Lecture en cours

Lecture en cours

10 questions à poser à l’expert-comptable d’une petite entreprise

Retour aux résultats de recherche

Un expert-comptable d'une petite entreprise est assis à son bureau.

10 questions à poser à l’expert-comptable d’une petite entreprise

Vous avez besoin de l’aide d’un expert ? Découvrez 10 questions à poser à l’expert-comptable d’une petite entreprise.

Vous souhaitez mieux « exploiter » votre expert-comptable, mais vous ignorez comment. Ou vous êtes sur le point de créer votre entreprise et vous devez collaborer avec un expert-comptable pour la première fois ?

Si vous connaissez les bonnes questions à lui poser, vous pourrez gérer plus efficacement votre entreprise. En outre, vous pourrez établir une relation fructueuse et constructive avec votre expert-comptable, au-delà de votre déclaration fiscale annuelle.

Ne passez pas à côté de leur précieuse expertise : tirez-en parti !

Des discussions ouvertes régulières avec votre expert-comptable vous permettront de prendre les bonnes décisions en connaissance de cause et, en fin de compte, d’accélérer la croissance de votre entreprise.

Mais sans expérience en matière de comptabilité, il est difficile de savoir quelles questions poser.

C’est la raison pour laquelle nous vous avons concocté cette liste de dix questions. Chaque question s’accompagne d’une explication sur sa raison d’être.

Voici les thèmes abordés en dix questions.

  1. Comment dois-je structurer mon entreprise ?
  2. Quelles sont mes obligations fiscales ?
  3. Dois-je m’immatriculer à la TVA ?
  4. Comment améliorer mon flux de trésorerie ?
  5. À quels frais professionnels puis-je prétendre ?
  6. Quelle est la future législation dont je dois être informé ?
  7. Comment dois-je me préparer à la fin de l’exercice fiscal ?
  8. Quels documents dois-je conserver ?
  9. Comment pouvez-vous m’aider à développer mon activité ?
  10. Sur quels sujets dois-je vous consulter régulièrement ?
  11. Conclusion sur les questions à poser à un expert-comptable

1. Comment dois-je structurer mon entreprise ?

Lors de la création d’une entreprise, la première étape consiste à décider si vous souhaitez vous établir en tant qu’entreprise unipersonnelle, société anonyme ou responsabilité limitée, ou encore société simple.

Chaque forme d’entreprise présente des avantages et des inconvénients. Votre expert-comptable vous guidera parmi toutes ces options et vous aidera à prendre la meilleure décision.

Ce dernier peut également vous aider à déposer les documents nécessaires à la mise en place de votre structure commerciale.

2. Quelles sont mes obligations fiscales ?

La fiscalité des entreprises pourrait vous dérouter lorsque vous créez votre propre entreprise.

Votre première année à la tête de votre entreprise s’apparentera pour vous à un processus d’apprentissage de grande envergure.

Vous vous posez peut-être les questions suivantes :

– Combien d’argent dois-je réserver pour payer mes impôts ?

– Quand dois-je commencer à payer des impôts ?

– Quels sont les impôts sur le revenu applicables à mon entreprise ?

Pour avoir l’esprit tranquille et éviter toute mauvaise surprise, n’hésitez pas à discuter de vos obligations fiscales avec votre expert-comptable. Vous serez ainsi bien préparé pour votre premier exercice fiscal (et aussi pour la suivante).

3. Dois-je m’immatriculer à la TVA ?

Si vous êtes assujetti à la TVA (c’est le cas pour pratiquement toutes les entreprises), votre entreprise doit s’inscrire au registre de la TVA, la taxe sur les biens et les services. Cependant, il existe des régimes d’exonération auxquels vous pouvez prétendre, par exemple si votre entreprise affiche un chiffre d’affaires annuel inférieur à un certain seuil (actuellement 25.000 euros).

Votre expert-comptable peut vous expliquer si ce système est avantageux pour vous ainsi que les obligations qui y sont liées.

4. Comment améliorer mon flux de trésorerie ?

Le flux de trésorerie constitue un défi pour de nombreuses petites entreprises.

