Lecture en cours

Lecture en cours

Tableau de trésorerie – comment utiliser cet outil financier ?

Gestion Financière

Tableau de trésorerie – comment utiliser cet outil financier ?

Deux collègues regardent le tableau de trésorerie.

Parmi les principaux états financiers, le tableau de trésorerie est peut-être le moins bien compris. Il est donc sous-utilisé par les gérants de petites entreprises.

Il donne une image essentielle et unique des encaissements et décaissements de votre entreprise.

Cet article vous explique l’importance de cet aperçu, les termes que vous devez connaître et comment vous devez interpréter ce tableau. Vous pourrez ainsi l’utiliser afin de prendre des décisions commerciales pertinentes.

Voici les thématiques abordées.

Un tableau de trésorerie, quèsaco ?

Cet aperçu, également connu sous le nom de tableau de cash-flow, montre les performances de votre entreprise.

Plus simplement, il indique les entrées et les sorties de votre entreprise sur une période donnée, qu’il s’agisse d’une semaine, d’un trimestre ou d’un exercice financier.

Il vous montre également l’augmentation ou la diminution nette de la trésorerie, et explique les raisons des changements dans le solde de trésorerie.

Le tableau de trésorerie reconnaît trois activités commerciales principales pour les flux de trésorerie :

  • les activités d’exploitation,
  • les activités de financement,
  • les activités d’investissement.
Il convient de faire la distinction entre les flux de trésorerie et les bénéfices, autre mesure utile des performances de l’entreprise.

C’est pourquoi un Tableau de trésorerie est généralement utilisé en parallèle avec deux éléments importants des états financiers : le bilan et le compte de profits et pertes (également appelé compte de résultat).

Il existe deux méthodes pour calculer les flux de trésorerie : la méthode directe et la méthode indirecte.

Méthode directe

La méthode directe utilise les informations relatives aux transactions qui ont affecté l’argent au cours de la période.

Par exemple, pour calculer la proportion des activités d’exploitation avec la méthode directe, vous prenez toutes les recettes des activités d’exploitation et soustrayez toutes les dépenses des activités d’exploitation.

Cette méthode est facile à utiliser pour les petites entreprises qui utilisent la méthode de caisse pour leur comptabilité (comptabilité de caisse).

Méthode indirecte

La méthode indirecte dépend de la méthode de comptabilité transactionnelle, selon laquelle votre comptable comptabilise les encaissements et décaissements à des moments différents de ceux où l’argent est payé ou reçu.

Au lieu d’organiser les données transactionnelles comme dans la méthode directe, votre comptable commencera par le chiffre du bénéfice net du compte de résultat et procédera à des ajustements pour mieux amortir l’impact des comptes courants et des frais hors caisse (tels que les amortissements) encourus pendant la période.

Quelle est l’importance d’un Tableau de trésorerie ?

Tel que mentionné ci-dessus, le compte de résultat contient les comptes courants et les transactions hors caisse. Le tableau de trésorerie a pour rôle de montrer les mouvements de trésorerie purs pour la période.

Le tableau de trésorerie mesure la façon dont votre entreprise gère sa situation de trésorerie.

En d’autres termes, il donne une image de la façon dont l’entreprise génère des liquidités pour s’acquitter de ses obligations en matière de dettes et financer ses coûts opérationnels.

Cet aperçu indique non seulement la quantité d’argent dépensée, mais où il a été dépensé, ce qui donne plus de contexte à des informations qui peuvent ne pas apparaître dans d’autres états financiers.

C’est pourquoi un Tableau de trésorerie est essentiel pour prévoir les flux de trésorerie futurs et expliquer les anomalies, par exemple pourquoi l’entreprise a une position de trésorerie plus faible, mais des bénéfices élevés.

Éléments d’un tableau de trésorerie

Un tableau de trésorerie comporte trois sections :

  • flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation ;
  • flux de trésorerie provenant des activités d’investissement ;
  • flux de trésorerie provenant des activités de financement.

Examinons chaque section dans l’ordre dans lequel elles apparaissent dans l’aperçu.

Flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation

Il s’agit de l’argent utilisé dans vos activités commerciales quotidiennes.

En d’autres termes, cette section indique la quantité d’argent générée par vos produits ou services.

Les recettes comprennent la vente de tous les biens et services ainsi que d’autres revenus d’exploitation, tels que les loyers, les intérêts et les commissions perçues.

