Lecture en cours

Lecture en cours

Le Cloud, une évidence stratégique pour surmonter la crise.

Retour aux résultats de recherche

Le Cloud, une évidence stratégique pour surmonter la crise.

Dans la première phase de la crise sanitaire et du confinement contraint, les services Cloud se sont naturellement imposés comme l’une des réponses les plus puissantes et rapides aux problématiques de télétravail que rencontraient la quasi-totalité des entreprises.

Si le Cloud est incontestablement une solution majeure pour rendre possibles le travail et la collaboration en mobilité dans un monde confiné, il ne faut surtout pas résumer son rôle à celui d’une commodité pratique. Dans la crise économique qui s’avance, le Cloud doit être compris aussi et d’abord pour ce qu’il est : un asset stratégique majeur au service de la résilience des entreprises, de leur capacité à amortir, à maîtriser l’impact de la crise mais aussi à se réinventer pour en sortir. Cette conviction anime l’ensemble des équipes Sage, et nous déployons dès aujourd’hui toute notre énergie pour aider nos clients à se saisir des opportunités qu’offrent nos solutions en Cloud pour tenir bon dans la tempête.

L’élasticité capacitaire dans un monde incertain

Le Cloud se distingue d’abord par une exceptionnelle élasticité capacitaire. En cette période d’incertitudes, marquée par des variations importantes d’usage et de sollicitations potentielles des services, c’est un point clé. Le Cloud apporte une réponse technique au niveau des serveurs – ce fut le cas en entrée de crise pour absorber des montées en charge importantes. Mais les services Saas fournissent également une réponse immédiate en termes d’usage, que ce soit pour gérer les creux, liés par exemple aux périodes de chômage partiel, ou au contraire absorber les pics qui se dessineront en sortie de crise. Une flexibilité de gestion que l’on retrouve dans la logique d’abonnement “sans engagement” du Cloud, beaucoup plus souple en matière d’investissement que les anciennes licences d’utilisation on-premise.

Un accélérateur dans un contexte d’urgence

Le temps est une ressource rare en période de crise : les évolutions, les transformations sont d’autant plus efficientes qu’elles s’opèrent vite, dans un contexte où l’anticipation est quasiment impossible. La modularité du Cloud permet aux entreprises de mieux appréhender, maîtriser l’imprévisible et d’accélérer l’implémentation de nouvelles fonctionnalités critiques, identifiées dans toute la base applicative Sage. A partir d’un socle de fonctionnalités de base, il est ainsi très facile d’associer d’autres services webs, créés par nos soins ou ceux d’autres éditeurs partenaires, selon les besoins. Grâce à cette mutualisation, la chaîne de valeur peut être enrichie quasiment à l’infini.

Quand une grande partie des collaborateurs ont basculé en télétravail, ils ont dû ainsi très rapidement prendre la main sur leurs outils et téléopérer à distance. Mais ils ont aussi rencontré de nouveaux besoins : le Cloud a permis d’y répondre très vite, pour un grand nombre d’entreprises. Je pense par exemple à Anima Vinum, une société indépendante de distribution de vin qui a dû entièrement revoir sa logistique nationale à partir de son siège de Meursault… Je pourrai également citer ce cabinet d’experts-comptables, Sadec Akelys, qui a non seulement basculé 380 collaborateurs en télétravail en moins de 48h, mais a dû gérer, à distance, pour ses clients, le report des échéances sociales et fiscales ou les demandes d’autorisation de mise en activité partielle. Sans les services de Cloud Sage, ces deux entreprises auraient eu beaucoup plus de difficultés à assurer la continuité de leur activité… et leur survie.

L’agilité au service de la résilience

Cette modularité des solutions Cloud va de pair avec des cycles de développements agiles, très courts, qui permettent à nos équipes de développer et de déployer des fonctionnalités en temps record, comme ceux que nous impose la crise du COVID-19. Et qui rendent aussi possible le déploiement rapide et généralisé des mises à jours et des nouvelles fonctionnalités au bénéfice de l’ensemble de nos clients : à l’issue de chacun de nos sprints de développement, nos clients disposent d’un batch de mises à jour complet, immédiatement déployables.

C’est l’avantage stratégique des services Saas : les utilisateurs sont certains, particulièrement en cette période de crise, de bénéficier de fonctionnalités en phase avec leurs nouveaux besoins, avec les problématiques émergentes et qui n’étaient absolument pas anticipables. A fortiori au niveau d’une PME. Je suis d’ailleurs très fier de l’initiative actuelle de Sage qui met à disposition gratuite de tous ses clients des lignes de fonctionnalités utiles, non incluses dans leur abonnement initial afin de les soutenir et de les aider.

Dans le contexte de crise que nous traversons, les bénéfices du Cloud sont majeurs, évidents. Ils peuvent faire la différence et l’enjeu est capital : il s’agit de la survie d’entreprises à court et moyen terme. Chez Sage, nous nous employons à accompagner le plus grand nombre d’entreprises dans leur usage du Cloud. Cela signifie aussi rassurer chacun sur la gouvernance des données et la cybersécurité, qui sont des sujets sur lesquels aucun compromis n’est possible et pour lesquels Sage s’engage depuis toujours et apporte le plus haut niveau de garantie à ses clients.

A vrai dire, les qualités des solutions Cloud nourrissent à elles seules la progression très forte de leur diffusion, des PME aux grands groupes. Mais dans cette période inédite, les organisations les plus avancées dans leur digitalisation font preuve d’une meilleure résistance face aux aléas. La crise agit ainsi comme un révélateur de l’évidence stratégique du Cloud et doit inciter les décideurs à accélérer, dans la mesure du possible, leurs projets de transformation.