Lecture en cours

Lecture en cours

Pourquoi un ERP constitue-t-il la clé du succès de votre entreprise après la période COVID ?

Retour aux résultats de recherche

Une femme est dans le bureau, elle est heureuse parce que son entreprise travaille avec un ERP.

Pourquoi un ERP constitue-t-il la clé du succès de votre entreprise après la période COVID ?

La COVID-19 a bouleversé le monde que nous connaissions. Tout a changé, non seulement notre vie, mais également l’économie. Cette évolution se reflète dans notre manière de travailler, les processus d’entreprise et les activités quotidiennes.

Depuis les années soixante, de nombreuses entreprises utilisent les systèmes ERP pour rationaliser leurs processus d’entreprise. Un ERP (Enterprise Resource Planning) gère pratiquement tous les processus d’une entreprise, de la comptabilité à la conformité réglementaire en passant par les achats et les ressources humaines.

Un logiciel ERP vous permet de regrouper les données pour travailler plus efficacement et encourager le travail d’équipe. Il permet d’obtenir des informations précieuses qui ne cesseront de s’enrichir sur le long terme. Avec un ERP, vous avez également accès aux nouvelles technologies telles que l’internet des objets ou IoT (Internet of Things), qui vous permet de collecter des données à partir, par exemple, des processus de production.

Quel est l’impact de la COVID sur les systèmes ERP ? Et, en corollaire, un ERP peut-il être au cœur d’un travail flexible pour les producteurs après la période du coronavirus ?

Nous expliquons ci-dessous que les systèmes ERP peuvent contribuer de six manières à renforcer et à réinventer vos processus d’entreprises après cette période si particulière.

  1. Un ERP assure la flexibilité de la chaîne d’approvisionnement
  2. Traçabilité pour une chaîne d’approvisionnement solide
  3. ERP et distanciation sociale au travail
  4. La production au plus juste (Lean Manufacturing) mène à l’efficacité opérationnelle
  5. L’automatisation accélère la livraison des produits aux consommateurs
  6. L’intégration de l’ERP et de la fiscalité est essentielle

Comment la COVID a-t-elle exposé les vulnérabilités de la chaîne d’approvisionnement ?

De nombreux producteurs ont connu des défaillances dans la chaîne d’approvisionnement en raison de la COVID-19. La Chine a été le premier pays à devoir faire face à de graves perturbations dues au coronavirus. Les restrictions de voyage, les pénuries de main-d’œuvre et les défis logistiques ont exercé un impact majeur sur tous les types de chaînes d’approvisionnement.

Vous trouverez ci-après quelques conséquences économiques du coronavirus :

  • Les achats de matières premières et de produits finis ont diminué ;
  • Des pénuries de main-d’œuvre sont apparues parce que davantage de personnes étaient en quarantaine ;
  • Les achats stratégiques sont devenus un défi : les restrictions de voyage ont rendu les négociations commerciales plus difficiles ;
  • Problèmes logistiques : l’incertitude économique a eu un impact sur la capacité et la disponibilité des centrales électriques et des réseaux de distribution.

Un ERP peut vous aider dans vos processus de fabrication après la période COVID. Découvrez comment en 6 façons.

1. Un ERP assure la flexibilité de la chaîne d’approvisionnement

Une chaîne d’approvisionnement flexible vous aide à surmonter des situations de marché difficiles grâce à l’exploitation des données externes afin de prévoir l’offre et la demande. Les entreprises peuvent également envisager d’étendre leur réseau de fournisseurs.

Michael Larner, analyste chez ABI Research, a indiqué à ce propos  : « Afin de réduire les risques dans la chaîne d’approvisionnement, les producteurs ne doivent pas se limiter à un seul fournisseur pour chaque pièce. La COVID-19 a également montré l’avantage d’avoir des fournisseurs à divers endroits. »

Il s’agit d’un équilibre complexe. Outre la nécessité de trouver davantage de fournisseurs face à une demande de plus en plus imprévisible, ABI Research pense que les producteurs doivent investir davantage dans l’ERP, jusqu’à 14 milliards de dollars à l’horizon 2024.

