Lecture en cours

Lecture en cours

Transformer la profession : Trois façons dont les comptables peuvent croître et prospérer

Retour aux résultats de recherche

Le célèbre John D. Rockefeller a déclaré : « J’ai toujours essayé de transformer les désastres en opportunités. »

Par conséquent, les experts-comptables ont récemment estimé que les deux leur ont été imposés, suite à la pandémie du coronavirus. Ils ont donc modelé les fondations pour les entreprises, en offrant des conseils et l’assistance au niveau des demandes d’aide gouvernementale.

Et cela rejoint les thèmes de l’étude du Cabinet d’aujourd’hui 2020 de cette année, menée l’an dernier par Sage en collaboration avec Savanta. Les données recensées auprès de plus de 3 000 experts-comptables à travers le monde brossent un tableau d’une profession au bord d’une transformation positive, et une profession parfaitement préparée pour relever les défis, tels que ceux survenus en 2020.

Définition de la transformation

Qu’est-ce qu’une transformation? En bref, c’est lorsque les clients optent pour le changement. Aucune profession ou industrie n’est à l’abri. Par exemple, ceux qui pensent à un moyen de transport, s’adressent d’abord à Uber ou Lyft, au lieu d’appeler un taxi. Ceux qui veulent réserver des chambres pour les vacances, font affaire avec Airbnb, tout comme ils le feraient sur un site Web de réservation d’hôtel ou auprès d’un agent de voyage.  Et, bien sûr, depuis une dizaine d’années, ceux qui veulent faire un achat pensent d’abord à Amazon, et ensuite à leur centre commercial local.

La technologie facilite souvent la transformation, mais en est rarement la raison.

Dans notre sondage, une vaste majorité de répondants (87%) signalent une transformation. Ils ont affirmé que les clients s’attendent à plus de flexibilité et à de meilleurs niveaux de services, mais sans hausse d’honoraires.

De plus, notre sondage a montré que la transformation est également illustrée par 82% des comptables, par le fait que les clients demandent une offre de services élargie, indépendamment des facteurs technologiques et sociétaux. Cela étant dit, la technologie joue bien un rôle – 82% reconnaissent que les attentes des clients envers les comptables et aides-comptables se sont accrues, afin d’inclure des services, tels que des conseils sur les technologies financières et comptables pertinentes. En parallèle, 83% des comptables reconnaissent que les nouvelles technologies et une culture de numérisation les amèneront à investir davantage et de façon rapide, afin de combler les besoins du marché.

Prendre une longueur d’avance

Afin de se préparer à la transformation, les cabinets doivent écouter leurs clients et utiliser les thèmes suivants pour les tenir au courant de leurs offres de services :

  1. N’importe où, n’importe quand

La nécessité des gens à respecter la distanciation sociale a défini les récentes conditions de travail pour la plupart d’entre nous, et il est évident que le télétravail demeure la solution.

Mais combien de comptables examinent vraiment les exigences de cette nécessité, surtout, en travaillant de n’importe où et n’importe quand? Êtes-vous en mesure d’aider les clients, pour qu’ils puissent transmettre des documents sous forme numérique entre différentes parties (internes et externes)?  De plus, chaque domaine de l’entreprise du client est-il en mesure d’accéder non seulement aux comptes, mais en tirer parti par le biais de rapports réguliers ou d’accès aux tableaux de bord? Êtes-vous en mesure d’aider l’entreprise à atteindre cet objectif?

Ces types d’exigences ne vont pas disparaître, et les entreprises vont se tourner de plus en plus vers leurs comptables pour obtenir des réponses.

À qui d’autre peuvent-ils s’adresser pour obtenir de l’aide – du point de vue de leurs perspectives avec la gestion de leurs chiffres financiers?

Selon le sondage du Cabinet d’aujourd’hui de cette année, la majorité des comptables (54%) offrent des services plus rapides aux clients, grâce à la technologie, alors que 43% d’entre eux croient que leur service client et la satisfaction ont augmenté.

La technologie constitue l’envers de la médaille comptable dans le monde d’aujourd’hui. Les cabinets qui ne le comprennent pas, courent le risque d’être superflus.

  1. Conformité

Pendant la pandémie du coronavirus, les experts-comptables du monde entier ont plus que démontré leur expertise pour expliquer, fournir certaines données et aider à formuler les demandes selon la loi d’urgence, d’une manière qui s’est avérée une bouée de sauvetage pour les entreprises.

