questionnées par leur employeur sur la manière dont leur expérience de travail peut être améliorée.

Avant que vous ne proposiez une “enquête annuelle”, sachez que les personnes interrogées étaient très mécontentes de l’enquête annuelle auprès des employés. 20% déclaraient qu’elle n’a aucune plus-value pour eux et qu’elle n’est pas non plus considérée comme un catalyseur de changement au sein de l’entreprise.

Notre conseil est de combattre le blues de janvier en améliorant la communication et le dialogue entre employés et équipe de direction et en permettant aux collaborateurs d’exprimer leurs besoins et préférences.

Solution-minute…

Encouragez les chefs d’équipe et managers à engager le dialogue le plus rapidement possible avec leurs équipes et à demander à leurs employés ce qui les motive ou les aide à se sentir davantage concernés.

Le collaborateur désirera peut-être davantage de formations, une réorientation de ses tâches ou objectifs, ou la possibilité s’impliquer dans un autre projet.

2. Segmentez le travail

Le cafard qui marque le retour au travail provoquera probablement un regain de procrastination chez les employés, en particulier ceux qui souffrent d’un manque de concentration, même dans leurs meilleurs moments. Encouragez les managers à aider les collaborateurs à se fixer des objectifs accessibles pour l’année qui démarre.

Faites-leur scinder des tâches plus importantes en objectifs plus petits et plus facilement réalisables.

Solution-minute…

Faites en sorte que les collaborateurs s’attellent à plusieurs petites tâches plutôt qu’à un seul grand projet.

Cela les rebutera ou découragera nettement moins. Permettez par ailleurs aux collaborateurs d’alléger davantage leur liste de tâches, ce qui augmentera leur productivité et leur motivation.

3. Octroyez récompenses et reconnaissance

Les collaborateurs aiment savoir que leur travail fait la différence et que les managers apprécient leurs contributions. Si vos collaborateurs savent qu’ils sont appréciés, il y a de plus fortes chances qu’ils s’impliquent davantage dans les objectifs opérationnels et qu’ils soient plus productifs.

Trouvez un moyen de conférer appréciation et reconnaissance aux collaborateurs au début de l’année. N’attendez pas l’évaluation annuelle pour le faire. En saluant le fait qu’ils aient fait du bon boulot telle semaine ou tel mois, vous leur procurez un sentiment d’appréciation et vous les motivez à poursuivre dans la voie de l’efficacité.

Solution-minute…

Dire tout simplement merci est déjà beaucoup et peut avoir un énorme effet sur l’employee engagement et sur la productivité.

4. Misez sur le social

Pour de nombreuses personnes, la période qui a précédé les fêtes et les congés fut remplie d’activités sociales, de rencontres avec des collègues, des amis et membres de la famille (même si ce fut, dans la plupart des cas, en mode virtuel en 2020 en raison du coronavirus). Janvier peut donc être ressenti comme un grand vide.

Pour insuffler un peu d’énergie sur le lieu de travail, vous avez besoin de quelque chose d’amusant auquel les collaborateurs puissent aspirer. Pourquoi ne pas organiser une activité sociale en janvier, par exemple un quiz virtuel en soirée ou du team building en ligne pour motiver vos collaborateurs ?

Solution-minute…

Une pause déjeuner prolongée, le vendredi midi, suscitera de l’enthousiasme auprès des membres du personnel et un sentiment positif à travers toute l’entreprise.

Chaque manager peut décider de la manière dont il désire meubler cette pause déjeuner prolongée au sein de son équipe. Pour ce faire, il peut solliciter des suggestions auprès des employés de telle sorte qu’ils se sentent concernés et appréciés.

5. Veillez au développement professionnel

Discuter de formations et d’opportunités d’apprentissage avec les collaborateurs au retour des fêtes refocalisera leur attention sur leur travail. Ils retrouveront ainsi leur motivation après que l’ambiance de Noël se soit dissipée.

Solution-minute…

Envisagez de proposer une journée de développement professionnel ou une formation en ligne au début de l’année.

6. Proposez une option démarrage tardif

S’adapter aux départs matinaux après l’agréable paresse des congés de Noël peut bouleverser le biorythme de certains collaborateurs, surtout ceux de la Gen Z. Envisagez dès lors de proposer des heures flexibles en début d’année.

Le simple fait de reconnaître que janvier est un mois difficile pour les collaborateurs les fera déjà se sentir appréciés. L’option d’un démarrage légèrement repoussé peut faire une grande différence dans leur motivation et leur capital d’énergie.

Solution-minute…

Octroyez un week-end prolongé à vos collaborateurs pour les premières semaines de retour au travail.

Réfléchissez à l’implication et pas uniquement en janvier

Générer de l’employee engagement et de bonnes expériences de travail qui stimulent réellement vos collaborateurs est un sujet important qui ne se limite pas au seul mois de janvier.

Si vous vous préoccupez sérieusement de voir votre entreprise progresser, vous devez vous poser la question suivante : êtes-vous réellement une People Company? Ce terme désigne une organisation qui octroie une place centrale à ses effectifs dans tout ce qu’elle fait. Les “people companies” savent que choyer et motiver leurs collaborateurs est crucial pour leur croissance.

Elles font savoir à leurs collaborateurs — tant en parole que par des actes — combien ils sont précieux et importants pour leur réussite. Cela transparaît dans ce que les collaborateurs ressentent au sujet de leur société et dans le résultat de leur travail.

Chaque mois de l’année.