Il est essentiel de savoir quand l’argent rentre dans votre entreprise et quand il en sort afin de garantir la pérennité de votre modèle économique.

Votre expert-comptable peut notamment vous aider en établissant une prévision détaillée des flux de trésorerie que vous pouvez suivre chaque mois. Vous pourrez ainsi déceler à l’avance tout problème éventuel de trésorerie et avoir le temps de prendre les mesures nécessaires pour éviter toute interruption de vos activités.

Et Keir Wright-Whyte, Managing Director d’Accounts and Legal, de préciser :

« Les entreprises commettent souvent l’erreur de relever trop tard les défis en matière de flux de trésorerie. Le danger ? Ne pas agir à temps peut entraîner des problèmes financiers. »

5. À quels frais professionnels puis-je prétendre ?

En fonction du type d’entreprise et des frais encourus, vous pouvez prétendre à certains frais professionnels qui réduiront votre base imposable. En voici quelques exemples :

– un véhicule de société
– les déplacements professionnels,
– votre bureau à domicile,
– les dépenses de vos collaborateurs,
– votre contribution à des associations caritatives.

Vérifiez auprès de votre expert-comptable les déductions auxquelles votre entreprise a droit.

Il pourra vous expliquer les règles spécifiques que vous devez suivre et aborder les éventuels problèmes dus à votre situation particulière. Par exemple, l’effet sur l’installation de votre bureau à domicile si votre habitation est une propriété commune.

Votre expert-comptable peut également vous fournir des calculateurs ou des modèles pour faciliter l’enregistrement et le suivi de vos dépenses professionnelles.

Il est en effet beaucoup plus facile de suivre vos dépenses professionnelles tout au long de l’année que de collecter les reçus à l’approche de la date limite de dépôt de votre déclaration d’impôt.

6. Quelle est la future législation dont je dois être informé ?

L’évolution des obligations et des réglementations fiscales peut exercer un impact considérable sur votre entreprise. Un grand nombre de ces changements sont spécifiques à un secteur.

Assurer le suivi de ces changements et des délais y associés représente un surcroît de travail considérable pour tout propriétaire d’entreprise. Demandez donc à votre expert-comptable de vous tenir informé, car il est au fait des nouvelles lois.

Lorsque vous recherchez un expert-comptable vous devez absolument en choisir un qui est spécialisé dans les petites entreprises et qui connaît bien votre secteur.

Les petites entreprises sont confrontées à des défis et à des lois spécifiques. Par conséquent, un comptable ayant une vaste clientèle d’entreprises similaires sera mieux placé pour vous conseiller.

Votre comptable doit également vous tenir informé de toute aide financière à laquelle vous pouvez prétendre et vous aider à en faire la demande.

Par exemple, pendant la pandémie due au coronavirus, le gouvernement belge a proposé des mesures de soutien financier aux gérants d’entreprises.

Une enquête menée par Unbiased montre que les entreprises qui n’ont pas d’expert-comptable ont beaucoup moins recours à ces mesures, puisque 36 % d’entre elles n’en utilisent aucune.

Si votre expert-comptable ne connaît pas bien votre secteur d’activité, envisagez éventuellement d’autres options, car vous avez peut-être manqué des occasions.

Anam Rehman, de Clear House Accountants, souligne à cet égard : « Grâce à ses compétences pointues en matière d’analyse, de prévision et de présentation, un expert-comptable chevronné vous aidera à visualiser les principaux défis auxquels votre entreprise est confrontée en raison des incertitudes économiques, de l’évolution des tendances et des nouvelles réglementations à venir. »

« Il devrait identifier et recenser ces défis en effectuant régulièrement des bilans de santé et des évaluations financières et économiques de votre entreprise, en comparant leurs résultats aux références du secteur. »

7. Comment dois-je me préparer à la fin de l’exercice fiscal ?

Votre expert-comptable calculera et déposera en votre nom les comptes annuels et les déclarations fiscales requis.

Pour que votre déclaration fiscale soit la moins pénible possible pour vous et votre expert-comptable, demandez quelles informations vous pouvez rassembler à l’avance.

Mieux vaut savoir au préalable dans quel format fournir vos informations. Plus vos informations sont clairement organisées, moins votre comptable aura besoin de temps pour effectuer son travail.

