Lecture en cours

Lecture en cours

Le Cloud, accélérateur de souplesse pour la fonction finance

Retour aux résultats de recherche

Le Cloud, accélérateur de souplesse pour la fonction finance

Flexibilité, instantanéité, efficacité… Les Directeurs Administratifs et Financiers (DAF) évoluent dans leur façon de gérer et de planifier leur activité. La finance moderne s’oriente vers le service et travaille en étroite collaboration avec les autres départements. Les solutions de gestion en Cloud sont pensées pour répondre au quotidien de la fonction finance, aux enjeux actuels du DAF en le recentrant au cœur névralgique de l’entreprise.

Le Cloud facilite l’exécution des missions

« 61 % des DAF estiment que la digitalisation permet de réduire les délais de mise à disposition des informations aux métiers »¹, selon une étude PwC Priorités 2019 du Directeur Financier.

Outre cet avantage, le Cloud facilite et optimise les opérations de clôture, l’élaboration budgétaire, la génération de reporting ou de prévisions en temps réel. C’est donc un véritable accélérateur de performances pour réaliser toutes les tâches financières en temps voulu. Concrètement :

  • Le Cloud facilite l’automatisation des processus transactionnels et diminue le volume des exceptions traitées manuellement.
  • Le déploiement des outils est très simple et la diffusion des informations financières est instantanée, le tout sans contrainte d’installation de solutions informatiques sur des postes physiques.
  • Il n’est pas nécessaire de gérer les archivages et les sauvegardes : le travail est sauvegardé automatiquement et l’historique conservé. Fini les pertes de données accidentelles !
  • La prise en main est rapide et accessible à tous grâce à des interfaces intuitives.
  • L’intégration d’un collaborateur est facilitée. Il n’est pas nécessaire de configurer un nouveau poste : un simple accès à distance est suffisant.

Le Cloud favorise l’interconnexion entre les services

« Plus de 60 % des DAF veulent renforcer la proximité avec les opérations et dé-siloter les relations/communications »²

Le Cloud place le Directeur Administratif et Financier au cœur de l’entreprise, tout simplement parce qu’il simplifie la communication et les relations avec les différents services de l’entreprise. Le travail collaboratif est ainsi encouragé dans toute l’organisation, car :

  • Le Cloud permet de travailler en équipe à grande échelle. Les collaborateurs peuvent en effet accéder aux ressources nécessaires et à tous les dossiers en cours depuis n’importe quel appareil, à n’importe quel moment ;
  • Le service finance peut garder la main pour réaliser des reportings en temps réel à partir des données collectées par les autres services ou sites ; ces informations sont ensuite redistribuées à travers l’entreprise comme autant de connaissances utiles ;
  • Le Cloud devient un facteur déterminant de mobilité, de collaboration et d’initiation de nouveaux modes de travail.

Le Cloud optimise la gestion du cash

« Plus de 50 % des Directeurs administratifs et financiers estiment que la croissance ne sera possible qu’en améliorant la compétitivité : ils sont amenés à rechercher le bon équilibre entre contrôle et/ou réduction de coûts, génération de cash, croissance et investissement »³

Grâce au Cloud, le DAF garde à tout moment une véritable visibilité sur la trésorerie et les liquidités disponibles, ce qui devient une aide à la décision inestimable en matière de gestion financière.

  • Le Cloud permet d’avoir la meilleure réactivité possible pour optimiser le cash flow, grâce aux données centralisées disponibles en temps réel.
  • Il renforce la maîtrise des flux et la couverture des risques en améliorant la fiabilité des prévisions et en fournissant un suivi continu du BFR (Besoin en fonds de roulement).

Le Cloud sécurise les échanges de données

La gestion des risques liés à l’utilisation du Cloud demeure une priorité absolue pour les DAF et la fonction finance. Opter pour une solution en Cloud offre des garanties souvent supérieures à une solution traditionnelle en matière de sécurisation des flux de données :

« 71 % des Grandes Entreprises considèrent que leur exposition aux risques est forte ou très forte. » 4

Pour protéger leurs flux de données, notamment contre les risques cyber exogènes, les grandes entreprises doivent souvent déployer des moyens considérables dans des infrastructures techniques propriétaires. Passer par le Cloud permet de se reposer sur des serveurs parfaitement sécurisés, avec un protocole d’échange normé et protégé, tout en allégeant la facture globale.

Le Cloud consolide la fonction stratégique du département financier

« 86 % des DAF ont pour priorité l’utilisation optimale des données pour faire le lien entre enjeux opérationnels et stratégiques »5

Le Cloud renforce la vision globale que peut avoir le DAF sur son entreprise, ce qui lui permet de consolider sa fonction éminemment stratégique.

  • Le Cloud permet d’adapter très vite la capacité de traitement du service financier aux besoins stratégiques de l’entreprise et aux demandes des différents métiers ;
  • Il permet à la fonction finance d’utiliser sa connaissance opérationnelle et son expertise analytique, pour apporter à la Direction Générale un éclairage fondé sur les données et des conseils stratégiques en matière d’investissements de croissance.

Vous souhaitez digitaliser votre entreprise ? Découvrez en quoi le Directeur Administratif et Financier peut faire office de figure de proue dans votre transformation numérique.

1 2 3 4 5 Étude PwC Priorités 2019 du Directeur Financier