Définition

Capitalisation : Définition de la capitalisation en finance d’entreprise

Capitalisation

Le terme de capitalisation peut correspondre à plusieurs notions bien distinctes. Dans le domaine de la gestion des finances d’une entreprise, on parle de capitalisation boursière.

Que représente la capitalisation d’une entreprise ?

La capitalisation boursière est une valeur fréquemment utilisée par la presse pour l’établissement des classements des entreprises les plus prospères, lorsqu’elles sont cotées en bourse. L’introduction en bourse permet en effet l’ouverture du capital à des investisseurs. Les actions qui circulent sur le marché financier acquièrent une certaine valeur, influencée par de multiples facteurs.

En ce sens, la capitalisation indique la valeur de l’ensemble des actions présentent sur le marché. C’est théoriquement la somme qu’il faudrait pour permettre le rachat de la totalité des actions.

La capitalisation est utilisée pour estimer le poids d’une entreprise sur son marché, ainsi que pour évaluer sa taille. Elle représente de façon concrète la valeur sur le marché boursier des capitaux propres de la société.

Calculer la capitalisation d’une entreprise

La capitalisation boursière de l’entreprise s’estime en multipliant le nombre d’actions qui circulent sur le marché, avec le cours de l’action.

La capitalisation est donc évolutive, selon l’état du marché et la santé de l’entreprise. Plus elle est prospère, plus elle pourra être importante. En 2018, la société Apple a franchi les mille milliards de capitalisation boursière.

Ne pas confondre capitalisation et valeur de l’entreprise

La valeur de l’entreprise ne se calcule pas de la même façon que la capitalisation. En effet, tandis que la capitalisation tient compte des capitaux sur le marché, le mode d’estimation de la valeur d’une société se base aussi sur ses dettes.

En effet, lorsqu’elles correspondent à des investissements extérieurs (business angels, ou investissement des actionnaires), alors les dettes sont comptabilisées. Ce sont en effet des sommes qui permettent à l’entreprise de se développer et croître. C’est la raison pour laquelle, il arrive qu’une entreprise affiche une valeur financière plus importante que celle de la capitalisation boursière.

La capitalisation des sociétés par actions

Toutes les formes sociales et juridiques d’entreprise ne sont pas concernées par la capitalisation boursière. En effet, la société doit a minima répondre aux conditions qui permettent l’introduction en bourse. L’entreprise doit être une société par actions ou une société anonyme. Sa taille et son niveau de maturité permettent de limiter les risques pris par les investisseurs lors de l’ouverture au public d’un pourcentage du capital.

Par ailleurs, toute entreprise cotée en bourse dispose ensuite d’obligations d’informations envers les actionnaires. Les investisseurs qui s’engagent dans l’acquisition de parts sont en effet directement concernés par les résultats de la société (bilans comptables, chiffre d’affaires…).

Racheter une entreprise : Fusion-acquisition

Si la capitalisation représente la somme théorique qu’il faudrait dépenser afin d’acquérir l’entreprise, il n’est cependant pas obligatoire d’acheter 100% des parts. En effet, la capitalisation boursière comptabilise la valeur de l’ensemble des parts. Or, pour diriger une entreprise, il suffit d’obtenir au moins 50% + 1 part. Il est courant qu’une entreprise qui souhaite en racheter une autre obtienne la cession des parts en offrant un prix supérieur à celui établi par le marché. En effet, c’est une stratégie qui permet de motiver les actionnaires à céder alors qu’ils ne l’auraient pas fait autrement. La différence entre la valeur de l’entreprise et ce qui est proposé pour la racheter est la prime de contrôle.

La capitalisation boursière ne doit pas être confondue avec la notion de capitalisation utilisée en placement financier. Ce dernier permet de générer des revenus pour les particuliers, notamment grâce au système d’assurance-vie.

Abonnez-vous à la newsletter Sage Advice et recevez, directement dans votre boîte email, nos tous derniers conseils.