Lecture en cours

Lecture en cours

L’équipe RH de 2030 : 6 fonctions dans les ressources humaines dont vous n’avez peut-être pas encore entendu parler

Management & RH

L’équipe RH de 2030 : 6 fonctions dans les ressources humaines dont vous n’avez peut-être pas encore entendu parler

D’ici moins de dix ans, votre organisation pourrait être composée de fonctions dont vous n’avez même pas encore entendu parler.

La manière dont nous travaillons a changé à jamais. Que ce soit du fait des médias sociaux ou de l’analyse de données, ou encore face à l’augmentation spectaculaire du travail à distance et du travail flexible, suite à la pandémie mondiale.

Ces dix prochaines années, la croissance technologique se poursuivra comme dans les années 2010 ; elle est même probablement amenée à s’accentuer.

D’ici à la fin de la prochaine décennie, vous pouvez vous attendre à ce que la fonction des ressources humaines soit méconnaissable par rapport à ce qu’elle est aujourd’hui.

L’un des principaux changements auxquels vous pouvez vous attendre est l’apparition d’un certain nombre de nouvelles fonctions dans chaque équipe chargée des RH et du capital humain.

« The changing face of HR » (« L’évolution du profil des RH »), notre dernier rapport d’enquête, est le résultat d’une étude auprès de 500 professionnels des RH et du capital humain dans des entreprises de taille moyenne à l’échelle mondiale, avant la pandémie.

Nos interlocuteurs nous ont fait part de certains des changements qu’ils attendaient de leur organisation et de ceux qu’ils conduisaient déjà.

Leurs conclusions nous ont permis de déceler des tendances dans la manière dont les ressources humaines devraient évoluer dans les dix années à venir.

« Méconnaissable » d’ici dix ans

Commençons par le haut : selon les responsables des ressources humaines que nous avons interrogés, la fonction de directeur des Ressources Humaines aura totalement changé d’ici dix ans.

C’est l’une des conclusions les plus surprenantes que nous ayons faites : 82 % d’entre eux l’ont confirmé lorsque nous leur avons posé la question.

Alors, d’où vient le changement ?

86 % des personnes interrogées ont affirmé que les directeurs des RH devront se perfectionner dans plusieurs domaines clés ; ainsi, leur travail quotidien sera sans doute complètement différent dans les dix années à venir.

Inévitablement, ce sera le cas également pour les équipes RH.

Mais ce n’est qu’un aperçu des nombreuses façons dont les équipes RH seront appelées à évoluer. Voici six fonctions que vous pouvez vous attendre à voir apparaître au sein des équipes RH au cours de la prochaine décennie.

1. Spécialiste des données RH

Des données, rien que des données. Les équipes RH risquent de se noyer dans les données si elles ne savent pas ce qu’elles recherchent ; mais quand une question exige une réponse immédiate, c’est une ressource inestimable.

Parmi les professionnels des RH et du capital humain que nous avons interrogés, 42 % nous ont affirmé que, dans leur organisation, ils avaient déjà intégré la prise de décision en matière de RH basée sur les données ; un autre groupe de 41 % prévoyait de le faire dans les douze prochains mois.

Dans le même temps, 38 % d’entre eux utilisent des données relatives aux RH en temps réel pour orienter la prise de décision, et 51 % envisagent de franchir ce pas.

Cela signifie qu’au cours des dix prochaines années, nous devrions nous attendre à ce qu’une quantité incroyable de données sur les personnes soient collectées et stockées par les grandes organisations.

À mesure que de nouvelles façons de travailler — telles que le travail à distance et le travail hybride — se généralisent, l’analyse de cette énorme masse de données sera essentielle.

L’aide d’un professionnel sera nécessairement requise ; en l’occurence, un expert des données, à même de repérer des tendances et des schémas types dans de vastes quantités de données.

2. Responsable des technologies RH

Votre équipe RH dispose-t-elle des compétences nécessaires pour rester à la pointe des technologies liées aux RH ?

