Leasing : Définition du Leasing, comment l’utiliser ?

Leasing

Le leasing ou crédit-bail est une opération établie entre trois acteurs que sont l’entreprise, le fournisseur de matériel et un établissement financier. Ce contrat de location permet à une société de profiter d’un bien pendant une certaine durée sans en être le propriétaire.

Le leasing : un mode de financement avantageux

Le leasing est une forme de contrat de location à durée déterminée qui, à son terme, peut comporter une option d’achat, une reconduction du contrat ou la restitution du matériel.

Ce mode de financement permet aux entreprises de faire l’acquisition de biens (mobiliers, immobiliers, véhicules, équipements…) plus ou moins onéreux dans le cadre de leur activité. Le leasing permet ainsi aux sociétés de préserver leur trésorerie et de gérer au plus juste leur budget mensuel. C’est également un financement avantageux sur le plan fiscal.

Les avantages fiscaux et comptables du leasing

Acquérir du matériel en leasing présente des avantages fiscaux et comptables pour une entreprise. Il permet en effet de préserver ses capacités d’investissement et d’endettement puisque le leasing ne figure pas sur le bilan comptable. De plus, les loyers du leasing étant comptabilisés comme des charges dans le compte de résultat, cela permet à la société de diminuer le montant de l’impôt à verser. Enfin, le préfinancement de la TVA est assuré par l’établissement de crédit et son paiement est échelonné sur toute la durée du contrat.

Une opération tripartite

Le contrat de leasing est établi entre trois protagonistes : un crédit preneur qui loue le matériel (l’entreprise), un fournisseur de matériel et un crédit bailleur qui finance le matériel. Il peut s’agir d’une banque, d’un établissement de crédit ou d’une société de crédit-bail. Un chef d’entreprise qui souhaite acquérir un bien dont il ne peut ou ne veut acquérir la propriété va s’adresser auprès d’un fournisseur avant de faire une demande de leasing auprès d’un crédit bailleur. Ce dernier achète alors le matériel et le loue pendant une durée déterminée à l’entreprise, mais il s’engage à le vendre à l’issue du contrat au crédit preneur s’il le souhaite. Le leasing se distingue de la simple location longue durée, car il existe une possibilité de devenir propriétaire à la fin du contrat. Ce n’est pas non plus une location-vente puisque aucune obligation d’achat n’est mentionnée dans le contrat de leasing.

Le leasing laisse la possibilité à l’entreprise de soit restituer le matériel à la fin du contrat, soit renouveler le contrat, soit lever l’option d’achat et devenir propriétaire en achetant le matériel à sa valeur résiduelle.

Un contrat pour toutes les entreprises

Le leasing est un moyen de financement accessible à toutes les entreprises, quel que soit le statut juridique. Les PME et PMI, les professions libérales et les autoentrepreneurs, les entreprises industrielles, commerciales, agricoles et artisanales peuvent recourir au leasing.

Les différentes catégories de leasing

Le leasing opérationnel

Cette catégorie de leasing permet le financement d’investissements courants à moyen terme, comme l’acquisition de véhicules, de machines ou de biens mobiliers. Le leasing opérationnel comprend des éléments de prestation et d’entretien. Le coût de la maintenance et des réparations est inclus dans le loyer et, en cas de soucis de matériel pendant la durée du contrat, celui-ci est remplacé, sans frais supplémentaires.

Le leasing financier

Le leasing financier permet de louer un bien sur du long terme. Contrairement au leasing opérationnel, ce format ne comporte aucun service.

Le leasing immobilier

Le leasing immobilier consiste à financer la construction d’un bien immobilier à usage professionnel ou l’achat d’un immeuble existant. Il peut également s’agir de bureaux.

Le leasing est une solution de financement très intéressante pour toutes les entreprises. C’est un moyen efficace d’acquérir du matériel sans grever le budget de la société. Il permet ainsi de préserver la capacité d’emprunt de l’entreprise pour d’autres investissements. Il est courant de l’utiliser pour équiper en voiture de fonction ou de société son personnel, ou pour le financement de machines industrielles.