RGPD : Guide pratique pour les Directeurs Financiers [guide]

Publié il y a · 1 min de lecture

La date limite pour se conformer au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) de l’Union européenne (UE) est le 25 mai 2018.

Cependant, de nombreuses grandes organisations ont déjà commencé à s’y préparer ; il a été inscrit dans la loi il y a deux ans et la période qui s’est écoulée depuis lors est un « délai de grâce » accordé aux États membres afin qu’ils soient fin prêts. L’accent est mis sur les données à caractère personnel, ou les données sur les individus, et représente un bouleversement significatif affectant tout commerçant, société, autorité publique,
agence ou autre organisme qui traite les données personnelles d’individus basés dans l’UE. Cela concerne notamment les fournisseurs et autres tiers qu’une entreprise peut employer pour traiter des données à caractère personnel en leur nom.

En raison des grandes quantités de données traitées par le département financier, il est très important que les directeurs financiers comprennent bien ce que le RGPD implique pour eux et pour l’ensemble de leur activité, notamment en termes de ressources humaines, de sécurité de l’information, de dispositions légales et jusqu’au développement des produits.

Les entreprises de tous les secteurs travailleront avec des données à caractère personnel telles que les coordonnées, les informations de comptes bancaires et les numéros de sécurité sociale. Celles-ci appartiennent aux clients, fournisseurs, sous-traitants et employés, et doivent toutes être sécurisées en vertu de la nouvelle réglementation.

RGPD : Guide pratique pour les Directeurs Financiers

Qu’est-ce que le RGPD et pourquoi est-il important pour votre entreprise ?

Téléchargez gratuitement le livre blanc

Abonnez-vous à la newsletter Sage Advice et recevez, directement dans votre boîte aux lettres, nos tous derniers conseils.