Lecture en cours

Lecture en cours

On dénombre 8 types d’entrepreneurs – Lequel êtes-vous ?

Article innovant

On dénombre 8 types d’entrepreneurs – Lequel êtes-vous ?

Un homme travaille dans son propre magasin de fleurs. Son type d'entrepreneur est Pur Bosseur.

Une nation de commerçants et de chefs d’entreprise… L’économie belge repose sans conteste sur les petites et moyennes entreprises (PME).

Pas moins de 99,8% de toutes les entreprises belges sont des PME. Ensemble, elles génèrent plus de la moitié de la prospérité de notre pays.

La pandémie n’a pas entravé outre-mesure cet appétit de l’entrepreneuriat : le nombre d’entrepreneurs ayant lancé leur société en 2020 est en progression de 1,1% par rapport à 2019. En juin 2021, le nombre d’entreprises créées était de 31,5% supérieur à celui de juin 2020.

Par ailleurs, nombre de ces chefs d’entreprise ont réfléchi à leur projet de société pendant les confinements.

Plus encore que par le passé, les adultes belges rêvent de lancer leur propre société. Mais nombreux sont ceux qui sont freinés par des contraintes financières ou qui croient que les gérants doivent nécessairement être riches ou privilégiés, ou encore qu’ils ont besoin d’aide pour se lancer.

Comme notre petit questionnaire « Êtes-vous prêt à être à devenir votre propre patron ? » vous le démontrera, on dénombre au moins huit profils différents d’entrepreneurs, chacun ayant ses propres points forts et ses lacunes.

Lisez le présent article pour en apprendre davantage à propos de ces profils et n’oubliez pas de répondre à notre questionnaire afin de découvrir quel type d’entrepreneur vous êtes et quelles sont les démarches concrètes auxquelles vous pouvez procéder pour lancer une société.

Vous rêvez de devenir le patron de votre propre société ? Répondez à notre questionnaire pour déterminer dans quelle mesure vous êtes prêt à franchir le pas.

Graine d’entrepreneur

Type d'entrepreneur : Graine d'entrepreneur

La Graine d’entrepreneur est l’un des profils le plus fréquemment rencontré dans les rangs des aspirants-entrepreneurs.

Il s’agit de personnes certes intéressées à démarrer une société mais qui savent qu’il leur reste pas mal de travail sur la planche avant de pouvoir donner naissance à une société en partant de rien. Elles doivent donc commencer par s’immerger dans tout ce que cela implique.

Chose essentielle : elle se doivent de maîtriser ce qui compte par-dessus tout, à savoir être passionnées par ce qu’elles font.

Ce type d’entrepreneur a la volonté et l’envie de devenir son propre patron mais a peut-être encore besoin d’un petit coup de pouce pour s’engager dans la bonne voie.

Si vous vous reconnaissez dans ce profil, commencez par vous familiariser avec les finances des petites entreprises et par vous atteler à réunir le capital de départ — un élément essentiel.

Pas certain de savoir par où commencer ? Sage Advice regorge de conseils gratuits, notamment ce guide sur la manière de lancer une société sans argent et cet article très pratique sur la manière de rédiger efficacement un plan d’affaires.

Armez-vous d’un bloc-notes et lancez-vous !

L’As des chiffres

Type d'entrepreneur : l'As des chiffres

Vous êtes doué pour les chiffres et les questions d’argent ?

Vous êtes sans doute un as des chiffres et vous pourriez être en position de force pour maîtriser les enjeux d’une start-up.

Grâce à ces excellentes bases en finances, vous pouvez être le patron de votre société dès le premier jour. Mais il y a toujours de nouvelles choses à apprendre — faites dès lors en sorte de vous tenir au courant des dernières mises à jour et des législations qui peuvent influencer vos activités.

Dans le registre administration, les As des chiffres doivent souvent s’atteler à la gestion de leur planification et à l’exécution, en temps opportun, de choses concrètes telles que les impôts, les factures et la gestion des salaires (s’ils disposent de salariés).