Pour de nombreuses entreprises, le temps est venu d’établir une chaîne d’approvisionnement numérique et ainsi de devenir un fabricant intelligent dans la Smart Industry actuelle. Avec le cloud, vous pouvez bénéficier d’informations en temps réel, ce qui constitue un grand avantage pour la gestion de votre chaîne d’approvisionnement.

En outre, les entreprises peuvent ainsi inventorier des modèles météo (qui revêtent encore plus d’importance en raison des changements climatiques) et les causes des problèmes et des retards chez les fournisseurs. En tant qu’entreprise, vous pouvez y répondre en direct, ce qui a un impact positif sur la chaîne d’approvisionnement puisque l’efficacité augmente et que vous n’êtes plus dépendant des processus manuels.

2. Traçabilité pour une chaîne d’approvisionnement solide

Une chaîne d’approvisionnement résiliente est subordonnée aux réseaux d’approvisionnement et à la traçabilité.

Prenons l’industrie alimentaire. La COVID-19 a obligé les producteurs à mettre en œuvre des technologies afin de garantir la sécurité alimentaire.

Même avant la pandémie, la Food and Drug Administration (FDA) a mis l’accent sur la traçabilité par le biais de la loi sur la modernisation de la sécurité alimentaire (Food Safety Modernization Act). Elle exige des producteurs de l’industrie alimentaire d’utiliser la technologie pour assurer la traçabilité numérique des producteurs et des fournisseurs plutôt que de compter sur des documents physiques.

Cleantech explique que « la traçabilité et les informations sur l’origine des produits sont le fondement même d’une chaîne d’approvisionnement résiliente. Suivre les étapes du produit à chaque maillon de la chaîne d’approvisionnement constitue la première étape pour résoudre les problèmes liés à la durabilité, à la non-conformité et aux risques. »

La COVID a accéléré la numérisation, car il est devenu plus difficile de contrôler la sécurité alimentaire par les moyens traditionnels et hors ligne. Aujourd’hui, la population mange davantage à la maison qu’au restaurant. La demande pour que les aliments arrivent directement auprès du consommateur en toute sécurité est ainsi accrue.

Malgré la tendance à la délocalisation, peu d’industries sont généralement en mesure d’affirmer qu’elles peuvent tracer chaque élément d’un produit sans assistance numérique. Surtout aujourd’hui que les chaînes d’approvisionnement sont de plus en plus variées.

Les consommateurs accordent toujours plus d’importance à l’origine de leur alimentation et aux distances parcourues pour les acheminer. Les producteurs auront besoin d’un ERP pour fournir des rapports sur l’origine et la traçabilité.

3. ERP et distanciation sociale au travail

La crise du coronavirus a érigé le travail à distance en priorité pour de nombreuses entreprises. Même celles qui n’étaient pas coutumières du fait, par exemple, les entreprises où la production constitue la principale activité, qui ont dû se concentrer sur le travail à domicile et les technologies nécessaires pour ce faire.

Un ERP dans le cloud est essentiel pour réinventer le lieu de travail. De nombreuses tâches qui, par le passé, avaient lieu dans l’entreprise peuvent désormais s’effectuer à distance.

Un ERP permet au personnel d’accéder à distance aux informations dont il a besoin, peu importe l’endroit où il se trouve. Ainsi, les travailleurs disposent de toutes les informations nécessaires pour prendre des décisions en temps réel.

Sur le lieu de travail, les travailleurs avec un ERP peuvent garder plus de distance et profiter de davantage de flexibilité. Un exemple pratique ? L’utilisation de scanners pour le traitement des matériaux. Grâce aux informations en temps réel fournies, chaque département utilise les mêmes versions actualisées, ce qui facilite la communication, la productivité et la collaboration à distance.

Un logiciel ERP peut regrouper les informations d’un environnement IoT. Lorsque des capteurs détectent un problème de production, ce problème peut être résolu avant qu’il ne paralyse la chaîne de production. Les problèmes sont ainsi évalués et résolus plus rapidement et le personnel peut être moins nombreux sur le lieu de travail.

4. La production au plus juste mène à l’efficacité opérationnelle

Les producteurs du monde entier travaillent désormais sur des marchés profondément transformés par le coronavirus. Les entreprises qui, par le passé, n’étaient ni efficaces ni productives en raison d’une pénurie de technologies modernes, souffrent désormais bien plus.