8. Quels documents dois-je conserver ?

« En collaborant régulièrement avec un expert-comptable, vous adopterez de saines habitudes financières qui vous permettront d’économiser du temps et de l’argent lorsque vous soumettrez vos comptes ou que vous ferez l’objet d’un contrôle », constate Watson Buckle de Chartered Accountants.

Vous devez vous informer auprès de votre expert-comptable sur les documents que vous devez conserver en lieu sûr. Vous seriez bien inspiré de les garder à portée de main si vous subissez un contrôle et si vous avez besoin d’une copie de sauvegarde.

En voici quelques exemples :

– extraits de banque,
– contrats,
– documents d’assurances,
– informations salariales.

N’oubliez pas que vous devez conserver plusieurs types de documents, tels que les reçus, pendant une période plus longue, conformément à la législation fiscale.

Votre expert-comptable pourra vous dire combien de temps vous devez conserver chaque type de document, en précisant si vous devez les conserver en format papier ou les enregistrer sous forme de documents électroniques.

Les logiciels de comptabilité et d’administration des salaires dématérialisés dans le cloud sont vraiment utiles pour assurer le suivi de vos dossiers. Votre expert-comptable les appréciera également.

De plus, s’il utilise le même logiciel, vous pouvez collaborer pour rester au fait des chiffres, de votre administration et de bien d’autres informations.

9. Comment pouvez-vous m’aider à développer mon activité ?

Une fois que vous êtes satisfait des performances de votre entreprise, vous pouvez envisager l’étape suivante, à savoir l’expansion et la mise à l’échelle de votre entreprise.

La croissance d’une entreprise peut suivre de multiples voies. Dans ce contexte, pouvoir compter sur un expert-comptable chevronné simplifiera nettement la prise de décision.

Votre expert-comptable peut également vous aider à identifier et recenser les problèmes financiers susceptibles de constituer un obstacle à une croissance rapide, comme des produits ou des services non rentables.

Si vous cherchez des investissements pour alimenter votre croissance, votre expert-comptable vous sera également d’un très grand secours.

Nick Green, journaliste financier pour Unbiased, indique à ce propos :

« Obtenir un financement d’une banque ou d’une autre source est un grand pas à franchir. Les prestataires de crédits et les investisseurs veulent être sûrs de récupérer leur mise. Votre expert-comptable sera incontournable pour soumettre un solide dossier financier aux parties prenantes concernées. »

10. Sur quels sujets dois-je vous consulter régulièrement ?

Afin de développer des relations fructueuses et constructives avec votre expert-comptable, vous devriez commencer par le consulter plus d’une fois par an. En lui soumettant vos questions, vous pourrez mieux appréhender les problèmes réguliers de votre entreprise que vous pourrez régler avec lui.

L’éclairage qu’il peut vous fournir peut se révéler utile dans le cadre d’un grand nombre de décisions concernant, entre autres, la location ou l’achat d’un espace de bureau, l’embauche d’un employé à temps plein ou le recours à un prestataire externe indépendant, et la location ou le leasing d’équipement.

Autant de choix qui sont lourds de conséquences pour votre entreprise et qu’il vaut donc mieux prendre en connaissance de cause dès la première fois.

Conclusion sur les questions à poser à un expert-comptable

En tant que propriétaire d’entreprise, la plupart de vos décisions seront d’ordre financier. Par conséquent, prenez l’habitude de les examiner au préalable avec un expert-comptable.

En soumettant des questions à votre comptable, vous renforcerez votre relation avec lui et pourrez utiliser son expertise pour faire prospérer votre entreprise.

Guide : 7 moyens d’optimiser votre société

Vous désirez savoir comment être réellement maître de votre entreprise ? Téléchargez ce guide et ses bons conseils pour prendre le contrôle de votre gestion administrative et avoir toutes les rênes en mains.

Je télécharge le guide gratuit
1,438 lecteurs ont téléchargé ce guide
1,438 lecteurs ont téléchargé ce guide

Abonnez-vous à la newsletter Sage Advice et recevez, directement dans votre boîte email, nos tous derniers conseils.