43 % des professionnels des RH interrogés nous ont répondu par la négative. Et ce, malgré le fait que 50 % des personnes interrogées ont affirmé qu’elles continuaient à investir dans les technologies liées aux RH.

Cela signifie que de nombreuses entreprises investissent dans les technologies liées aux RH sans disposer d’un spécialiste dédié pour en superviser la mise en œuvre.

En raison de la croissance des technologies liées aux RH escomptée au cours des dix prochaines années, cette situation devra changer ; les entreprises chercheront à recruter des experts dans ces technologies pour superviser leurs équipes RH.

3. Responsable des sciences comportementales

Nous avons déjà mentionné le volume de données sur les personnes qui sont collectées à ce jour.

Si un spécialiste des données peut aider à collecter, stocker et analyser ces données, il appartiendra aux professionnels dédiés de les interpréter afin de susciter des changements de comportement au sein des organisations.

Avec une telle quantité de données disponibles, un responsable en sciences comportementales devra, sans nul doute, être à cheval entre la technologie et les personnes.

Ils ne manqueront certainement pas de données : 40 % des directeurs des RH interrogés ont déclaré qu’ils collectaient en permanence des données sur la performance de leurs employés, tandis que 47 % prévoient de commencer à le faire d’ici un an.

4. Responsable de la communication et du marketing

Il y a un décalage flagrant entre l’importance des compétences en marketing, telle qu’elle est perçue dans les équipes RH, et le nombre de personnes qui possèdent réellement ces compétences.

Notre étude a révélé que 73 % de personnes interrogées estimaient que ces compétences seraient utiles dans les trois prochaines années, mais que seulement 30 % des équipes avaient déjà engagé des professionnels du marketing.

Un expert en marketing et en communication pourrait aider votre organisation à recruter de tels profils grâce à des campagnes ciblées ; ils pourraient même être chargés de la gestion de vos actifs tels que votre site web, votre blog et vos réseaux sociaux.

5. Responsable de la créativité

À l’instar du responsable du marketing, le responsable de la créativité aura pour tâche de veiller à ce que l’équipe chargée RH de votre organisation soit perçue comme innovante et avant-gardiste, et que votre entreprise soit un lieu de travail passionnant et épanouissant.

Le responsable de la créativité devra avoir de l’expérience dans le lancement de campagnes incluant des vidéos, des outils numériques, voire d’autres médias.

Il devra également apporter des idées innovantes sur les façons d’améliorer l’expérience des employés dans l’entreprise.

Notre groupe d’experts s’accorde sur ce point : 73 % des responsables RH interrogés ont affirmé que la créativité sera une compétence importante dans les trois ans à venir.

6. Responsable du bien-être des employés

Dans les années 2010, la santé mentale et le bien-être au travail sont devenu un sujet de conversation majeur parmi les professionnels des RH et du capital humain.

Tandis que le stress et l’épuisement professionnel coûtent aux organisations leurs meilleurs talents, et que les nouvelles méthodes de travail – telles que le travail flexible et à distance – deviennent de plus en plus populaires dans les entreprises axées sur les personnes, nous nous attendons à observer une croissance accrue dans ces domaines.

Pourtant, seuls 37 % des professionnels des RH et du capital humain interrogés nous ont affirmé avoir mis en place un programme holistique de bien-être au sein de leur organisation ; le potentiel est donc considérable.

Néanmoins, plutôt que d’agir par elles-mêmes, nous sommes persuadés que les organisations auront besoin de professionnels capables d’assumer la responsabilité de superviser le bien-être de la totalité des effectifs, et de réaliser dans l’organisation des changements bénéfiques en termes de santé mentale et de bien-être.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Selon vous, quelles fonctions liées aux RH et au capital humain deviendront essentielles au cours de la prochaine décennie ? Votre organisation cherchera-t-elle à recruter de nouveaux experts en RH et en capital humain, ou tenterez-vous d’améliorer les compétences en interne ? Dites-nous ce que vous en pensez dans les commentaires ci-dessous.