Si vous correspondez à cette catégorie, vous êtes déjà un pro en matière de finances — mais vous avez peut-être encore besoin d’un peu de temps pour développer une mentalité d’entrepreneur.

Pas sûr de savoir comment le faire ? Nous y avons pensé pour vous au travers de ce guide à l’attention des gérants de petites sociétés (et gérants en herbe).

Vous rêvez de devenir le patron de votre propre société ? Répondez à notre questionnaire pour vérifier si vous êtes prêt à franchir le pas.

Le Pro des processus

Type d'entrepreneur : Pro des processus

Si les gens ont l’habitude de vous décrire notamment comme une “personne active”, “organisée”, “pragmatique”, parmi bien d’autres qualificatifs du même acabit, dans ce cas, il y a de fortes chances que vous soyez un Pro des processus.

Ce type d’entrepreneur fait preuve de jugeote et a le sens du détail, se joue des méandres administratifs et s’abreuve de processus et de méthodos — il en fait son ordinaire, du matin au soir.

Votre profil de Pro des processus vous place largement au-dessus de la mêlée.

Familiarisez-vous avec les principes fondamentaux de la comptabilité d’entreprise et de la comptabilité en général afin d’identifier les obstacles potentiels qu’implique le lancement de votre société. Consacrez plus particulièrement de l’attention aux frais de démarrage pour vous assurer que vos finances actuelles sont en ordre.

Les personnes « procédurales » ont parfois l’habitude de sur-analyser des situations ou de réfléchir à l’excès — ce qui peut les empêcher de passer à l’action.

Pour vous aider à développer une mentalité “can do” et à savoir avoir confiance en vous-même de telle sorte à prendre les rênes, nous avons rédigé cet article sur la manière de gérer vos finances comme un pro. Parcourez-le pour y découvrir de précieux éclairages sur les finances et pour glaner des conseils d’experts formulés par quelqu’un qui en a déjà fait le tour.

Le Rêveur

Le Rêveur

L’archétype de l’entrepreneur — le Rêveur — a un don pour détecter des opportunités avant que quiconque ne les perçoive et est animé par un type d’enthousiasme, de vision et de confiance en soi qui est nécessaire pour réussir.

Mais pour transformer ces rêves en réalité, il faut passer à l’action — et il peut s’avérer difficile pour certains entrepreneurs débutants d’oser se jeter à l’eau.

Pour vous faire une idée des implications, commencez par élaborer un bon plan financier qui reprenne des éléments essentiels tels que les fonds de départ et la manière dont vous envisagez de gérer votre argent.

Il est également important d’assurer un suivi rapproché du volet administratif dans la mesure où de grandes idées ont besoin d’une infrastructure pour que les choses se déroulent efficacement au jour le jour.

Si vous ne savez pas exactement par où commencer, ne manquez pas de consulter notre Kit de survie pour PME.

Vous rêvez de devenir le patron de votre propre société ? Répondez à notre questionnaire pour vérifier si vous êtes prêt à franchir le pas.

Le Pur Bosseur

Type d'entrepreneur: Pur Bosseur

Les Purs Bosseurs sont des travailleurs zélés. Ils sont concentrés et animés de cette éthique du travail propre non seulement à faire décoller une start-up mais aussi à assurer son essor.

Ce type d’entrepreneur connaît le marché auquel il veut s’adresser et a une vision claire de l’objectif qu’il désire atteindre. Et il s’appuie toujours sur un plan bien construit, qui puisse l’aider à chaque étape.

Si vous êtes un Pur Bosseur, vous faites naturellement preuve de la motivation et de la détermination nécessaires pour faire le boulot. Mais vous devez sans doute consacrer également du temps à éplucher les finances, y compris à déterminer la manière de réunir le financement et de demander les subsides auxquels vous avez potentiellement droit.

Le Visionnaire

Le Visionnaire

Les entrepreneurs visionnaires semblent tout simplement avoir le bon feeling.

