Lecture en cours

Lecture en cours

Bouleversement de la profession : 3 pistes de développement pour les experts-comptables

Retour aux résultats de recherche

bouleversement-profession-experts-comptables-3-pistes-developpement

John D. Rockefeller a tristement bien dit : « J’ai toujours essayé de transformer chaque désastre en opportunité. »

Dans cet esprit, les experts-comptables ont récemment eu la sensation de représenter l’opportunité après l’épidémie de coronavirus. Ils forment le socle des entreprises, leur fournissant des conseils et les aidant à soumettre leurs demandes d’aides au gouvernement.

L’enquête « L’Expert-Comptable au cœur du changement » de 2020, menée à la fin de l’année dernière par Sage en association avec Savanta, concorde avec ces éléments. Les données recueillies auprès de plus de 3 000 experts-comptables du monde entier dressent le tableau d’une profession à l’aube d’un bouleversement positif et parfaitement prête à relever des défis comme ceux traversés en 2020.

Définition du bouleversement

Qu’est-ce que le bouleversement ? Il signifie simplement que les clients impulsent le changement. Aucune profession ou industrie n’est à l’abri.

Lorsque nous avons besoin de nous déplacer, nous pensons généralement à Uber, plutôt que de prendre le taxi. Lorsque nous cherchons des logements pour les vacances, nous nous tournons autant vers Airbnb que vers des sites de réservations d’hôtels ou des agences de voyage. Et bien entendu, depuis dix ans, lorsque nous souhaitons effectuer un achat de consommation, nous pensons souvent à Amazon, avant le centre commercial de notre ville.

La technologie facilite souvent le bouleversement, mais en est rarement la cause.

La grande majorité (82 %) des personnes interrogées dans le cadre de notre enquête déclarent que les clients souhaitent plus de flexibilité et de meilleurs niveaux de services, mais sans augmentation des coûts.

Le bouleversement est également illustré par le fait que 77 % des experts-comptables de notre enquête s’accordent à dire que les clients exigent une offre de services plus large, quels que soient les facteurs technologiques ou sociétaux.

Cela dit, les technologies jouent un rôle important : 77 % des personnes interrogées estiment que les attentes des clients d’experts-comptables se sont élargies et incluent maintenant des services tels que des conseils sur les technologies appropriées pour la finance et la comptabilité.

En parallèle, 80 % des experts-comptables s’accordent à dire que pour suivre le rythme du marché, ils ont dû investir davantage et plus rapidement face aux nouvelles technologies et à la culture de la digitalisation.

Garder une longueur d’avance

Pour se préparer au bouleversement, les cabinets doivent écouter leurs clients et exploiter les concepts suivants pour les informer sur leurs offres de services :

