Lecture en cours

Lecture en cours

Un plan d’épargne d’entreprise pour se constituer des liquidités

Gestion Financière

Un plan d’épargne d’entreprise pour se constituer des liquidités

Une gestion saine des liquidités est décisive pour le succès de votre entreprise. Si vous visez une prospérité durable, vous devez faire des économies dès que possible. Autrement dit, vous devez trouver des moyens créatifs de travailler plus efficacement sans compromettre le service ou la qualité.

À l’approche des fêtes de fin d’année, le moment est donc venu de se demander pourquoi et comment économiser de l’argent au sein de votre entreprise.

Voici quelques bonnes raisons d’épargner en entreprise

  • Vous êtes prêt à réagir à des circonstances et à des événements inattendus. Du remplacement d’un équipement cassé à la gestion des conséquences d’une pandémie mondiale, votre entreprise dispose d’un filet de sécurité financier afin de traverser les périodes difficiles sans s’endetter.
  • Vous pouvez gagner des intérêts composés. Les taux d’intérêt plus élevés ne sont pas idéaux si vous êtes endetté, mais ils sont excellents si vous placez votre argent sur un compte d’épargne avec un bon taux d’intérêt. Plus le taux d’intérêt est élevé, plus vous gagnez des intérêts et plus vous gagnez des intérêts sur vos intérêts. C’est de l’argent gratuit !
  • Il est plus facile d’atteindre vos objectifs d’entreprise. Imaginons que vous souhaitiez ouvrir un deuxième magasin, lancer un nouveau produit ou étendre vos activités à une autre région… Tout cela n’est pas gratuit… Un business plan qui décrit vos objectifs vous donnera une idée de la somme d’argent dont vous avez besoin pour les atteindre. Vous aurez ainsi un objectif d’épargne à atteindre.
  • Vous pouvez continuer à travailler pendant les périodes calmes. Certaines entreprises ont des activités saisonnières ou périodiques. Les vêtements de plage, par exemple, se vendent probablement mieux en été qu’en hiver. Dans le cas précédent, épargner pour les jours de pluie et de froid est intéressant pour alléger la pression financière. Vous avez alors plus de temps pour d’autres choses, comme le marketing ou les révisions de votre business plan.

Combien dois-je épargner ?

La réponse courte ? Tout dépend…

La plupart des experts-comptables donnent le conseil général suivant : « économisez suffisamment d’argent pour couvrir trois à six mois de dépenses. » D’autres vous suggèrent d’investir une partie de vos bénéfices chaque mois (environ 10 %).

Cependant, le montant exact que vous devez épargner est fonction d’un certain nombre de facteurs dont :

  • le stade de votre entreprise. Les startups ont généralement des coûts plus élevés et ont besoin de plus d’argent pour accroître leur part de marché et stimuler leur croissance. Pour les entreprises établies, en revanche, l’incertitude est moindre, ce qui leur permet d’épargner davantage ;
  • vos objectifs. Supposons que vous souhaitiez étendre vos activités sur de nouveaux marchés en ouvrant un autre magasin ou en créant un site web de commerce électronique. Le premier est susceptible de coûter plus cher et suppose donc une épargne plus longue ;
  • votre secteur d’activité et votre modèle économique. Une entreprise qui vend et expédie des produits est susceptible d’avoir des coûts plus élevés qu’une entreprise qui vend des abonnements à des logiciels. Ces dernières peuvent plus facilement prévoir leurs chiffres de ventes et le montant de l’épargne possible que les entreprises qui vendent des biens de consommation. Dans ce cas, les ventes dépendent du nombre de personnes qui veulent les produits ;
  • vos besoins de trésorerie. De quelle somme avez-vous besoin pour couvrir les dépenses mensuelles telles que le loyer, les salaires, les assurances et les services d’utilité publique ? Si vous n’êtes pas sûr, le mieux est de faire une prévision des flux de trésorerie. Comprendre votre situation actuelle vous aidera à mieux la traduire dans votre planification pour l’avenir.

Avantages de l’épargne d’entreprise

Nous avons examiné pourquoi il est essentiel d’épargner de l’argent dans une entreprise et combien vous devriez épargner. Cependant, ce bas de laine présente encore d’autres avantages, notamment :

  • pouvoir prendre rapidement des décisions commerciales stratégiques. Un flux de trésorerie positif vous donne plus d’agilité et de flexibilité. Vous pouvez ainsi prendre la balle au bond : acquérir une autre entreprise, verser un acompte sur un bien ou investir dans les nouvelles technologies et l’innovation produits dès qu’une idée germe ;
  • améliorer la solvabilité. Si vous disposez d’une réserve de liquidités, vous devez emprunter moins d’argent pour les dépenses imprévues. Moins vous empruntez, mieux c’est. Le risque d’accuser du retard dans vos paiements est moindre. Vous augmentez également votre solvabilité et donc vos chances d’obtenir un financement ;
  • faciliter la valorisation de votre entreprise. Le flux de trésorerie historique est une des premières choses que les investisseurs potentiels et les banques examinent pour déterminer la valeur de votre entreprise. Les investisseurs considèrent souvent les flux de trésorerie futurs projetés comme une indication de la quantité de liquidités que votre entreprise pourrait gagner à l’avenir ;
  • redonner à la communauté. Lorsque vous utilisez toutes vos ressources pour survivre, il vous reste peu ou rien pour aider les autres. Après tout, vous ne pouvez rien donner si vous n’avez plus rien. Mais à mesure que votre épargne s’accroît, vous augmentez votre capacité financière à redonner à la communauté et à y investir. Et comme les entreprises sont de plus en plus jugées sur leur objectif et leur impact sur le monde, vos clients veulent avoir le sentiment de faire partie de quelque chose de plus grand.