Ils sont créatifs, sûrs d’eux, ont une bonne vision commerciale et savent comment l’argent circule au sein de l’entreprise. Et, chose encore plus importante, ils savent que l’on peut toujours en apprendre davantage.

Pensez à Steve Jobs, Karren Brady, Whitney Wolfe Herd, Bill Gates et Mark Zuckerberg.

Un Visionnaire dispose de la mentalité et des ressources nécessaires non seulement pour lancer une start-up mais aussi pour lui faire atteindre des sommets et pour ne jamais arrêter de rechercher des opportunités de croissance et de diversification.

Ne soyez pas intimidé par la renommée et la fortune qui vont de pair avec les noms cités — la plupart des grands entrepreneurs sont partis de rien, n’ayant pour eux qu’une bonne idée, une certaine dose de confiance en soi, le désir d’agir et énormément de résilience.

Vous rêvez de devenir le patron de votre propre société ? Répondez à notre questionnaire pour vérifier si vous êtes prêt à franchir le pas.

Le Perfectionniste

Type d'entrepreneur: Le Perfectionniste

Précis. Affûté. Aspirant sans cesse à ce qui se fait de mieux.

Pour le Perfectionniste, un boulot n’est bouclé que lorsque tout est parfait. Il semble être en mesure de tout entreprendre et de mener sa barque sans sourciller.

Ce type d’entrepreneur a une connaissance suffisante des finances et dispose des compétences nécessaires pour planifier une parfaite feuille de route vers la profitabilité, en s’appuyant sur des conseils judicieux pour l’épauler.

Tout semble si naturel pour un Perfectionniste : depuis le suivi des impôts, des factures et du calendrier jusqu’à la gestion d’une entreprise de A à Z.

Là où le Perfectionniste a surtout besoin d’aide, c’est dans le fait d’apprendre à faire confiance à son instinct et à ses capacités, et à focaliser son attention sur cette idée qui s’avèrera gagnante.

Pour recevoir une dose supplémentaire d’inspiration, lisez cet article sur la manière de réduire vos tâches administratives afin d’atteindre les objectifs de votre petite société.

Paré à se lancer

Paré à se lancer

Comme sa qualification l’indique, l’entrepreneur Paré à se lancer est préparé à se saisir de toutes les opportunités qui se présenteront à lui.

Il a effectué une analyse approfondie de tous les aspects de sa future société. Il a une bonne compréhension de tous les tenants et aboutissants, depuis l’administration et les comptes jusqu’à la gestion quotidienne de la société et dispose d’un plan pour les mois et années à venir.

Il a une vue précise, vivace, de l’objectif qu’il veut atteindre avec la société et dispose de tout ce qui est nécessaire pour concrétiser ce projet.

Il ne lui reste plus qu’à oser franchir le pas et à se lancer à l’eau.

S’il ne l’a pas encore fait, il y a de fortes chances que cela soit une pure question de mentalité. Il suffirait d’un chouia de confiance en soi et d’un soupçon d’inspiration. Le conseil à lui donner est de discuter avec des entrepreneurs appartenant à son réseau qui ont transformé une activité complémentaire en carrière à plein temps. Ou de lire cet article sur nos principaux conseils à destination des petites entreprises.

Conclusion

Quel entrepreneur êtes-vous ?

Peut-être un de ces profils émerge-t-il clairement du lot, au point que vous vous y reconnaissez. Ou peut-être les choses sont-elles moins tranchées.

Dans ce cas, répondez à notre questionnaire et découvrez par vous-même — vous serez peut-être surpris. Vos résultats vous aideront à déterminer si vous êtes prêt à lancer votre propre société.

Si ce n’est pas le cas, ne désespérez pas.

Nous avons en stock de très nombreux conseils de gestion pour les start-ups qui peuvent vous aider, quel que soit le stade que vous ayez atteint dans votre périple d’entrepreneur.