Tout le monde s’accorde à reconnaître que nous sommes dans une période d’austérité. Les entreprises se concentrent sur leur cœur de leur métier et réduisent leurs activités là où elles le peuvent pour assurer leur sécurité financière.

Les producteurs ont des années d’expérience en la matière. La production au plus juste réduit les déchets et les coûts de tous les processus. Nous pensons ici à l’optimisation en matière de :

  • inventaire ;
  • transport et de coûts de distribution ;
  • coût et d’utilisation des matières premières ;
  • de temps et d’énergie nécessaires aux processus de production.

Avec les données collectées dans votre ERP, vous réduisez les coûts de chaque élément du processus de production.

5. L’automatisation accélère la livraison des produits aux consommateurs

Après la crise du coronavirus, il sera essentiel d’avoir une vue d’ensemble de vos données pour arrêter des décisions rapides. Les systèmes ERP modernes permettent l’automatisation, ce qui vous permet d’utiliser des rapports et des tableaux de bord analytiques en temps réel. Vous pouvez ainsi surveiller vos données financières, sans perdre de temps à effectuer des audits ou à préparer des informations correctes.

Interact Analysis rapporte que les mesures en termes de distanciation sociale ne font qu’augmenter la demande d’automatisation et de robotique dans les grandes surfaces. « Dans ce genre de contexte, la robotique et les dispositifs automatisés contribuent également à l’efficacité et à l’accélération du processus de livraison auprès du consommateur. »

L’automatisation poursuit un tel but dans chaque secteur. Cette automatisation peut être aussi simple que des widgets logiciels pour automatiser des processus répétitifs ou aussi élaborée que des solutions d’intelligence artificielle pour numériser toutes les opérations.

L’automatisation améliore l’efficacité, la productivité, la flexibilité, diminue la probabilité d’erreur et augmente la disponibilité de la main-d’œuvre.

Nous sommes à l’aube de progrès considérables en termes d’automatisation, une automatisation qui devient aussi plus abordable. Le logiciel ERP est à la base de sa mise en œuvre.

6. L’intégration de l’ERP et de la fiscalité est essentielle

De nombreuses entreprises ont dû compter sur les aides d’État pendant les périodes de confinement.

Deloitte précise que « depuis le début de la crise, la prime corona pour de nombreuses entreprises est devenue un revenu. Pour certaines entreprises, les primes sont devenues la seule source de revenus alors que toutes les activités étaient à l’arrêt. »

Les systèmes ERP ont déjà permis l’automatisation dans le domaine des impôts et rendent les processus fiscaux plus efficaces. Alors que nous évoluons vers une période plus interventionniste, avec des régimes fiscaux et gouvernementaux qui exercent une plus grande influence sur les entreprises, les logiciels ERP vont devenir de plus en plus importants pour les directeurs financiers.

En un mot : l’ERP est omniprésent…

Vous n’avez pas à nous croire sur parole. C’est la raison pour laquelle nous donnons le mot de la fin aux économistes de l’Institut de recherche fiscale  :

« Les logiciels ERP jouent un rôle dans :

  • la détection immédiate des retards et la mesure de leur impact sur l’entreprise afin de pouvoir prendre les mesures appropriées ;
  • la maximisation des recettes où c’est possible tout en réduisant les coûts ;
  • la réalisation d’une analyse de rentabilité pour améliorer les processus et les investissements afin de renforcer l’entreprise sur le long terme ;
  • la communication ciblée avec les clients et les fournisseurs pour recevoir des signaux sur l’offre et la demande ;
  • l’identification des signes d’une reprise naissante afin de pouvoir vous lancer sur le marché avant la concurrence. »

« Le moment est donc venu de tirer parti des possibilités qu’offrent les logiciels ERP en matière de gestion de projet afin de gérer votre entreprise de manière intelligente et audacieuse. »

Guide : 7 moyens d’optimiser votre société

Vous désirez savoir comment être réellement maître de votre entreprise ? Téléchargez ce guide et ses bons conseils pour prendre le contrôle de votre gestion administrative et avoir toutes les rênes en mains.

Je télécharge le guide gratuit
1,438 lecteurs ont téléchargé ce guide
1,438 lecteurs ont téléchargé ce guide

Abonnez-vous à la newsletter Sage Advice et recevez, directement dans votre boîte email, nos tous derniers conseils.