Quelques astuces pour faire encore mieux

Il existe des moyens évidents et d’autres, moins évidents, d’épargner au sein d’une entreprise.

Actions évidentes

  • Réduisez les coûts dans la mesure du possible.
  • Adoptez le travail à distance, le travail hybride et le télétravail.
  • Négociez, négociez, négociez ; demandez aux fournisseurs des remises en cas de paiement précoce et anticipé.
  • Définissez des objectifs financiers et respectez un budget.
  • Créez un business plan pour rester concentré. Expliquez-y comment l’épargne vous aidera à atteindre vos objectifs commerciaux, à gérer les imprévus, à faire fonctionner votre entreprise lorsque les ventes sont faibles et à gagner des intérêts.
  • Faites le tour du marché : demandez au moins trois offres pour tout ce que vous envisagez d’acheter.

Actions moins évidentes

  • Partagez les coûts avec d’autres entreprises. Si vous avez plus d’espace de bureau que nécessaire, vous pouvez le sous-louer à d’autres entreprises. Vous pouvez également partager le coût d’une annonce pleine page dans un journal et faire de la publicité pour les deux.
  • Choisissez des free-lances. Aujourd’hui, vous pouvez acheter à peu près tout en tant que service, y compris les services de responsables du marketing, d’experts-comptables, de rédacteurs et de collaborateurs financiers. Cette solution vous permet non seulement de collaborer immédiatement avec des personnes hautement qualifiées, mais aussi de réaliser des économies. En effet, vous ne payez que ce dont vous avez besoin. Vous supprimez ainsi les coûts liés à l’engagement d’une personne à temps plein.
  • Apprenez une nouvelle compétence. Vous pouvez payer un consultant pour vous apprendre à faire quelque chose, comme publier des publicités payantes sur les médias sociaux ou tenir la comptabilité. Non seulement vous apprendrez une nouvelle compétence, mais vous économiserez également de l’argent en le faisant vous-même à l’avenir, car vous n’aurez pas à le sous-traiter.
  • Pratiquez le « troc ». Vous détenez quelque chose dont quelqu’un d’autre a besoin, et inversement. Si vous êtes expert-comptable, vous pouvez faire de la comptabilité pour une agence de marketing en échange de conseils en marketing ou d’articles de blog pour votre site web.
  • Fourvoyez-vous pour épargner davantage. Par exemple, surestimez vos dépenses dans votre budget et économisez ce qui reste à la fin du mois.
  • Concentrez-vous sur la fidélisation des clients, pas sur les nouveaux clients. Cela peut sembler illogique. Quelle entreprise ne souhaite pas élargir sa clientèle ? Mais les nouveaux clients sont 5 à 25 fois plus chers que les clients existants. Augmenter la rétention de 5% peut accroître les bénéfices de 25 à 95 %. CQFD.
  • Transmettez votre expertise. Une fois de plus, cela peut sembler illogique, mais le fait de partager vos connaissances et vos conseils d’expert avec d’autres entrepreneurs accroît votre notoriété sur le marché et renforce votre réputation de conseiller de confiance. Cette approche s’avère payante à long terme et permet de réduire les coûts de marketing. Vous pouvez notamment publier des blogs sur LinkedIn, intervenir lors de conférences, rédiger des articles pour des publications professionnelles…
  • Choisissez la meilleure technologie pour votre entreprise. Avez-vous déjà pensé à un logiciel de comptabilité dans le cloud ? Ses avantages sont nombreux : vos données sont enregistrées automatiquement et avec précision, le respect des exigences fiscales est facilité et vous avez un aperçu en temps réel de votre trésorerie et de vos dépenses. De plus, le logiciel de BI vous permet de compiler facilement des rapports et des prévisions pour montrer aux investisseurs et aux banques que votre trésorerie est parfaite.
  • Échangez avec un expert-comptable. Saviez-vous que si vous utilisez un appareil personnel à des fins professionnelles, vous pouvez demander une déduction fiscale pour son amortissement ? La fiscalité est une matière complexe. Peut-être passez-vous à côté de nombreuses déductions et incitations fiscales simplement parce que vous en ignorez l’existence. Examinez avec un expert-comptable les moyens de réduire votre charge fiscale.

Assurez-vous de disposer des liquidités nécessaires pour la suite…

Il ne faut surtout pas sous-estimer le pouvoir de l’épargne en vue d’une croissance future. Certains investissements et achats professionnels ne sont possibles qu’après des années d’épargne.

Il y aura également des moments où votre entreprise sera mise à l’épreuve. Nous pensons à la pandémie de COVID-19, au bouleversement de l’équilibre du marché et aux récessions mondiales. L’épargne, votre poire pour la soif, vous affranchit d’une partie de la pression. Résultat : vous réagissez plus rapidement et vous vous rétablissez plus vite lorsque des changements surviennent.