Lecture en cours

Lecture en cours

La Business Intelligence : le nouvel outil des DRH pour la performance d’entreprise

Retour aux résultats de recherche

La Business Intelligence : le nouvel outil des DRH pour la performance d’entreprise

Longtemps réservée à la fonction finance, la Business Intelligence (BI) – ou « informatique décisionnelle » en français – est aujourd’hui un outil incontournable pour les ressources humaines. Automatisation des tâches, fiabilisation des données, meilleure gestion des talents… autant d’avantages offerts par la BI et qui permettent aux DRH de mener à bien leur mission première : la prise de décisions RH stratégiques pour l’entreprise.

Automatisez les tâches récurrentes, concentrez-vous sur les missions vitales

La Business Intelligence, c’est un ensemble d’applications et d’outils qui facilitent l’accès, l’analyse et l’utilisation de l’information, dans l’optique de favoriser les prises de décisions et la performance d’une entreprise. En tant que DRH, vous devez gérer au quotidien de nombreuses tâches fastidieuses et, bien souvent, répétitives. Édition des fiches de paie, gestion du planning et des absences, reporting et autres tâches administratives. La mise en place d’une solution de BI – comme un Système d’Information Ressources Humaines (SIRH) par exemple – permet d’automatiser l’ensemble de ces actions « basiques ». Ce gain de temps et d’énergie, vous pouvez le mettre à profit pour réaliser des tâches à plus forte valeur ajoutée.

Fiabilisez les données, prenez les bonnes décisions

Suivi des effectifs, évolution des salaires, coûts de recrutement, heures de formation… les services RH doivent affronter de très nombreuses données au quotidien qui, généralement, proviennent de différentes sources. Comme vous le savez certainement, leur analyse et leur utilisation s’avèrent complexes, notamment à cause de leur volume et, parfois, de leur manque de fiabilité. Une solution de Business Intelligence offre l’avantage de centraliser toute la data relative aux salariés, de la sécuriser et de vérifier son intégrité. Vous disposez ainsi d’une « matière première » fiable et ordonnée, vous permettant d’établir les bonnes prévisions et d’adopter les bonnes actions.

Améliorez le sourcing, ne recrutez que les meilleurs talents

Dans un contexte de pénurie de talents, il devient primordial pour la fonction RH d’améliorer son sourcing. L’enjeu est de savoir détecter les profils et les compétences à la fois rares et utiles à la performance de l’entreprise. Mais le volume de données est tel que cette mission peut s’avérer insurmontable. Les logiciels de BI vont non seulement permettre d’analyser l’ensemble des informations disponibles, mais également d’identifier les meilleurs critères de recrutement. Les compétences, le lieu d’habitation, le temps de trajet, les expériences ou encore le nombre de réseaux sociaux utilisés : autant de critères qu’il sera possible de croiser pour ne ressortir que les profils les plus pertinents. Avec, in fine, la possibilité pour le DRH de consacrer davantage de temps aux entretiens et à la sélection finale.

Ayez une meilleure vision des salariés, optimisez le capital humain

Les solutions de Business Intelligence présentent également l’intérêt d’offrir une vue d’ensemble du capital humain de l’entreprise. Leviers de motivation et de démotivation, état du climat social, profils à haut potentiel, points de tension… autant de conclusions qu’il est possible de tirer grâce aux différentes données collectées et triées par la BI (taux d’absentéisme, taux de renouvellement du personnel, compétences recherchées dans le secteur, résultats financiers de l’entreprise, profil des salariés, etc.). En tant que DRH, cette vision détaillée et transparente des collaborateurs vous permet de dégager des prévisions et d’adopter les actions appropriées : rétention des talents, formation de certains profils, réduction des risques ou encore anticipation des besoins humains de l’entreprise.

L’IA : une technologie incontournable pour les RH
L’intelligence Artificielle (IA) – qui permet à un système d’apprendre par lui-même – va considérablement améliorer les outils de BI dans les années à venir, notamment en optimisant leurs fonctions d’automatisation et de prédiction. Les DRH ne s’y trompent d’ailleurs pas car ils sont 65 % à considérer l’IA comme incontournable et 70 % à estimer que la technologie sera utile pour déléguer les actions récurrentes. Ils sont également 41 % à considérer qu’elle permettra de renforcer le rôle stratégique des RH (meilleure anticipation, prise de décisions, etc.).¹

Utilisez des indicateurs pertinents, faites des RH un facteur de performance

Mais la Business Intelligence, c’est avant tout un outil au service du prédictif. L’ensemble de la data est transformé en autant d’indicateurs et de repères qui permettent au service RH de prendre des décisions, lesquelles s’appuient sur des éléments concrets, objectifs et solides. En plus de se dégager du temps pour des tâches essentielles (recrutement, développement du capital humain, etc.), le DRH est ainsi en mesure d’assurer un meilleur pilotage des ressources humaines et de plus facilement anticiper les évolutions. L’objectif final ? Optimiser les prises de décisions stratégiques pour véritablement mettre la fonction RH au service de la performance de l’entreprise.

Face à une concurrence accrue, un nombre de données croissant et des exigences toujours plus élevées, le passage à la BI n’est plus une option pour les DRH : c’est une nécessité ! D’autant plus que les ressources humaines sont amenées à évoluer dans les années à venir, notamment sous l’impulsion de l’Intelligence Artificielle qui promet des performances prédictives plus élaborées encore.

Sources :
¹L’innovation au cœur des tendances RH d’ici 2020 – MARKESS by exaegis – 2019