Les dépenses sont tous les coûts de gestion de l’entreprise tels que les salaires, l’achat de stocks, les frais de transport, les frais d’intérêt et les taxes.

Flux de trésorerie provenant des activités d’investissement

L’argent provenant des activités d’investissement est l’argent consacré à la croissance de l’entreprise par le biais d’investissements en capital à long terme et du produit en espèces de la vente de ces investissements.

C’est le cas lorsque vous achetez des actifs physiques (tels que des équipements) ou des actifs non physiques (tels que des brevets).

Les revenus comprennent la vente d’investissements, la vente d’immobilisations et la vente de secteurs d’activité.

Les dépenses comprennent l’achat d’immobilisations, l’achat d’investissements et l’achat d’actions dans une autre entreprise.

Flux de trésorerie provenant des activités de financement

Il s’agit du financement qui provient de vous en tant que propriétaire, des investisseurs et des créanciers.

Les revenus comprennent les fonds empruntés auprès d’investisseurs, de banques et d’autres institutions financières sous la forme d’un prêt hypothécaire, d’un prêt business, de fonds propres, etc.

Les dépenses comprennent les dividendes versés aux actionnaires.

Comment interpréter un tableau de trésorerie

Le chiffre figurant à la fin du tableau de trésorerie vous indique le mouvement net de trésorerie pour la période, également appelé flux de trésorerie net ou cash-flow net.

Si le chiffre net est positif, cela signifie que la trésorerie a augmenté au cours de la période.

Si le chiffre est entre parenthèses, cela signifie que le flux de trésorerie est négatif. En d’autres termes, l’entreprise a eu plus de dépenses que de recettes.

Pas de panique si le flux de trésorerie net est négatif. Une analyse plus approfondie est nécessaire. Vous pouvez déterminer où l’argent est entré et sorti en consultant les trois sections ci-dessous.

Par exemple, vous pourriez avoir un flux d’exploitation positif et un flux de trésorerie d’investissement négatif. Cette situation est généralement positive pour l’avenir, car elle signifie que l’entreprise gagne de l’argent et l’utilise pour se développer.

Recherchez les tendances dans plusieurs aperçus dans le temps et identifiez les domaines de performance et les possibilités d’amélioration.

Idéalement, vos liquidités provenant d’activités d’exploitation dépassent régulièrement votre bénéfice net : un flux de trésorerie positif démontre votre capacité à rester solvable et à développer votre entreprise.

Si votre flux de trésorerie d’exploitation est négatif, vous pouvez commencer à examiner les domaines où le flux de trésorerie est un problème potentiel. Vos créances, par exemple. Vos clients mettent-ils trop de temps à vous payer ?

Tableau de trésorerie versus bilan versus compte de résultat

Le compte de résultat et le tableau de trésorerie montrent les variations des comptes sur une période donnée.

Le bilan, quant à lui, est un instantané qui montre ce que l’entreprise possède et doit à un moment donné. En d’autres termes, il vous indique la valeur de votre entreprise à un moment précis.

Le compte de résultat est important, car il résume les recettes, les charges et les dépenses de votre entreprise. Au final, il vous permet de savoir si l’entreprise a été rentable.

Alors que la rentabilité est une mesure financière importante, le tableau de trésorerie existe pour vous fournir une représentation fidèle des mouvements de trésorerie au cours de la période.

C’est pourquoi vous devez examiner les trois états financiers afin d’obtenir une vue globale de la santé et des performances de votre entreprise.

Conclusion

Votre situation de trésorerie détermine un grand nombre de vos décisions commerciales. Elle permet en effet de répondre aux questions suivantes : Pouvez-vous vous permettre d’étendre vos activités ? Devez-vous adapter les niveaux de stock ? Devez-vous poursuivre les débiteurs en retard ?

C’est pourquoi le tableau de trésorerie est un instrument crucial de votre boîte à outils.

Seule cette vue d’ensemble peut vous indiquer dans quelle mesure vous gérez correctement votre situation de trésorerie.

Guide : 7 moyens d’optimiser votre société

Vous désirez savoir comment être réellement maître de votre entreprise ? Téléchargez ce guide et ses bons conseils pour prendre le contrôle de votre gestion administrative et avoir toutes les rênes en mains.

Je télécharge le guide gratuit
1,438 lecteurs ont téléchargé ce guide
Une femme est heureuse parce qu'elle a optimisé sa gestion administrative