Lecture en cours

Lecture en cours

La balance comptable — du bon usage de cette composante de vos états financiers

Gestion Financière

La balance comptable — du bon usage de cette composante de vos états financiers

Passez-vous au bleu la balance comptable dans les états financiers de votre société parce que vous n’êtes pas sûr de la signification des chiffres ?

Vous n’êtes pas seul dans ce cas.

Cela implique par contre que vous n’avez pas non plus une vision globale de la situation : la valeur nette de votre société, l’argent dont vous disposez, et là où le trouver.

Dans le présent article, nous passons en revue la terminologie de base et nous vous montrons également comment décrypter vos états financiers de telle sorte à vous procurer de précieuses informations au sujet de votre entreprise.

Voici les points que nous abordons :

Qu’est-ce qu’une balance comptable et pourquoi est-elle importante ?

La balance comptable, ou bilan, est l’une des trois composantes-clé de vos états financiers.

La balance comptable vous donne une vision globale de l’état des finances de votre entreprise à un moment donné, aussi appelé date de clôture.

On l’utilise généralement de concert avec les deux autres composantes de vos états financiers, à savoir le compte de profits et pertes (aussi appelé compte de résultats) et le rapport annuel.

Etant donné que la balance comptable reprend chaque transaction depuis le lancement de votre entreprise, elle en révèle la santé financière générale.

Elle vous indique précisément quels sont les avoirs de votre société, quelles sont ses dettes, de même que les montants que vous avez investis en tant que propriétaire.

Ce qu’elle ne peut par contre pas faire pour vous, c’est vous donner une image des tendances à plus long terme.

Voilà pourquoi vous devez comparer votre dernière balance comptable aux bilans antérieurs afin de déterminer comment vos finances évoluent au cours du temps.

Vous pourrez alors constater le chemin parcouru par votre société depuis ses tout débuts.

Les éléments d’une balance comptable

La balance comptable se compose de trois parties :

  • les actifs
  • les dettes
  • les fonds propres

La manière dont ils sont repris dans le document s’appuie sur une équation comptable fondamentale :

Actifs = dettes + fonds propres

Le document doit toujours être en équilibre. D’où le terme “balance comptable”.

La raison en est que votre société doit payer toutes les choses qu’elle possède (les actifs), soit en empruntant de l’argent (contracter des dettes) ou en les obtenant de vous, le propriétaire (utilisation des fonds propres).

Passons en revue, en détails, chaque élément de la balance comptable.

Que sont des actifs ?

Les actifs représentent l’utilisation que vous faites de vos fonds. Il s’agit de toutes les choses de valeur que possède votre société ou qui peuvent lui être attribuées.

La société utilisera des liquidités ou d’autres fonds fournis par un créditeur ou un investisseur pour acquérir des actifs.

Les actifs sont classés dans la balance comptable, de haut en bas, par ordre de liquidité. C’est-à-dire la facilité avec laquelle vous pouvez convertir votre possession en cash (essentiellement pour faire face à des obligations de paiement).

Vous remarquerez qu’ils sont également structurés en actifs courants, actifs fixes.

Les actifs courants, ou circulants, peuvent être convertis en cash en moins d’un an. Cela inclut l’argent placé en banque, les comptes clients, les charges payées d’avance et les stocks.

Les actifs fixes, ou immobilisés, représentent l’utilisation qui est faite des liquidités pour acheter des actifs ayant une durée de vie supérieure à un an, tels que des terrains, bâtiments, machines et équipements, meubles et agencements, et l’amélioration d’emphytéoses.

Les actifs immatériels ont une durée de vie indéterminée et ne peuvent jamais être convertis en cash.

Dans la plupart des analyses, les actifs immatériels ne sont pas pris en compte en tant qu’actifs et sont soustraits aux fonds propres dans la mesure où il est difficile d’en déterminer la valeur.

Exemples d’actifs immatériels : la recherche et développement, des brevets, des études de marché et le goodwill. Ils peuvent être comparés à des charges payées d’avance dans la mesure où vous achetez un avantage qui sera matérialisé à une date ultérieure.

Que sont les dettes ?

Les dettes sont des sources d’argent, ou leur équivalent, qui sont investies dans la société par des prêteurs.

Les prêteurs sont principalement des fournisseurs, des collaborateurs, l’administration fiscale et des établissements financiers. Cette source de fonds permet à votre société de poursuivre ses activités ou de les étendre.

Dans le bilan, les dettes sont réparties en dettes à court terme et dettes à long terme.

Les dettes à court terme sont des obligations qui viennent à échéance et doivent être honorées au cours des douze prochains mois. Elles sont classées par ordre de date d’échéance.

Elles incluent les comptes fournisseurs, les charges à payer et les volets à court terme de dettes à long terme.

Les dettes à long terme sont des obligations qui doivent être honorées au cours de l’année ou des années à venir, par exemple le volet à long terme de dettes à long terme et des emprunts consentis par les propriétaires.

