Lecture en cours

Lecture en cours

5 façons positives sur la façon dont l’intelligence artificielle aura un impact sur les comptables

Retour aux résultats de recherche

Logo Sage Advice
Sage AdviceLe Blogue des clés de la gestion d'entreprise
Inscrivez-vous à l’infolettre de Sage AdviceS'abonner

Demandez à cent experts ce qu’est l’intelligence artificielle, et vous obtiendrez plusieurs réponses. On peut dire que ce n’est tout simplement pas un robot se tenant debout près du photocopieur dans chaque bureau.

Nous n’en sommes pas au point où nous obtenons les « j’aime » de CARL 500 de 2001 ou de Robby le robot de la Planète interdite dans notre entourage.

Aujourd’hui, l’IA est utilisée pour la reconnaissance d’images, l’identification d’objet, la détection, la classification et la détection automatisée des caractéristiques géophysiques. Ce sont des tâches sous-jacentes qui exigeaient auparavant l’apport d’un humain.

Si nous examinons de plus près la façon dont l’intelligence artificielle aura un impact sur les comptables, l’IA vous aidera bientôt à automatiser une grande partie des activités routinières et répétitives qui sont effectuées sur une base quotidienne, hebdomadaire ou annuelle.

Elle vous aidera également à faire ce qui suit:

  • Vous permettre de prendre rapidement des décisions
  • Générer des informations pertinentes
  • Analyser facilement des quantités volumineuses de données

En tenant compte de cela, voici cinq exemples portant sur la façon dont l’IA pourrait être utile pour votre cabinet comptable au cours des années à venir.

1. Solutions prédictives et prévisionnelles

Aider vos clients à prévoir les finances de leurs entreprises constitue un aspect très important que votre cabinet peut offrir.

Grâce à l’intégration de l’IA au logiciel, vous pourrez fournir des informations pertinentes précises et exhaustives à vos clients, sans avoir recours à  l’habituelle « extraction de l’information » et le calcul des chiffres derrière la création de rapports.

Au fil des jours, être en mesure d’accéder rapidement et facilement à des rapports actualisés et précis, de même qu’à des prévisions, peuvent contribuer à tisser des liens solides et utiles avec vos clients.

Cette révolution sera dynamisée par une des principales capacités de l’IA d’aujourd’hui, soit l’apprentissage automatique.

Il s’agit, au fond, de la capacité du logiciel de se programmer en fonction des données qu’il reçoit. Le logiciel peut apprendre dans la façon dont vous utilisez les données et faire ses propres suggestions, ou bien agir de manière totalement autonome.

L’apprentissage automatique est partout. Il permet, entre autres, aux téléphones mobiles d’améliorer un texte intuitif, utiliser une reconnaissance de la voix, générer des suggestions d’itinéraire lorsque vous surfez, et suggérer des endroits que vous pourriez visiter lorsque vous atteignez votre destination.

Dans le cadre des entreprises du monde entier, 77% d’entre elles affirment déjà qu’elles sont complètement ou très dépendantes des technologies de l’apprentissage machine. Une autre étude indique que la meilleure utilisation de l’apprentissage automatique (45% des répondants) est l’analyse plus approfondie des données et des informations pertinentes.

Ce dont l’apprentissage automatique a besoin, et ce qui le rend si utile, est l’accès aux données. Beaucoup de données.

C’est la raison pour laquelle l’apprentissage automatique fait son apparition, car la technologie, telle que l’infonuagique signifie que toutes les données peuvent être rassemblées et être accessibles, au lieu d’être isolées dans des  systèmes séparés qui ne sont pas interconnectés.

De plus, l’infonuagique signifie simplement que nous pouvons générer plus de données utiles.

2. Assistants intelligents

Durant une période très occupée où chaque client vous envoie apparemment ses comptes, êtes-vous un des comptables qui considère décrocher le téléphone ou interrompre les courriels, afin que vous  puissiez terminer certains travaux? Vous ne seriez pas le seul.

Heureusement, les assistants intelligents pourraient vous donner un coup de pouce.

Ils peuvent, entre autres, vous fournir un point de contact avec la clientèle et pourraient même donner aux clients les informations dont ils ont besoin, telles que les détails sur leur présent impôt à payer.

Vous êtes peut-être déjà familier avec des assistants intelligents, car vous interagissez avec Siri d’Apple ou Google Assistant sur votre téléphone ou Alexa d’Amazon chez vous.

Il y a même un assistant intelligent que vous pouvez utiliser pour la comptabilité des clients. Les utilisateurs peuvent  simplement demander le solde de leur compte de paiements, et l’assistant leur fournit la réponse. Il n’est pas nécessaire que les gens connaissent la terminologie comptable ou même sachent ce qu’est un grand livre.

En fait, les assistants intelligents se présentent sous deux formes : un bot (assistant virtuel) de langage naturel et informatique.

Les assistants virtuels informatiques sont ceux qui existent depuis longtemps. Vous pouvez facilement les créer et la plupart du temps, ils sont utilisés principalement pour des stratégies d’interaction via un appareil mobile, par conséquent, vous pourriez les trouver sur un site Web.

Ils essaient de repérer des phrases clé et visent à donner une réponse toute faite. Ils sont parfois appelés robots de clavardage.

Les bots de langage naturel font référence à des assistants intelligents, et cela fait allusion à la façon dont ils sont plus sophistiqués.

Ils comportent souvent une reconnaissance vocale et une synthèse vocale précise, afin de répondre à des requêtes en langage naturel. Outre, plus vous utilisez les assistants intelligents, plus ils en apprennent.

Les bots de langage naturel et informatiques sont utilisés à des fins utiles, et cela ne signifie pas nécessairement que l’un est meilleur que l’autre du point de vue des affaires.

