search icon
Retour au communiqué de presse

Les PME du pays ont résisté aux perturbations de la COVID, mais ont du mal à répondre aux nouvelles demandes des employés, selon une nouvelle étude de Sage

Deux entreprises sur cinq ont toutefois progressivement recentré leurs priorités au cours des six derniers mois pour stimuler la croissance et l'innovation, mais ont du mal à embaucher et atténuer l'épuisement professionnel des employés

TORONTO – 27 octobre 2021Sage(FTSE : SGE), le chef de file du marché en solutions de gestion d’entreprise en nuage, a fait équipe avec Angus Reid Group dans une nouvelle étude commandée, Forward Together : Building a Resilient Future. L’étude donne un nouvel éclairage aux défis de recrutement actuels parmi les entreprises du pays, et comment elles prennent les devants en 2022. Il s’agit, en fait, de la suite de l’Étude de mars et suit l’évolution des priorités des entreprises canadiennes, de même que les attentes de leurs employés dans le deuxième semestre de l'année.

La nouvelle étude a exploré trois domaines principaux :

  • Les principales préoccupations que des chefs d'entreprise et leurs employés ont manifestées au cours des six derniers mois.
  • Comment les attentes et les demandes des employés ont évolué et comment les entreprises réagissent.
  • Comment les chefs d'entreprise prévoient aller de l’avant et alimenter la croissance dans leurs organisations.

L’épuisement professionnel continue d'affliger les entreprises et leurs employés

Les préoccupations concernant l’épuisement professionnel se sont intensifiées au cours des six derniers mois, et de plus en plus d’employés reconnaissent maintenant le problème :

  • Plus de la moitié des entreprises (56 %) se préoccupent de l’épuisement professionnel de leurs employés, en hausse de 9 % par rapport à 47 % en mars.
  • De plus en plus d’employés reconnaissent leurs inquiétudes concernant l'épuisement professionnel, en hausse de 8 % par rapport à 32 % en mars et passant à 40 % en septembre.
  • 60 % des entreprises n'ont toujours pas pris de mesures pour atténuer l'épuisement professionnel de leurs employés.

Par ailleurs, 39 % des chefs d’entreprise continuent de s'attendre à un impact négatif sur leurs revenus en raison de la pandémie, dont la moitié (49 %) tiennent compte de l'épuisement professionnel et de la baisse de moral des employés, qui sont les principaux facteurs contribuant à leurs perspectives négatives.

« Les retombées de la pandémie ont causé beaucoup de perturbations dans le lieu de travail sous forme d’instabilité du travail, de télétravail, et dans certains cas, l’épuisement professionnel, » a déclaré Demetre Eliopoulos, Vice-pésident directeur - Public Affairs, Angus Reid Group. « La suite de cette perturbaton a mené à un environnement où les gens se sont interrogés sur le type de carrière et la culture/l’environnement de travail ils souhaitent faire partie. L’étude Forward Together reflète cette réalité et les mesures que prennent les employeurs pour y remédier ».

Les entreprises sont prêtes à investir dans leur effectif, mais ne répondent pas aux attentes de leurs employés

Bien que les entreprises et les employés s’entendent sur le besoin crucial d'embaucher plus de personnel pour se préparer à la reprise post-pandémie et favoriser la croissance, pas assez d'entreprises répondent aux nouvelles attentes des travailleurs. Au cours des six derniers mois, les employés ont souhaité que leurs employeurs s’investissent de manière plus tangible dans leur cas, et ce, dans presque tous les domaines qu'en mars.

Pendant ce temps, l’étude a révélé ce qui suit :

  • 47 % des entreprises envisagent d’embaucher des employés supplémentaires au cours des six prochains mois, une hausse de 13 % par rapport à mars.
  • 27 % des entreprises sont maintenant prêtes à augmenter la rémunération des employés pour attirer et fidéliser les talents, en hausse de 11 %. Cependant, 50 % des employés s'attendent à une augmentation des compensations financières.

En plus d'une plus grande compensation financière, les employés demandent également de nouveaux programmes et de nouvelles politiques pour les aider à gérer l’épuisement professionnel :

  • 65 % d’entre eux demandent une augmentation des indemnités pour soins de santé.
  • 64 % d’entre eux demandent une augmentation des jours de congé.

Présentement, seulement 35 % des entreprises affirment avoir instauré de nouveaux programmes et de nouvelles politiques pour aborder l’épuisement professionnel. De plus, compte tenu des revendications des employés soulignées ci-dessus, les programmes ne semblent pas fonctionner.

  • La plupart (61 %) des entreprises ont investi dans les ressources de connaissances liées à la santé mentale.
  • 25 % d’entre elles ont augmenté les indemnités pour soins de santé.
  • 32 % d’entre elles ont augmenté les jours de congé.

La course au talent se poursuit

L’embauche et la fidélisation des compétences se sont avérées difficiles pour les entreprises au cours des six derniers mois. En fait, 58 % des chefs d’entreprise déclarent attirer de nouveaux talents, et 51 % soutiennent fidéliser les talents, mais cette lutte est devenue plus difficile au cours des six derniers mois.