Que sont les fonds propres ?

Ce volet représente la part des propriétaires dans le financement de tous les actifs.

Si vous additionnez toutes les ressources (les actifs) que possède votre société et si vous en retirez tous les recours de tiers (les dettes), ce qui reste, ce sont vos fonds propres.

Ce volet comporte habituellement deux éléments-clé.

Le premier est l’argent qui a été injecté dans votre société, sous forme d’un investissement en échange d’une prise de participation, souvent exprimée en actions.

Le deuxième consiste dans les bénéfices que génère et que conserve la société au fil du temps.

Comment lire un bilan

Avant de vous plonger dans les informations figurant sur votre balance comptable, vous devez vous assurer qu’elle est à l’équilibre.

La valeur de vos actifs totaux égale-t-elle la somme combinée des dettes et de vos fonds propres (passifs) ?

Si elle n’est pas à l’équilibre, il vous faut diagnostiquer le problème. Il se peut que des données soient inexactes ou placées au mauvais endroit, que des erreurs se soient glissées dans le niveau de stocks, ou dans les cours de change.

D’une manière générale, une balance positive signifie que la société représente de la valeur pour vous, son propriétaire.

Une balance négative signifie que les dettes l’emportent sur les actifs. Autrement dit, il n’y a généralement, dans la société, aucune valeur disponible pour vous à ce moment donné.

Votre société peut fort bien avoir réalisé des bénéfices lors d’un exercice antérieur et présenter malgré tout une balance négative si elle a essuyé une série de perte les années précédentes.

Lorsque vous analysez vos actifs, il peut être utile de prendre en considération la répartition entre actifs courants et actifs fixes.

Vos actifs sont-ils égalitairement répartis ou tout l’argent réside-t-il dans des actifs fixes par exemple ? Distinguer vos actifs peut vous aider à identifier d’éventuels problèmes de trésorerie.

Lorsque vous analysez vos dettes, jetez un coup d’œil sur la répartition entre dettes à court terme et dettes à long terme afin d’avoir une meilleure vision de votre cash flow.

Si vous avez prêté de l’argent à la société, il se peut que le principal créditeur soit le compte Avance d’actionnaire.

L’analyse des ratios financiers peut être une autre manière d’extraire des informations de la balance comptable.

Les principaux types de ratios utilisés dans la balance comptable sont les ratios de liquidité et les ratios d’efficience. Soyez conscient que certains de ces ratios ont besoin d’informations provenant de plusieurs exercices.

Les ratios de liquidité procurent des informations sur l’aptitude de votre société à remplir ses obligations.

Un exemple. Le rapport entre dettes et fonds propres (calculé comme suit : total des dettes / total des fonds propres) est un repère qui révèle la capacité de votre société à payer ses dettes à l’aide de ses fonds propres, si la nécessité devait s’en présenter.

Le ratio courant, aussi appelé ratio flottant (actifs circulants / dettes à court terme), vous indique si vous avez la capacité de payer toutes vos dettes au cours des douze prochains mois.

Les ratios d’efficience, ou ratios d’activité, se concentrent essentiellement sur les actifs circulants afin d’indiquer l’efficacité avec laquelle votre société gère son cycle d’exploitation, ce qui inclut notamment les créances, les dettes et les stocks.

Ces ratios peuvent vous donner une idée précise de votre efficacité opérationnelle.

Balance comptable vs état de trésorerie vs comptes de profits et pertes

La balance comptable montre un instantané de vos actifs et passifs (dettes et fonds propres) à un moment donné.

Elle ne vous indique par contre pas les sommes d’argent que vous avez dépensées, pas plus que la hauteur des bénéfices ou recettes générées.

Cela s’explique par le fait que la balance comptable n’est pas le reflet de votre activité financière réelle pendant une période déterminée. Elle n’indique que les résultats de ce que possède votre société et de ce qu’elle doit en raison de ses activités.

Voilà pourquoi vous devez analyser les trois types d’états financiers afin de vous faire une idée globale de vos performances.

Le compte de profits et pertes résume vos recettes, coûts et dépenses professionnels, ce qui vous aidera à comprendre si vous avez réalisé des bénéfices.

Un état de flux de trésorerie vous aide à comprendre combien d’argent est rentré dans la société et en est sorti pendant cette période ainsi que les postes de dépense.

Cet état ne vous indique pas tellement la santé financière de votre société mais vous donne plutôt une idée de la destination qui est donnée à l’argent et de la manière éventuelle de budgéter autrement.

Conclusion

Même si la balance n’est qu’une fraction de l’état financier global, elle est indispensable pour la bonne compréhension du financement de votre société et de la valeur des actifs en votre possession.

Commencez à vous familiariser avec les informations que contient la balance comptable. Elle vous révèlera de nombreuses facettes de votre gestion de cash flow et de votre capacité à honorer vos obligations dès qu’elles se manifestent.