Définition

Produits financiers : Définition du produit financier

Produits financiers

Les produits financiers correspondent d’une manière générale aux intérêts générés par différents placements, ou investissements, effectués avec les excédents de trésorerie d’une entreprise à l’occasion de son exercice comptable. Les investisseurs sont en charge des placements qui se présentent alors sous la forme de différents produits financiers à l’instar d’actions, d’obligations, de titres de créances, d’achats immobiliers, etc.

Les différents produits financiers

Les taux d’intérêt, les risques et la rentabilité fiscale des produits financiers sont soumis à différentes variations en fonction de leur type. Se distinguent ainsi :

  • Les actions qui sont des titres de propriété délivrés par une société de capitaux par lesquelles les acheteurs deviennent propriétaires d’une partie du capital avec les droits qui lui sont associés. En tant qu’actionnaires, ils possèdent un droit décisionnel et peuvent s’exprimer lors des différentes assemblées.
  • Les obligations qui sont considérées comme une part d’emprunt réalisée par une entreprise. Estimées comme moins risquées que les actions, les obligations sont parfois jugées moins rentables. Elles s’apparentent en cela à un titre de créance. Il en existe plusieurs types qui se distinguent par leur émetteur : les obligations d’État ou les obligations d’entreprises. Enfin, elles se composent généralement d’une valeur nominale (valeur comptable prêtée qui sert de base à différents calculs de remboursement ou d’intérêts), d’un coupon (soit l’intérêt que verse à son détenteur l’obligation) et d’une date d’échéance ou maturité (sa durée de vie).

Gérer ses produits financiers : le rôle des OPC

Il existe différents organismes qui ont pour spécialité la gestion des produits financiers. Vous pouvez ainsi faire votre demande auprès d’un OPC (Organisme de Placement Collectif), également appelé un fonds d’investissement, qui prendra en charge la gestion de votre portefeuille de fonds à investir dans des valeurs mobilières par exemple (il s’agit alors des OPCVM). Il faudra vous assurer que l’OPC ait reçu l’agrément préalable de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers), une institution financière et une autorité administrative indépendante qui s’assure du respect des règles de gestion et d’investissement en vigueur.

SICAV ou FCP : quelques différences à noter avant de se lancer

Parmi ces OPC, on peut distinguer deux types : les SICAV et les FCP. Vous pouvez ainsi confier votre portefeuille à une SICAV (Société d’Investissement à Capital Variable) dans laquelle sont réunis différents investisseurs qui proposent différentes options de produits financiers. En choisissant cette option, l’investisseur devient actionnaire d’une société en achetant certaines actions et sa voix est prise en compte lors de la prise de certaines décisions.

Parallèlement aux SICAV, les FCP (Fonds Communs de Placement) constitue un autre dispositif et correspondent à des produits financiers constitués par une société de gestion qui agit dans l’intérêt des porteurs de parts et en leur nom.

Bénéfices et avantages des produits financiers

Grâce à leur pluralité, les produits financiers permettent différents avantages en fonction de leur type. Il est fortement recommandé avant de se lancer dans l’achat de produits financiers d’analyser les points positifs et négatifs en fonction des objectifs à atteindre. Par exemple, il est nécessaire avant de faire l’acquisition d’actions en bourse d’une société d’étudier et d’analyser le potentiel de croissance et de rendement de ladite société afin de déterminer les risques ou les bénéfices d’un tel investissement.

Mieux comprendre le résultat financier et les stratégies d’investissement

Le résultat financier correspond quant à lui au calcul de la différence entre les produits financiers et les charges financières autres. Grâce à ce résultat, l’entreprise peut prendre connaissance de sa situation financière, analyser ses choix stratégiques en termes de financement et d’activités de placement.

Abonnez-vous à la newsletter Sage Advice et recevez, directement dans votre boîte email, nos tous derniers conseils.