Cloud Computing : Définition du Cloud Computing

Cloud Computing

Le Cloud Computing est un système de stockage de données à distance qui a permis l’émergence de solutions logiciels et de nouveaux services performants.

Définition du Cloud Computing

Le Cloud Computing est une métaphore qui désigne le stockage de données accessibles grâce à une connexion interne. Cette méthode s’oppose au fait de disposer de disques durs localement, proches de soi et accessibles physiquement. Souvent abrégé “Cloud”, il s’agit d’une technologie qui a permis l’émergence de nombreux services en ligne dont les logiciels SaaS (Software as a Service). Le Cloud Computing ne doit pas être confondu avec le NAS (Netwotk Attached Storage) qui permet le stockage de données en réseau. Même si Internet autorise l’accès aux disques du NAS, son principe est d’être physiquement proche de l’utilisateur.

Le Cloud Computing dans les entreprises

Soucieuses d’économiser leurs ressources, les entreprises ont rapidement été séduites par le Cloud Computing. En effet, l’accès à des services basés sur cette technologie offre une grande souplesse de gestion. On ne paie que ce que l’on consomme, tout en pouvant réduire ou augmenter l’offre selon ses besoins. Les logiciels SaaS peuvent sans problème mettre en place des licences quasiment sur mesure, en fonction des demandes de leurs clients.

Naturellement, le Cloud Computing est à la base des offres de produits de nombreuses entreprises technologiques. Le développement de progiciels à des coûts plus accessibles pour les TPE et PME est décisif pour de nombreux projets entrepreneuriaux.

Les avantages du Cloud Computing

Les éditeurs de solutions basées sur le Cloud Computing promettent une sécurisation des données grâce à la mise en place de sauvegardes entièrement prise en charge. Duplication des données sur des serveurs distants et synchronisation des informations permettent de maintenir les services même si une panne survenait. Le versionning, ou la conservation de différentes versions des mêmes données, font partie des forces du Cloud Computing.

Lorsqu’il est utilisé pour le déploiement de logiciels SaaS, le Cloud permet des mises à jour transparentes des fonctionnalités et potentiels bugs sans aucune intervention de la part de l’utilisateur. Quel que soit le moment de la journée, le logiciel est toujours à jour.

Par ailleurs, le Cloud Computing a permis l’émergence des outils de travail collaboratif. En disposant d’interfaces dématérialisées auxquelles on accède directement grâce à Internet, et depuis n’importe quel terminal (ordinateur, tablette, ou mobile), le Cloud Computing pose les fondations d’une communication interne optimisée.

3 usages concrets du Cloud dans la gestion des entreprises

Les services basés sur le Cloud Computing ne sont pas uniquement réservés aux très grandes entreprises. Bien au contraire, grâce à cette technologie, les TPE, PME, et même les micro-entrepreneurs accèdent à des solutions performantes. En voici quelques exemples :

  1. Relation et service client. La centralisation des données relatives au portefeuille client permet une communication interne fluide. Les tickets générés sont consultables par l’ensemble des collaborateurs concernés. Le Cloud permet les échanges et la synchronisation de ces informations entre plusieurs équipes, et plusieurs sites. Le client est satisfait d’une telle réactivité et personnalisation dans le traitement de son dossier.
  2. Travail collaboratif. Un sujet qui demande les compétences de plusieurs collaborateurs et prestataires demande une gestion de projet proactive et efficace. Grâce au Cloud Computing, et la mise à jour des différentes données, la communication est facilitée. L’archivage des fichiers et des échanges dans le Cloud autorise le versionning, ainsi qu’une sécurisation des avancées réalisées.
  3. Tâches administratives allégées. La saisie des données comptables et la génération des états sont grandement facilitées par les logiciels basés sur le Cloud Computing. Les comptables bénéficient d’un logiciel performant, et mis à jour constamment selon les dernières normes demandées par la législation.