Par ailleurs, il y a six mois, 61 % des employés ne cherchaient pas d'autres possibilités d’emploi. Cependant, en septembre, l’étude a révélé que :

  • La satisfaction des employés avait chuté de 8 %.
  • Près de la moitié (47 %) des employés disent qu’ils ont exploré ou examinent d’autres perspectives d’emploi.
  • Plus d'un quart (28 %) envisagent de nouvelles occasions d’emploi en dehors de leur entreprise, dont 20 % cherchent à l'extérieur de leur entreprise, et 8 % songent à quitter leur emploi pour poursuivre de nouvelles orientations professionnelles.
  • 19 % ont changé d’emplois au cours des six derniers mois.

« Avoir les bonnes personnes, les bons processus et la bonne technologie en place sont majeurs pour assurer la croissance durable et la résilience des entreprises canadiennes à gérer, » a déclaré Steve Ryujin, Directeur général (intérimaire), Sage Canada. « Une infrastructure technologique solide, y compris des solutions infonuagiques, constitue la pierre angulaire pour assurer la productivité et les expériences client et employé en continu. Ce deuxième volet de l’étude Forward Together sous-entend clairement que les chefs d'entreprise devraient accorder plus d'attention au bien-être des employés, et assurer qu’ils ont les outils, les ressources et répondent aux besoins des employés, afin de prospérer ».

Prêts pour l'avenir

Les perspectives des chefs d'entreprise sur l'impact sur les revenus divergeront encore au cours des six prochains mois. 39 % d’entre eux s'attendent à ce qu'il soit négatif, 32 % restent neutres et 29 % prévoient qu'il sera positif. Par contre, les chefs d'entreprise demeurent globalement plus optimistes en 2022.

Parmi ceux qui prévoient un impact négatif sur les revenus, 75 % s'attendent à ce que la situation s'améliore d'ici le deuxième trimestre de 2022 ou au-delà. Parmi ceux qui connaissent une hausse positive dans les revenus, 36 % prévoient que la tendance se poursuive.

Quelle que soit la présente performance de leur entreprise, la plupart des entreprises (76 %) et des employés (66 %) affirment que la capacité de leur organisation à gérer l'incertitude/les perturbations futures est bonne.

  • Deux entreprises sur cinq ont recentré leurs priorités au cours des six derniers mois.
    • Les relations clients (55 %), l’innovation (54 %), et la culture organisationnelle (49 %) sont identifiées comme les trois premières priorités des entreprises.
  • Quatre entreprises sur cinq ont pris des mesures pour améliorer leur résilience aux perturbations futures.
    • L’environnement de travail flexible (48 %), la formation du personnel (40 %), et les applications de gestion d’entreprise axées sur le nuage (29 %) représentent les trois principales implémentations pour améliorer la résilience.

Présentement, plus de la moitié des entreprises (57 %) considèrent utiliser des fonds internes pour parer ces initiatives, et 24 % envisagent de s'endetter pour financer leurs plans.

Pour en savoir davantage, téléchargez l’étude complète de Forward Together : Building a Resilient Future.

 

 

Contact des médias :

 

Monique Daniel
Sage
[email protected]
(905) 781-0758 

 

Méthodologie

En partenariat avec Sage, Angus Reid Group a mené un sondage en ligne auprès d'un échantillon de 1 506 travailleurs et 786 décideurs d’affaires canadiens dans des organisations comptant de 50 à 499 employés, au cours de la semaine du 27 septembre 2021. Les répondants sont membres du conseil en gestion aux entreprises Angus Reid. À des fins de comparaison seulement, cet échantillon aurait une marge d’erreur de +/- 3.5 points de pourcentage, 19 fois sur 20 pour les dirigeants d’entreprise et +/- 2.5 points de pourcentage pour les employés canadiens, 19 fois sur 20.

À propos de Sage

Sage est le chef de file mondial du marché de la technologie qui offre aux petites et moyennes entreprises la visibilité, la flexibilité et l’efficacité de gérer leurs finances, leurs opérations et leurs ressources humaines. Accompagné de nos partenaires, des millions de clients à travers le monde font confiance à Sage pour offrir la meilleure technologie infonuagique et le meilleur soutien. Fort de nos années d’expérience, nos collègues et partenaires comprennent la façon de servir nos clients et nos communautés à travers les meilleures périodes, et les plus difficiles. Nous sommes là pour vous aider, en vous offrant des conseils pratiques, des solutions, de l’expertise et des perspectives.

À propos d’Angus Reid Group

Angus Reid est le nom le plus connu et le plus respecté dans les données d’opinion et d’études de marché au Canada. En offrant une variété de recherche de solutions aux organisations à travers l’Amérique du Nord, l’équipe d’Angus Reid Group connecte les technologies et les gens, afin qu’ils tirent parti des informations pertinentes pour prendre leurs décisions. Les données sont collectées à l’aide d’une suite d’outils qui analysent les plus récentes technologies. Le premier étant le Forum Angus Reid, une communauté d’opinions constituée de personnes engagées à travers tout le pays qui expriment leurs opinions sur une multitude de sujets qui intéressent chacun. Nous retrouvons au sein de cette communauté le Business Advisory Network (Conseil en gestion aux entreprises), une communauté fortement impliquée de professionnels B2B (interentreprises) composée de décideurs du secteur financier, les professionnels TI, le secteur de l’éducation, les gens de métier et les autres secteurs B2B. Cette communauté est diversifiée et précise, et offre une veille économique fiable pour aider votre organisation à prendre des décisions judicieuses.

 

Give Feedback