Et cela ne va pas changer à long terme. Étant un expert-comptable, vous saviez déjà avant les évènements de 2020, que les gouvernements adoptaient davantage une approche réglementaire des affaires. En fait, le rôle d’un comptable consiste à être de plus en plus à l’affût de cette loi – non seulement au niveau des taxes, mais également en matière de droit du travail ou protection des données. Une fois encore, il y a peu de marges entre les différents domaines de connaissance pour un client. Il s’attend donc à ce que les comptables qui traitent ses données financières, connaissent bien les questions portant sur la sécurité, et l’accès à ses données.

Notre sondage démontre clairement le besoin de connaissances en matière de conformité – 79% des comptables constatent que les lois gouvernementales, l’industrie, et les organismes internationaux sont en train de forcer le changement des pratiques professionnelles. Et cela s’ajoute aux travaux de conformité de base actuels.

Dans quel domaine votre cabinet peut-il se spécialiser pour offrir ce niveau d’informations pertinentes? La formation pourrait-elle être la solution, ou peut-être même le recrutement d’une personne ou d’une équipe qui se spécialise dans ce type d’expertise-conseil? Comment pouvez-vous être sûr, par exemple, lorsqu’un client vous téléphone ou envoie des courriels, vous lui fournissez les réponses dont il a besoin, et sans délai? Cela pourrait-il ouvrir la voie à un nouveau type d’affaires avec les clients pour enrichir davantage les offres de services traditionnelles?

  1. Automatisation, automatisation, automatisation

Un client qui souhaite un large éventail de services mieux axés sur une technologie moderne, est prêt à vous confier la gestion complète de son entreprise, si vous créez un effectif diversifié et numérisé, et une pléthore de services correspondant à ses besoins.

Il est parfaitement clair que les comptables se conforment déjà à ce style, et les outils, tels que l’intelligence artificielle (IA) et l’automatisation ne sont plus atypiques pour suivre l’évolution. Seulement 6% des répondants dans le Cabinet d’aujourd’hui 2020, ne croient pas que l’automatisation puisse les aider dans leurs tâches. Par ailleurs, 45% affirment automatiser des tâches comptables répétitives et chronophages, telles que la saisie des données et le calcul, alors que 40% signalent leur intention d’automatiser la facturation, ainsi que les processus de comptes fournisseurs et flux de travaux.

Mais où pouvons-nous trouver l’automatisation dans un cabinet typique ou une entreprise client? Prenez, par exemple, la paie. Les feuilles de temps en ligne peuvent automatiser la capture des renseignements sur l’employé. De plus, les fiches de paie et la production de documents de l’employé peuvent être également automatisés, de même que le processus d’approbations.

À un niveau encore plus élémentaire, vous pouvez automatiser la saisie manuelle des données à l’aide d’un numériseur, et ce processus peut à son tour être utilisé pour automatiser la production des taxes directes annuelles et trimestrielles, ainsi que les comptes.

Lorsqu’il s’agit d’implémenter l’automatisation, les outils sont probablement déjà intégrés au logiciel que vous et vos clients utilisez ou sont probablement offerts par addiciels. Il s’agit simplement de savoir comment les utiliser, et d’offrir la formation à votre personnel.  En déployant d’abord l’automatisation au sein de votre propre cabinet pour traiter vos comptes et gérer vos activités, cela vous permet d’en avoir la pleine maîtrise, et par la suite, vous pouvez l’offrir aux clients comme nouveau service ou supplément d’un service actuel.

Création d’un plan

Un plan d’action est nécessaire pour mettre en œuvre les suggestions précitées. Les règles de création d’un plan sont, en fait, élémentaires. Assurez-vous qu’un propriétaire est assigné, afin qu’il puisse gérer le projet, et toujours s’y fier pour avoir un aperçu. Assurez-vous que les plans instaurés sont généralement compris, et restent suffisamment fluides pour répondre aux besoins quotidiens de votre cabinet – peu importe ce que l’avenir vous réserve, en matière de perturbations continues du coronavirus.

Évaluez les clients pour découvrir lesquels sont susceptibles d’être prêts au type de changements décrits ci-dessus. Comme vous le savez, ils tendent à se regrouper dans l’une des deux catégories, soit traditionnelle soit progressiste (à divers degrés). Déterminez la façon dont vous pouvez promouvoir les changements précités à l’une des catégories de clients, mais il serait peut-être bon de commencer avec les cabinets plus progressistes pour faciliter le processus, et en apprendre davantage en même temps.

Nul doute que l’épidémie du coronavirus a entraîné une surcharge de travail inattendue pour les experts-comptables. Cette situation a peut-être été un choc pour le système, mais pour un cabinet qui vise à se développer, cela signifie plutôt le début d’une transformation positive, et la création d’une comptabilité et d’une offre de services semble s’adapter aux défis du 21e siècle.