  1. Partout, à tout moment
    La nécessité de respecter les normes de distanciation sociale définit de nouvelles conditions de travail pour la plupart d’entre nous, et la solution est de travailler de chez nous.
    Mais êtes-vous réellement en mesure d’aider les clients de manière à ce qu’ils puissent transmettre numériquement des documents entre plusieurs parties (à la fois internes et externes) ? Chaque service de l’entreprise du client peut-elle non seulement accéder aux comptes, mais aussi les exploiter grâce à des rapports réguliers ou à un accès aux tableaux de bord ? Pouvez-vous aider l’entreprise à atteindre cet objectif ?
    Ces types de besoins ne sont pas près de disparaître et les entreprises vont de plus en plus se tourner vers leurs experts-comptables pour obtenir des réponses. De leur point de vue, vers qui d’autre peuvent-elles se tourner pour obtenir de l’aide avec la gestion des chiffres ?
    Selon l’enquête « L’Expert-Comptable au cœur du changement » de cette année, la majorité des experts-comptables (47,5 %) estiment que la technologie leur permet d’accélérer leurs services, tandis que 36 % estiment qu’elle améliore leurs services à la clientèle et la satisfaction de leurs clients.
    Dans le monde d’aujourd’hui, la technologie est incontournable en matière de comptabilité. Les cabinets qui ne s’en rendent pas compte risquent de tomber dans l’oubli.
  2. Conformité
    Face aux bouleversements dus au coronavirus, les experts-comptables du monde entier ont plus que démontré leur utilité en expliquant et en fournissant certaines données, et en sauvant les entreprises en les aidant à appliquer les dispositifs gouvernementaux d’urgence.
    Encore une fois, il faut s’y habituer. En tant qu’expert-comptable, vous saviez déjà avant les événements de 2020 que les gouvernements suivaient plutôt une approche réglementaire des activités. Avec cette législation, le rôle de l’expert-comptable est de plus en plus important. Pas seulement pour l’aspect fiscal, mais également pour les questions telles que les lois liées au Code du travail ou sur la protection des données. Encore une fois, pour le client, les limites entre les différents domaines de connaissances sont minces. Pour lui, ceux qui traitent ses données financières doivent être au courant des problèmes comme la sécurisation et l’accessibilité des données.
    Notre enquête démontre clairement la nécessité de s’y connaître en matière de conformité : 72 % des experts-comptables s’accordent à dire que les réglementations nationales, de l’industrie et des instances les obligent à apporter des changements à leurs méthodes de travail. Cette nécessité s’ajoute au travail de conformité de base existant.
    Comment votre cabinet peut-il se spécialiser pour fournir ce degré de données exhaustives ? La solution pourrait-elle être une formation, voire l’embauche d’une personne ou d’une équipe spécialisée dans ce type de conseils ? Comment pouvez-vous vous assurer que, lorsqu’un client téléphone ou envoie un e-mail, vous pouvez lui fournir la réponse dont il a besoin, sans délai ? Élargir les offres de services traditionnelles pourrait-il même être un moyen d’accéder à un nouveau type de clients professionnels ?
  3. Automatiser, automatiser, automatiser
    Un client qui a besoin d’une large gamme d’offres de services mieux servis par la technologie moderne est prêt à vous confier la gestion complète de son entreprise si vous créez un effectif diversifié et digitalisé et proposez une vaste gamme de services qui y correspond.
    L’enquête montre clairement que les experts-comptables s’adaptent déjà à ces demandes, et les outils tels que l’intelligence artificielle (IA) et l’automatisation ne sont plus inhabituels dans l’aide au progrès. Seules 6 % des personnes interrogées dans le cadre de l’enquête « L’Expert-Comptable au cœur du changement » de 2020 déclarent ne pas penser que l’automatisation peut aider leur cabinet à accomplir des tâches professionnelles. Dans le même temps, 45 % des personnes interrogées déclarent avoir l’intention d’automatiser les tâches de comptabilité répétitives et fastidieuses, telles que la saisie de données et le traitement des chiffres, tandis que 40 % déclarent avoir l’intention d’automatiser les processus et les flux de travail de facturation et de comptes fournisseurs.
    Mais où peut-on trouver de l’automatisation dans un cabinet ou une entreprise cliente traditionnelle ? Prenons l’exemple de la paie. Les feuilles de présence en ligne peuvent automatiser la saisie des informations sur les employés. La production des fiches de paie et d’autres documents relatifs aux salariés peut être automatisée, tout comme les processus d’approbation.
    Si vous mettez en œuvre l’automatisation, les outils nécessaires existent probablement déjà dans le logiciel que vous et vos clients utilisez, ou peuvent être disponibles via des extensions. Il suffit simplement de commencer à les utiliser et de proposer une formation accessible à tout le personnel pour apprendre à les utiliser. Vous pouvez déployer en premier lieu l’automatisation dans votre propre cabinet pour vos propres comptes et la gestion du cabinet afin d’instaurer une légitimité sur le sujet qui peut ensuite être élargie aux clients sous la forme d’une nouvelle offre de services ou de l’extension d’une offre existante.

Créer un plan

Un plan d’action est nécessaire pour mettre en œuvre les suggestions ci-dessus. Les règles pour créer un plan comme celui-ci sont basiques. Assurez-vous de désigner un collaborateur référent pour la gestion du projet, sur lequel vous pouvez toujours compter pour avoir une vue d’ensemble. Assurez-vous que tous les plans créés sont largement compris et suffisamment fluides pour répondre aux défis quotidiens de votre cabinet, quels que soient les bouleversements que pourrait entraîner le coronavirus sur le long terme.

Évaluez les clients afin d’identifier ceux qui sont susceptibles d’être ouverts aux types de changements décrits ci-dessus. Comme vous le savez, ils ont tendance à se partager en deux camps : traditionnel et progressif (à divers degrés). Essayez de vendre les changements mentionnés ci-dessus aux deux types de client, mais commencez peut-être par les clients les plus progressistes pour faciliter le processus et apprendre tout en le faisant.

Nous savons que les bouleversements dus au coronavirus ont apporté une importante charge de travail inattendue aux experts-comptables. Le système en a peut-être subi les conséquences, mais pour une profession qui vise à se développer, cette année marque le début d’un bouleversement positif et l’arrivée d’un nouveau type de cabinets et d’offres de services adaptés aux défis du XXIème siècle.