Comment établir un budget pour votre petite entreprise ?

Publié il y a · 4 min de lecture

Le budget est un élément vital pour toutes les entreprises. Il vous permet de maîtriser votre trésorerie et vos dépenses, et il détermine les revenus dont vous aurez besoin pour garder la tête hors de l’eau ou pour faire des bénéfices. Il vous permet également d’examiner vos finances tous les mois et d’identifier les domaines dans lesquels vous pouvez réduire les coûts et faire des économies.

Plusieurs modèles de budget différents sont disponibles en ligne. Cependant, pour démarrer, vous pouvez utiliser une structure très simple. Un budget financier efficace doit inclure un plan mois par mois, donc vous devez avoir 12 colonnes au départ, une pour chaque mois.

Pour chaque mois, notez vos prévisions de ventes, toutes vos dépenses d’entreprise et vos bénéfices estimés. Vous aurez ainsi une bonne indication des revenus mensuels estimés de votre entreprise.

En plus d’élaborer un plan mensuel pour votre première année civile, vous devez établir un plan à plus long terme couvrant une période de trois à cinq ans, même si vous ne le faites qu’une fois par an.

Voici des informations supplémentaires sur les trois grandes parties de votre budget, ce que vous devez y faire figurer et la manière dont vous devez les enregistrer.

Prévisions de ventes

Vous devez avoir une partie Ventes pour noter vos revenus attendus. Si votre entreprise existe déjà, vous pourrez vous appuyer sur les données existantes pour établir vos prévisions de ventes. Mais si vous créez votre entreprise, cette tâche sera plus difficile, car vous n’aurez pas de données existantes. Vous devrez donc effectuer des études de marché approfondies pour établir des prévisions de ventes.

Plusieurs sources différentes peuvent vous donner une idée de vos futurs chiffres de vente. Étudier la concurrence pour dégager les valeurs standard dans le secteur peut vous aider à définir vos attentes en termes de ventes. Vous pouvez aussi contacter des fournisseurs et des fabricants qui vous donneront des chiffres en rapport avec les produits ou services que vous allez vendre. Toutes ces informations vous aideront à calculer vos prévisions de ventes avec un niveau de précision raisonnable.

Frais professionnels

La partie de votre budget consacrée aux frais professionnels englobe tous les types de coûts que votre entreprise va devoir assumer. Pour vous assurer de prendre en compte tous vos coûts dans le budget, faites une liste que vous modifierez en y ajoutant des frais si nécessaire.

Coûts fixes

Ces coûts restent les mêmes d’un mois sur l’autre et comprennent des postes tels que les assurances, les emprunts, les loyers ou les remboursements de crédits. Tous les coûts à échéance régulière (mensualités ou annuités) doivent être inclus dans cette partie. En examinant vos relevés bancaires, vous verrez plus facilement les autres coûts appartenant à cette catégorie. En effet, vous avez peut-être de nombreux prélèvements directs à prendre en compte.

Coûts semi-variables

Ces coûts restent généralement les mêmes, mais ils peuvent évoluer sur une période plus longue. Les coûts semi-variables englobent les salaires de vos employés ou votre budget marketing ; selon la situation financière de votre entreprise, vous pouvez décider d’augmenter le salaire d’un employé ou d’investir davantage dans le marketing pour développer votre entreprise.

Coûts variables

Ces coûts changent souvent de manière sporadique. Ils englobent les coûts des matières premières ou des produits que vous achetez à votre fabricant ou fournisseur. Par exemple, si vous possédez une librairie, le coût d’achat des livres pour votre magasin sera classé dans la partie consacrée aux coûts variables.

Lorsque vous calculez vos coûts moyens, surtout en ce qui concerne les coûts variables, vous devez rester réaliste et garder une marge d’erreur. Mieux vaut surestimer les coûts que les sous-estimer. Ainsi, vous pourrez gérer d’éventuels coûts supplémentaires ou d’éventuelles hausses de prix que vous n’aviez pas budgétisés.

La vie est parfois imprévisible et semée d’embûches. Il est donc impératif de mettre un peu d’argent de côté pour les frais divers.

Bénéfices

Après avoir calculé vos prévisions de ventes et vos frais professionnels, vous devriez avoir une idée de votre future marge bénéficiaire.

Quand on crée une entreprise, il faut parfois réinvestir tous les bénéfices dans la société. Et même si votre budget prévoit des bénéfices élevés, vous pourriez envisager d’en utiliser une partie pour augmenter un de vos salariés ou investir dans le développement de votre entreprise.

Globalement, le fait d’avoir un budget avec une estimation des bénéfices va vous permettre de définir des objectifs à long terme pour votre entreprise.

Au final, ce sont les finances qui déterminent si une entreprise survit ou met la clé sous la porte.
Vous devez mettre à jour votre budget continuellement pour assurer la réussite de votre entreprise.

Anthony Sherick
Il est directeur général du groupe ContractorUK, qui comprend CompanyBug.com, un site Web ayant pour vocation d’aider les petites entreprises. Il a créé CompanyBug dans le but de fournir des informations détaillées et des conseils sur la manière de créer et de gérer une petite entreprise, en s’appuyant sur ses propres expériences personnelles.

Pour aller plus loin :

Abonnez-vous à la newsletter Sage Advice et recevez, directement dans votre boîte aux lettres, nos tous derniers conseils.