Lecture en cours

Lecture en cours

Façonner une meilleure opinion autour de l’IA

Retour aux résultats de recherche

Logo Sage Advice
Sage AdviceLe Blogue des clés de la gestion d'entreprise
Inscrivez-vous à l’infolettre de Sage AdviceS'abonner

Si vous exercez la profession comptable, vous avez probablement entendu dire que l’intelligence artificielle (IA) aura à la fois un impact fantastique et inquiétant sur votre activité. Au niveau de la profession, les cabinets reconnaissent l’importance d’exploiter la technologie pour renforcer l’efficacité et réduire l’erreur humaine. Cependant, les bonnes nouvelles sur l’IA sont habituellement suivies de mauvaises nouvelles qui vous informent d’une perte d’emploi potentielle. À cet effet, les dirigeants de cabinets doivent donc examiner leur façon de penser en matière d’IA et comment ils transmettront cet état d’esprit à leurs équipes.

Perturbateur vs Émergent

 

Un des termes généraux les plus courants attribué à l’IA, soit l’apprentissage automatique, l’automatisation des processus robotisés, et d’autres technologies est en fait une « technologie perturbatrice ».
Le mot « perturbation » peut avoir deux significations:

1. Créer un état de grande confusion ou tumulte
2. Séparer, diviser

 

Face à ces options, il est facile de comprendre pourquoi le terme « perturbateur » a une connotation négative.
Je préfère, en fait, le terme « technologie émergente ». On peut utiliser « technologie émergente » pour décrire de nouvelles technologies, mais le terme peut également faire référence à un développement continu des technologies existantes. Lorsque vous discutez de l’IA avec votre équipe, en invoquant une technologie émergente, cela donne une vision plus positive, et pour cause. En fait, l’IA créera bien plus de possibilités en comparaison à celles que vous trouvez dans les manchettes.

Artificielle vs Enrichie

L’IA jouera un rôle complémentaire pour bien des employés. Ils seront plus efficaces et effectueront leurs tâches plus rapidement. C’est pourquoi je préfère penser que l’IA est moins une intelligence «artificielle» mais plutôt plus une intelligence enrichie.

Tech Target définit l’intelligence enrichie comme «une conceptualisation alternative de l’intelligence artificielle qui est axée sur le rôle d’assistance de l’IA, en soulignant le fait que la technologie cognitive est conçue pour enrichir l’intelligence humaine au lieu de la remplacer».

L’intelligence enrichie ne signifie pas soustraire les humains de l’équation décisionnelle. Son objectif vise plutôt à fournir plus d’informations judicieuses aux humains, afin qu’ils prennent leurs décisions. Au lieu de gaspiller du temps à saisir ou filtrer des quantités énormes de données, et avoir du mal à maintenir le rythme avec la constante évolution des normes comptables et de la réglementation, votre équipe disposera donc de plus de temps pour élaborer des stratèges de haut niveau.

Futur vs Maintenant

Les films futuristes peuvent avoir suscité un sentiment d’effroi auprès du public, du fait de penser que l’IA se tourne contre les humains, mais il y a de fortes chances que vous utilisez déjà l’IA chez vous.

Si vous utilisez Google Photos, l’appli utilise déjà sa vaste base de données d’images pour discerner des particularités, telles que les couchers de soleil, les montagnes ou visages sur vos photos, vous pouvez donc chercher une photo spécifique en un clin d’oeil. De plus, Netflix et Spotify ne numérisent pas seulement ce que vous avez aimé dans le passé, mais semblable à d’autres utilisateurs comme vous, ces utilisateurs aiment recevoir des recommandations personnalisées. Lorsque nous parlons de l’IA, il est important de souligner la façon dont l’intelligence enrichie exerce un effet sur nous maintenant — et pas seulement d’une manière futuriste incertaine.

Selon une récente étude de McKinsey, un maximum de 45% des tâches dont des personnes paient pour être traitées, peuvent être automatisées en utilisant des technologies  présentement offertes. Il ne s’agit pas uniquement de positions peu qualifiées et peu rémunérées, mais bien certaines situations professionnelles les mieux payées dans l’économie, y compris les directeurs financiers, les physiciens et les pdg. Les avantages de l’automatisation de ces tâches vont de la production accrue à la qualité supérieure, de même qu’une fiabilité renforcée. McKinsey considère que ces avantages valent trois à dix fois le coût. Ainsi, l’augmentation devient maintenant un facteur de différenciation concurrentiel.

Changer la façon dont nous pensons et parlons de l’IA peut se comparer à couper un cheveu en quatre pour certains, mais adopter l’IA constitue une attitude plus positive. Nous devons procéder à une analyse plus approfondie des nouvelles, et tenir compte de la façon dont cette technologie émergente s’étendra au lieu de perturber notre façon de travailler.

Lorsque vous discutez de l’avenir de la profession avec votre équipe, ne soyez pas alarmiste. Au lieu de cela, profitez des nombreuses possibilités que l’IA entraînera, alors que de plus en plus de membres de notre profession — et nos clients — l’adoptent. La vraie robustesse de l’IA ne réside pas dans sa capacité de supprimer des emplois, mais plutôt de vous faire gagner du temps et disposer de plus de ressources. La profession comptable de l’avenir sera beaucoup plus efficace et stratégique à la suite de l’IA. Si nous pouvons percevoir l’IA pour ce qu’elle est, soit une forme d’intelligence enrichie ayant un impact positif sur nos vies maintenant, et qu’elle continue à le faire à l’avenir, alors vos équipes adopteront plus facilement la technologie. Le plus tôt nous commencerons à tirer parti de l’IA, plus le cheminement se fera sans encombre pour tout le monde.