Le Cloud : une opportunité pour le DSI et l’entreprise

Publié il y a · 3 min de lecture

Avec l’avènement du Cloud, le métier de directeur des systèmes d’information (DSI) évolue. En effet, les possibilités offertes par le “nuage de données” révolutionnent le quotidien des entreprises.

 Mise en place d’espaces numériques de travail, implémentation de clients VPN et d’IPsec, externalisation via des SSII… voici les missions actuellement les plus courantes, pour les directeurs des systèmes d’information (DSI). Mais au quotidien, les entreprises, notamment les PME du secteur de l’innovation, ont besoin d’une longueur d’avance sur le plan technologique. Or, pour un DSI, piloter quotidiennement l’implémentation matérielle et logicielle peut s’avérer chronophage. Et cet investissement peut l’empêcher de consacrer suffisamment de temps à la stratégie – notamment numérique – de son entreprise.

S’adapter à la donne du moment

En effet, quand la reprise économique n’est pas marquée, toutes les entreprises souffrent d’une certaine instabilité de leur activité. Face à cette situation, le système d’information d’une structure doit pouvoir s’adapter, sur un plan organisationnel (titulaires, indépendants, consultants, prestataires, clients) comme sur un plan technologique.

Autre exemple concret : votre PME travaille régulièrement avec des courtiers indépendants, par exemple dans le secteur de l’électricité. Suite à un changement de majorité présidentielle, le statut de vos collaborateurs indépendants évolue, ainsi que le contexte législatif qui encadre leur activité. En l’absence d’un système SaaS, mis à jour de manière très réactive par un prestataire, c’est votre DSI qui va devoir faire évoluer vos systèmes informatiques, en collaboration avec votre expert-comptable, voire votre avocat. Organisations de réunion, formations complémentaires, déploiement des outils mis à jour… Votre entreprise consacrera peut-être quelques jours, voire quelques semaines, à cette adaptation législative. Souhaitez-vous perdre tout ce temps précieux ?

À l’inverse, si vous faites confiance au cloud, votre système d’information sera mis à jour au bon moment, sur un plan légal, RH, mais également technologique. Voilà qui ménagera du temps à votre – ex-DSI – directeur du numérique, afin de monter en compétences et de travailler de manière transversale avec vos services marketing, communication, RH… C’est le meilleur moyen d’éviter le travail en silo et de donner une longueur d’avance à votre entreprise.

Le Cloud, une occasion de bénéficier pleinement des compétences de votre DSI

Les nouvelles technologies offrent un gain de temps considérable à votre Directeur des Systèmes d’Information, déplacent son champ de compétences et peuvent révéler une belle opportunité de promotion. Si certaines entreprises recrutent pour trouver le profil le plus qualifié pour la fonction de Chief Digital Officer, d’autres accordent leur confiance en interne et offrent aux DSI de nouvelles fonctions. Le DSI le plus apte à être promu fera preuve de leadership, aura des compétences multiples, allant de la chaîne logistique à l’informatique, en passant par le marketing. Il aura aussi une grande maîtrise de la communication et utilisera son expertise pour apporter de véritables conseils stratégiques à son entreprise. Une étude va plus loin et présage même un futur radieux pour les DSI, puisque Forrester, une entreprise indépendante spécialisée dans les études de marché sur l’impact des technologies dans le monde des affaires, prédit la disparition en 2018 du Chief Digital Officer au profit du DSI, dont le domaine de compétence sera agrandi et les responsabilités étendues grâce aux nouvelles technologies, et notamment au Cloud.

Abonnez-vous à la newsletter Sage Advice et recevez, directement dans votre boîte aux lettres, nos tous derniers conseils.