3. Étiquetage automatique et attribution des transactions

Les deux prochains domaines où l’IA aidera votre cabinet comptable, sont également pris en main par l’apprentissage automatique.

De cette façon, vous pourrez gagner du temps en étiquetant correctement les transactions et en les assignant au bon compte de grand livre.

Bref, votre logiciel comptable apprendra à partir des décisions d’étiquetage précédentes généralement faites selon des règles que le comptable connaît.

Certaines de ces règles sont intuitives, mais d’autres peuvent être étonnamment complexes, au moins à partir du point de vue d’un ordinateur.

Au cours des prochaines années, la capacité technologique de découvrir ces règles et de planifier de manière prédictive, contribuera à éliminer un important facteur de votre charge de travail quotidienne.

4. Détection d’une anomalie

Les ordinateurs aiment les données, et bien entendu, lorsque l’apprentissage automatique est appliqué à un volume faramineux de données, par exemple, les grands livres annuels d’une grande entreprise, alors il y a des avantages évidents.

Vous serez en mesure de découvrir les anomalies qui peuvent se présenter, et le processus sera plus rapide et prendra beaucoup moins de temps.

Si vous devez vous soumettre à un audit, par exemple, il sera possible de vérifier toutes les données au lieu d’un simple échantillon, mais sans les énormes ressources généralement nécessaires pour ce qui est traditionnellement considéré comme un audit «complet».

 

5. Solutions ROC

La reconnaissance optique de caractères (ROC) n’est pas nouveau, mais l’IA améliore considérablement sa précision et l’introduit à de nouveaux scénarios d’utilisation.

Bien qu’il ait été toujours possible d’extraire automatiquement les informations des documents, cela exigeait une touche humaine pour indiquer au logiciel ROC où se trouvaient les données; cela signifiait également que la présentation du document ne pouvait pas être modifiée sans d’autres instructions.

Bien entendu, les ordinateurs ont toujours su quoi faire avec des chiffres. Un ordinateur se définit, en fait, comme un calculateur.

Un reçu imprimé pour un achat est bondé de chiffres, mais ils n’ont certainement pas la même portée. Cependant, certains revêtent une importance particulière pour vous à titre de comptable, par exemple, la date, le montant total, et peut-être le numéro de carte de crédit utilisé pour l’achat.

Un humain peut immédiatement les identifier sans même y penser jusqu’à présent, car tous ces chiffres étaient impossibles à distinguer pour un ordinateur. Les caractères numériques 1-5-1-2 pourraient être les quatre derniers caractères numériques d’un numéro de carte, ou encore une date, ou bien le montant d’un des articles sur le reçu.

Grâce à l’application de l’IA au ROC, le logiciel ROC est en mesure de reconnaître les types de documents, tels que les reçus, les factures ou autres documents financiers imprimés.

En d’autres mots, cela signifie que les données principales peuvent être extraites afin de permettre aux informations d’être allouées et/ou traitées par le logiciel au lieu de recourir à une action humaine. Même si le logiciel n’a pas vu de reçu de ce type auparavant, ou même si le document numérisé n’est pas de très grande qualité.

Cela vous permet de gagner du temps puisque vous n’avez pas à allouer et à assigner les informations.

Quelle est donc la prochaine étape pour l’IA et les comptables?

Comment allons-nous bénéficier de tous ces merveilleux avantages liés à l’IA? Eh bien, la bonne nouvelle est que vous n’aurez probablement pas beaucoup à faire.

Bien que dans le passé, vous auriez pu vous procurer un progiciel complémentaire pour profiter d’une nouvelle fonctionnalité révolutionnaire, alors le type d’outils que nous avons discutés ci-dessus vont plus que probablement commencer à apparaître au cours des prochaines années dans le logiciel que vous utilisez présentement.

Certains d’entre eux comme le rapprochement des comptes bancaires que vous utilisez peut-être déjà dans votre cabinet comptable, et un logiciel de gestion relation clients—peut-être que vous n’êtes même pas au courant que vous les utilisez.

Tout ce que vous avez peut-être remarqué, est que les choses sont un peu plus faciles lorsque le logiciel apparaît un peu plus intelligent.

C’est la forme que prendra la révolution : plusieurs petits suppléments ajoutés, plutôt qu’un changement du jour au lendemain.

Par contre, il y a toujours un « mais » dans les histoires comme celle-ci et cela se résume à ce qui suit : une intelligence artificielle s’inscrit dans une révolution technologique plus élargie que le nuage rend possible.

L’infonuagique est le seul moyen de rassembler et de mettre à la disposition des quantités massives de données que l’apprentissage automatique a besoin.

Nous avons souligné comment l’apprentissage automatique pourrait devenir le meilleur réviseur au monde et repérer les erreurs que les humains ont du mal à voir. Eh bien! l’IA peut seulement effectuer cette tâche si toutes les données sont accessibles.

Si les données requises sont réparties sur 100 feuilles de calcul ou pire encore, des documents imprimés, alors la tâche devient simplement impossible, à moins que l’IA accède aux fichiers.

En d’autres mots, l’intelligence artificielle s’appuie sur les technologies, telles que la technologie  infonuagique, et le message est simple : si vous voulez l’IA, vous devez donc vous assurer d’ouvrir la voie à la révolution infonuagique.

Mais ne vous en faites pas, cela ne veut pas dire que vous avez besoin d’un expert en infonuagique et l’IA.

Cela signifie simplement agir avec discernement en ce qui concerne la technologie, et vous assurer que les solutions, telles que l’infonuagique soit utilisé dans votre cabinet.

Cela vous donne tous les avantages disponibles aujourd’hui tout en assurant que vous êtes prêt pour l’avenir.